Le Territoire des Terres australes et antarctiques françaises est créé par la loi N° 55 du 6 Août 1955 portant organisation des pouvoirs publics dans les TAAF. Ce Territoire inscrit à l’article 72-3 de la constitution, formé par les îles St Paul et Amsterdam, l’archipel Crozet, l’archipel Kerguelen, la Terre Adélie et les îles Eparses (depuis la loi 2007-224), est placé sous l’autorité d’un Préfet, administrateur supérieur. Au-delà des missions classiques de la collectivité, les TAAF sont également l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle des Terres australes françaises créée en 2006.

Au sein des TAAF, la Direction de la Conservation du Patrimoine Naturel (DCPN) est chargée de la politique environnementale des TAAF sur l’ensemble des districts. Elle est notamment en charge de définir et mettre en place la politique environnementale sur les districts.

Les espèces exotiques animales envahissantes sont une cause majeure de l’érosion de la biodiversité en milieu insulaire. À Juan de Nova (district des Iles Eparses), une population de chats harets est ainsi responsable du déclin alarmant de la communauté d’oiseaux marins. Dans le cadre du Plan d’Action Biodiversité pour les Iles Eparses, la lutte contre cette population envahissante a donc été identifiée comme une action prioritaire à mener pour conserver la biodiversité de l’île. La régulation du chat haret à Juan de Nova est logistiquement et techniquement possible, compte tenu de la surface de l’île (560 ha) et de l’effort de lutte déjà consenti.

Dans ce contexte, la personne recrutée sera donc chargée de mettre en œuvre cette opération de régulation au sein d’une équipe de terrain dédiée. Après une formation d’une semaine au siège des TAAF (La Réunion), la personne recrutée séjournera avec l’ensemble de l’équipe de terrain (trois agents au total) pendant près de 3 mois sur Juan de Nova. La fin de la phase de terrain sera suivie d’un débriefing au siège des TAAF (1 semaine).

La personne recrutée sera placée sous l’autorité du Préfet, administrateur supérieur, et sous la responsabilité du Directeur de la Conservation du Patrimoine Naturel.

DESCRIPTION DE LA MISSION :

• Capture à l’aide de pièges non létaux
• Tir de régulation ;
• Saisie des données liées à l’opération ;
• Rapportage régulier auprès du coordinateur technique de l’opération ;
• Communication sur le projet avec les usagers de l’île ;
• Cette liste est non exhaustive et le CDD pourra être amené à contribuer à d’autres missions.

COMPÉTENCES REQUISES :

• Formation en Environnement, Gestion de la faune sauvage, Écologie ou Biologie des Populations (Minimum Bac+2) ;
• Permis de chasser exigé ;
• Formation de piégeur ;
• Très bonne condition physique ;
• Maîtrise de l’utilisation de GPS ;
• Maîtrise des logiciels de bureautique ;
• Grande motivation indispensable, travail parfois pénible ;
• Rigoureux, sérieux et dynamique ;
• Bonnes compétences relationnelles;
• Aptitude à travailler en équipe ;
• Expérience forte des milieux insulaires (tropicaux serait un plus) et des conditions de vie en milieu isolé ;
• Connaissances en restauration écologique.

DURÉE DE LA MISSION :

Contrat de 4 mois à temps plein – prise de fonctions fin avril 2016

Pour candidater sur ce poste, adresser CV + lettre de motivation à :

[email protected]

En mentionnant impérativement en objet du message : JDN_CDD_+ nom & prénom

Date limite de candidature : 05/03/16

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].