Une histoire de l’écologie en France depuis les années 1960 :
la trajectoire de la Société Française d’écologie et d’évolution

Document PDF

La SFE² est une société savante, association loi 1901, membre de l’European Ecological Federation et d’INTECOL (International Association for Ecology). Elle a pour objectif de faire rayonner les sciences de l’écologie et de l’évolution en France et à l’étranger par le biais de ses partenaires en promouvant le développement, l’intégration et le partage des connaissances sous tous ses aspects. Elle représente l’ensemble de la communauté des écologues et évolutionnistes français et établit des actions communes avec les autres sociétés et associations pour que s’ouvre un vrai dialogue entre savoirs, impliquant scientifiques, gestionnaires, et usagers. Elle représente l’écologie et l’évolution scientifiques dans les grands débats de notre société et permet un espace d’expression publique indépendante des chercheurs impliqués dans ces disciplines.

Créée en 1968, la SFE² a donc plus d’un demi-siècle, et s’intéresse à son histoire. Il s’agit bien sûr de constituer une mémoire commune, notamment utile aux jeunes chercheur.e.s, et de nourrir son site internet, en présentant de manière graphique et résumée les grandes lignes/avancées/développement de la Société depuis sa création jusqu’à nos jours, en recueillant des interviews des fondateurs. Pour ce faire, il est nécessaire de réaliser une véritable recherche historique sur l’histoire de l’écologie en France après 1945. Cette période est en effet en France encore peu étudiée contrairement aux périodes plus anciennes (cf. les travaux de J.-M. Drouin, P. Acot, P. Matagne) Pourquoi et dans quel contexte la Société Française d’écologie et d’évolution est-elle née ? Comment s’est-elle développée ? Comment a-t-elle fonctionné ? Qui étaient ses acteurs ? Comment et pourquoi ses activités ont-elles évoluées avec le temps et comment et pourquoi s’est-elle transformée ? L’histoire la SFE² peut être mise en contexte à la fois dans l’histoire internationale de l’écologie et l’histoire des interfaces sciences-environnement-sociétés de la société française depuis les années 1960.

La recherche pourra s’appuyer sur l’existence d’archives, l’analyse du bulletin d’Ecologie autrefois édité par la SFE², de publications scientifiques, et des interviews avec les actrices et acteurs de cette société dont certains ont aujourd’hui un âge respectable, donc une mémoire précieuse à enregistrer.

L’étudiant.e sera titulaire d’un M1, de préférence en histoire des sciences. Il/elle s’inscrira à l’EHESS à Paris au master 2 d’Histoire des sciences et des techniques (Ehess, Centre A Koyré) ou dans un autre master équivalent. Le master commence à l’automne 2019 et la rémunération du stage correspond aux gratifications de stage déterminées légalement (Le travail de recherche proprement dit (stage) commence en janvier 2019, pour 6 mois). L’étudiant.e sera encadré.e dans sa recherche par Christophe Bonneuil (Dir. de Recherche Cnrs, historien des sciences et travaillant notamment sur l’histoire environnementale de la France d’après 1945) ainsi que par Anne-Violette Lavoir et Sébastien Barot, écologues et respectivement présidente et vice-président de la SFE². Au-delà d’un intérêt pour le travail sur archive un goût pour les relations humaines et pour le recueil de témoignages sera apprécié.

Contact et envoi des candidatures (1ere session avant le 14 sept. 2e session avant le 5 octobre ; un CV + lettre de motivation + Mémoire de M1) :
Christophe Bonneuil : [email protected]
Anne-Violette Lavoir : [email protected]

https://www.sfecologie.org/
https://www.britishecologicalsociety.org/