Le biocontrôle fait partie des alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires de synthèse. Cependant, son essor est limité par l’irrégularité de son efficacité. Afin de rendre les produits de biocontrôle compétitifs, l’amélioration de ces méthodes repose notamment sur une meilleure compréhension de la biologie des espèces utilisées et leurs interactions (trophiques, comportementales, etc.) avec l’environnement. De plus, pour pouvoir intégrer des traits phénotypiques dans des programmes de sélection des agents de biocontrôle, ces traits doivent être (i) mesurables, (ii) présenter une variabilité intraspécifique à l’échelle populationnelle ou individuelle et (iii) être héritables. Des études récentes démontrent que le comportement est fortement variable au sein d’une même population et que ces variations interindividuelles (personnalité) peuvent être stables dans le temps et héritables (Réale et al. 2007; Wolf and Weissing 2012). Il est ainsi envisageable de sélectionner des agents de biocontrôle selon leurs traits de personnalité (plus agressifs, plus exploratoires, etc.) afin d’améliorer leur efficacité au champ.
Les micro-guêpes Trichogramma sont des agents de biocontrôle utilisés contre les lépidoptères ravageurs des cultures. L’industrie travaille actuellement à la mise en place de démarches d’amélioration génétique.
L’objectif de ce stage sera de caractériser la personnalité chez l’espèce Trichogramma evanescens. Dans ce but, le travail comportera trois étapes : (1) le phénotypage de traits de personnalité d’individus issus de 30 lignées isofemelles de trichogrammes, (2) le phénotypage de ces mêmes individus sur d’autres traits d’histoire de vie (fécondité, longévité, etc.) et (3) l’analyse des données expérimentales pour mesurer l’héritabilité des traits, les corrélations entre traits de personnalité et traits d’histoire de vie.

Pour candidater, merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation à Silène Lartigue ([email protected]), Thibaut Malausa ([email protected]) et Jérôme Moreau ([email protected]).

Période : Au moins 5 mois situés sur la période janvier – juin 2019.
Gratification de stage au barème national.
Possibilités d’hébergement sur site (sous réserve de disponibilité).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Il leur appartient notamment de fournir les éléments pratiques tels que date, lieu, coordonnées de contact, etc. Cela est d'ailleurs précisé sur la page de dépôt des offres. Les modérateurs de SFEcodiff n'ont pas accès à ces informations.

Pout toute autre question, merci de contacter [email protected].