Pour l’édition 2016 de la bourse Barbault Weber, le jury composé de membres de la SFE et de H&B a retenu, parmi les onze projets déposés, le projet porté par l’équipe EPC (écologie des populations et des communautés) de l’UMR ESE (écologie, systématique et évolution, UMR 8079) de l’Université d’Orsay et l’association Terre et cité. Ce projet est proposé dans le cadre de la thèse de Marine Levé. Il vise à comprendre les motivations qui mènent à la réalisation de comportements favorables à la préservation de la biodiversité des insectes pollinisateurs.

La remise de la bourse de 5000 euros, co-financée à parts égales par la SFE et Humanité et Biodiversité,  se déroulera le vendredi 15 avril à 17h15 à la fin de la 1ère journée du colloque « les pollinisations » – Grand Amphithéâtre de l’Université Paris Descartes, 12 rue de l’école de Médecine, Paris 6ème – Métro : Odéon. Inscription (gratuite mais obligatoire) dans la limite des places disponibles : [email protected]