Contexte, missions: Depuis 2005 un protocole de récolte de données forestières a été développé au niveau national : le Protocole de Suivi Dendrométrique des Réserves Forestières (PSDRF). Ce protocole, basé sur un réseau de placettes permanentes, est maintenant largement éprouvé et reconnu, et plusieurs structures (principalement l’ONF et RNF) se chargent de l’implanter dans la plupart des Réserves Forestières qui couvrent le territoire (Réserves Biologiques Intégrales ou Réserves Naturelles forestières). Il permet d’obtenir à la fois des données sur les essences forestières en place et leurs caractéristiques, mais aussi sur les différents compartiments du bois mort, ainsi que la régénération et les micro-habitats.
Cependant, il n’est pas adapté aux boisements méditerranéens dont les caractéristiques écologiques sont très singulières, en particulier dans la chênaie verte. L’objectif du stage est de réussir à bâtir un protocole qui permette de récolter le même type de données, mais dans un contexte différent. Des tests de terrain sont à prévoir, ainsi que les traitements statistiques associés aux mesures récoltées.

Le stage,basé à Montpellier, se déroulera en 4 parties :
– Conception du protocole : biblio, échanges avec les parties intéressées (gestionnaires de RB, chercheurs, statisticiens, etc.), développement et tests méthodo du protocole ;
– Préparation de la campagne de terrain :analyse des couches SIG et mise en place de la stratégie de terrain dans les RBI et les RN, recueil et préparation du matériel de terrain, organisation de l’agenda, etc. ;
– Relevés de terrain : tests terrain dans plusieurs réserves méditerranéennes, pour couvrir plusieurs contextes. La saisie des données peut être facilitée par l’utilisation de terminaux de saisie informatique portatifs ;
– Analyse des données, rédaction : mise en forme des données brutes, vérifications, traitements automatisés (scripts R), analyses et comparaisons avec le PSDRF « continental » et celui pour les ripisylves, validations, rédaction d’un rapport de synthèse.

Profil recherché:
– Formation en gestion forestière ou en gestion des milieux naturels avec un intérêt pour les milieux forestiers ;
– Connaissances en dendrométrie (essences forestières méditerranéennes, mesures, etc.) ;
– Compétence et intérêt pour les statistiques (logiciel R) fortement requis ;
– Intérêt pour la mise en place d’un protocole scientifique de suivi à long terme des peuplements forestiers ;
– Intérêt pour le travail de terrain ;
– Maîtrise des outils SIG (ArcGIS, QGIS) ;
– Autonomie, dynamisme, qualités organisationnelles, qualités relationnelles ;
– Permis B.

Autres informations
– Durée du stage : 6 mois à partir de janvier ou mars 2021 ;
– Lieu de travail : Basé à l’ONF Montpellier, déplacements fréquents sur le pourtour méditerranéen français ;
– Stage rémunéré au-delà de 2 mois selon le barème légal en vigueur ;
– Utilisation possible des véhicules de l’ONF, selon disponibilité.

Coordonnées pour postuler
Lettre de motivation et CV à adresser par courriel avant le xx xxxxxx 2020à :
[email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].