Animateurs : Luc Abbadie & Sabrina Gaba

Site internet : http://ecologie-agriculture.sfecologie.org/

Présentation générale

L’étude des agroécosystèmes bénéficie aujourd’hui d’un intérêt croissant des Ecologues du fait des enjeux de conservation de la biodiversité, de compréhension des relations entre biodiversité, fonctionnement de l’agroécosystème et la fourniture de services écosystémiques, ainsi que la disponibilité de nombreux jeux de données et les possibilités d’expérimentation (ingénierie écologique). Les agroécosystèmes sont des milieux anthropisés, très dynamiques à la fois dans le temps et l’espace, et sont soumis à des perturbations intenses et fréquentes. Au-delà de l’application des concepts et théories de l’Ecologie pour comprendre le fonctionnement de cet écosystème, les spécificités même des agroécosystèmes offrent également des opportunités de développement de nouvelles théories en écologie. Ainsi, la réflexion sur l’agriculture de demain repose sur un panel de questionnements allant d’une recherche fondamentale à une recherche finalisée en liens étroits avec la société, les pouvoirs publics et les acteurs des territoires agricoles.

Le défi actuel de l’agriculture est en effet de subvenir aux besoins alimentaires et non alimentaires d’une population mondiale croissante dans un contexte marqué par des crises structurelles aux dimensions multiples -énergétique, climatique, économique et environnementale- et de raréfaction des ressources naturelles. La contribution comme la réponse à ces crises de l’agriculture intensive requièrent l’émergence de nouvelles voies de production afin de limiter le recours aux intrants chimiques et de préserver la biodiversité des agroécosystèmes. Cette perspective est devenue une priorité sociale et politique avec la mise en place de nombreuses stratégies et actions publiques telles que le Grenelle de l’Environnement, le Plan Ecophyto, le Projet Agro-écologique « Produisons autrement » du ministère de l’agriculture … D’un point de vue scientifique, cette prise de conscience conduit à envisager la substitution des intrants chimiques par la valorisation des régulations intrinsèques de l’agroécosystème. Cette intensification écologique de l’agriculture, ici définie comme la valorisation de processus écologiques, nécessite de passer d’une agriculture axée sur la fourniture d’un service écosystémique unique (la production) dans un système naturel simplifié, à une agriculture multi-services valorisant toute une gamme de structures et de dynamiques, au premier rang desquelles celles de la biodiversité, dans un système naturel plus complexe.

Repenser la gestion des agroécosystèmes, qu’ils appartiennent aux pays du Nord ou du Sud, demande par conséquent la mobilisation des différentes facettes de l’écologie telles que l’écologie comportementale, l’écologie des communautés, l’écologie des écosystèmes, l’écologie évolutive, l’écologie fonctionnelle, l’écologie des grands cycles biogéochimiques, l’écologie du paysage, l’écologie spatiale…

Objectifs

 « Agriculture is important and Ecology has been impotent » Tim Benton, 12 décembre 2014, BES-SFE joint meeting, Lille.

Cet axe de la Société Française d’Ecologie ambitionne de rendre « L’Ecologie efficiente pour l’Agriculture de demain ».

En France, les recherches dans le domaine de l’ « Ecologie & l’Agriculture » sont très actives depuis plusieurs années et ont été soutenues par plusieurs appels d’offres thématiques (ANR « Agriculture & Développement Durable », ANR « Systerra », ANR « Agrobiosphère », FRB « Ecophyto », H2020 …) permettant des avancées conceptuelles, théoriques et empiriques. La recherche française sur le fonctionnement des agroécosystèmes demeure cependant compartimentée entre instituts (CNRS, CIRAD, ENS, INRA, IRD, IRSTEA, Universités,…), Groupements De Recherches (GDR), Réseaux Thématiques Pluridisciplinaires ou encore des écoles thématiques. Cette fragmentation limite les interactions, ainsi que la diffusion des questionnements et des avancées.

L’objectif de cet axe thématique de la Société Française d’Ecologie est de faciliter et stimuler l’échange d’idées entre chercheurs des différents instituts français tout en s’assurant d’une large diffusion des avancées. Cette dynamique collective permettra d’engendrer des interactions scientifiques  fructueuses et novatrices indispensables pour renforcer et faire évoluer nos bases théoriques et apporter des éléments concrets pour la conception de systèmes agricoles répondant aux nombreux enjeux socio-économiques et environnementaux. Donner à cet axe thématique une identité forte au-delà des instituts permettra également de porter les problématiques et les avancées de la recherche dans le domaine de « Ecologie & Agriculture»  sur le devant de la scène pour qu’elle soit en vue des instances décisionnelles politiques et des agences de moyens et  positionner les recherches françaises dans les paysages scientifiques européens et internationaux.

Contacts

Luc Abbadie e-mail : [email protected]. Tel : +33 (0)1 44 32 37 00. Adresse : UPMC, 7 quai Saint-Bernard, 75005 Paris.

Sabrina Gaba e-mail: [email protected]. Tel : 0033 (0)3 80 69 31 87. Adresse: INRA, UMR Agroécologie, 17 rue Sully, 21065 Dijon cedex.

Retour à la liste des groupes thématiques de la SFE.