Contexte du recrutement
Porté par le Muséum National d’Histoire Naturelle, le projet 65 Millions d’Observateurs – 65 MO – (2015-2019) rassemble près de 100 partenaires autour de la définition, la production et la dissémination des outils nécessaires pour structurer et pérenniser les initiatives existantes en matière de sciences participatives en histoire naturelle. Dans le cadre de la production de ces outils, une étude préliminaire est prévue, afin de dégager les facteurs concourant à l’utilisation des démarches de sciences participatives dans le cadre d’un projet mené à l’échelle d’un territoire.
Cette étude sera ancrée localement au sein d’un site pilote – la Zone Atelier « PLAINE ET VAL DE SEVRE » (Deux-Sèvres http://za-geminat.cnrs.fr/) – accueillant actuellement un programme de science citoyenne : Mon Village Espace de Biodiversité, dit « VILLAGE » (http://blogpeda.ac-poitiers.fr/biodiversite-village). L’objectif ultime du dispositif VILLAGE est de construire une relation entre la société et son espace environnant (le territoire), autour de la gestion d’un bien commun, la biodiversité. Il s’agit d’un programme très ancré dans le territoire et en lien étroit avec les écoles (volet scolaire), les mairies, les apiculteurs (ruchers communaux) et les habitants.

Définition de poste :
L’étude vise à identifier les déterminants (processus, actions, outils) nécessaires à la mise en œuvre intégrée de programmes de sciences participatives multi-acteurs dans un projet de territoire. Pour y répondre, deux volets seront à réaliser :
• VOLET 1 – ETUDE SOCIOLOGIQUE : mise en évidence des motivations et réticences des participants à l’implication citoyenne dans le cadre d’un projet mené à l’échelle d’un territoire. Quels sont les déterminants (personnels/sociaux/contextuels) qui expliquent l’engagement dans la science participative? Peut-on proposer un modèle général visant à expliquer et à prédire l’adoption d’un engagement dans les sciences participatives à l’échelle d’un territoire? La nature des relations entre les comportements individuels et les modalités d’engagement, permettra d’identifier les facteurs du succès de la mobilisation multi-acteurs (scolaires, agriculteurs,…) autour des sciences participatives à l’échelle d’un territoire.
• VOLET 2 – CONCEPTION D’UN CAHIER DE BESOINS : ce volet comporte la rédaction d’un cahier de besoins sur les outils, notamment informatiques, pour permettre le déploiement des sciences participatives dans le cadre d’un projet mené à l’échelle d’un territoire. Cette étude devra déterminer les outils (support et démarche) et leurs fonctionnalités à développer, afin de répondre aux différents besoins des acteurs du territoire. Il faudra donc au préalable identifier les objectifs de chacun (accès aux connaissances, lien social, démarche scientifique…) et les traduire en préconisations concernant la création d’outils informatiques.

Description de la mission :
Actions à réaliser :
Enquêtes auprès des participants VILLAGE (échantillonnage, élaboration du guide d’entretien, réalisation des entretiens), à traiter les réponses (élaborer une grille d’analyse, traitement des données) et à en extraire les résultats les plus significatifs (tests statistiques et synthèse des résultats).
• Pour le volet 1, il sera important d’identifier le ou les corpus théoriques au(x)quel(s) vous voudrez rattacher votre travail (ceux-ci pourront être issus de la psychologie sociale, des sciences de gestion, de la sociologie ou autres).
• Pour le volet 2, ces enquêtes et entretiens devront également servir à alimenter le cahier des besoins portant sur les outils nécessaires à l’animation de tel projet autour des sciences participatives à l’échelle du territoire.

Livrables
• Rapport sur le déploiement des sciences participatives à l’échelle locale, et supports de communication associés, présentant les déterminants (processus, actions, outils,…) nécessaires à la mise en œuvre intégrée de programmes de sciences participatives multi-acteurs dans un projet de territoire. Il devra notamment comprendre :
– L’analyse des facteurs de la mobilisation multi-acteurs (freins et leviers)
– un argumentaire sur le(s) potentiel(s) des sciences participatives déployées à l’échelle d’un territoire (processus, actions, à mettre en place pour maximiser le succès), qui puisse servir de matériel pour un futur « guide » sur l’intégration de cette démarche à un projet mené sur un territoire.
– un cahier des besoins sur les outils nécessaires à l’animation locale (en lien avec les outils prévus dans le cadre de 65 MO).
• Restitution des résultats de l’enquête auprès des participants
• Synthèse scientifique de l’étude

Profil recherché :
Niveau M2 + 3 ans d’expérience professionnelle.
Compétences particulières exigées :
– Excellentes capacités rédactionnelles.
– Connaissance et capacités de dialogue avec des acteurs d’un territoire (notamment biodiversité). Des expériences concrètes seront appréciées.
– Maitrise conceptuelle d’un ou deux cadres théoriques sur les questions d’engagement
– Connaissances des techniques d’enquêtes semi-ouvertes.
– Connaissances des logiciels de traitement d’enquêtes et de statistiques
– Sens du travail en équipe.
– Autonomie et prise d’initiative.
– Capacité à lire les articles scientifiques en anglais.

Encadrement :
VOLET 1 – Sylvie HOUTE: Centre d’Etudes Biologiques de Chizé – CNRS, équipe AGRIPOP – Villiers-en-bois ; responsable du programme Mon Village Espace de Biodiversité ; [email protected]
et collaboration avec Nicolas BECU –LIENSs, Univ La Rochelle / CNRS, équipe AGÎLE – La Rochelle. [email protected]
VOLET 2 – Romain JULLIARD, Muséum national d’Histoire naturelle, Directeur du CESCO, chef de projet « 65 Millions d’Observateurs », [email protected]

Lieu, période et rémunération:
Lieu : CNRS de Chizé (http://www.cebc.cnrs.fr/index.htm) et déplacements fréquents sur la Zone Atelier
Prise de poste : au 1er Mars 2016
Durée : CDD de 12 mois
Statut : Contractuel Muséum
Rémunération : 1750 € net par mois

Modalités de candidature :
Envoyer CV détaillé + lettre de motivation (2 pages maximum) + 2 références (lettres de recommandation, ou, à défaut, contacts) à : [email protected] et [email protected] en précisant votre disponibilité. Dossiers évalués dès le 4 janvier, au fur et à mesure de leur réception. Clôture : le 17 janvier 2016. Décision fin janvier.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].