Lauréate 2020 – Cendrine Mony (UMR CNRS 6553, Université de Rennes),

pour ses travaux sur le rôle des traits de dispersion des espèces végétales sur la structuration des assemblages de plantes à différentes échelles, et plus récemment le rôle de ces communautés sur les assemblages de champignons mycorhiziens.

Primer C. Mony est également reconnaître l’importance des travaux des enseignants-chercheurs dans le paysage de la recherche française.

Lauréate 2019 – Isabelle Chuine (CEFE, Montpellier)

Lauréat 2018 – Wilfried Thuiller (LECA, Grenoble)

Lauréate 2017 – Tatiana Giraud (ESE, Paris)

Lauréate 2016 – Elisa Thébault (iEES, Paris)

Lauréat 2015 – Aurélien Besnard (CEFE, Montpellier)

Lauréat 2014 – Jean-Francois Le Gaillard (iEES, Paris)

Lauréat 2013 – Stephan Hättenschwiler (CEFE, Montpellier)