La banque de graines constitue l’ensemble des graines enfouies dans les différents horizons du sol, étant en dormance, et provenant de la pluie de graines ou d’autres apports. Les animaux comme les ongulés sauvages représentent un vecteur de graines et une source potentielle pour la banque de graines. Par endo et épi-zoochorie les ongulés domestiques ou sauvages peuvent transporter des quantités importantes de graines. Ces graines une fois tombées sur le sol, peuvent s’incorporer dans le sol et former une banque de graines. La contribution de la zoochorie à la constitution de la banque de graines est assez peu étudiée et les résultats sont souvent contradictoires, notamment en ce qui concerne la viabilité des graines.
L’objectif de ce projet de stage sera (1) d’analyser la composition de la banque de graines de sols, (2) de déterminer la part du processus de dispersion zoochore dans la constitution de cette banque de graines. Le stage comprendra essentiellement les phases suivantes : analyse et détermination des graines dans des prélèvements issus du terrain, composition fonctionnelle de la banque de graines, détermination de la végétation sur les placettes du site d’étude. Ce stage s’insère dans un projet financé par la Région Centre (projet COSTAUD, coordinateur C. Baltzinger IRSTEA), mené en collaboration avec le DNC de Chambord, et s’insère dans une thématique de recherche sur la dispersion des organismes et le fonctionnement des écosystèmes.

Compétences attendues et motivations : Master 2 ou équivalent, orientation recherche, en écologie, biologie des organismes, agronomie. Le (la) stagiaire devra porter un intérêt certain pour l’écologie végétale, le travail de terrain et en laboratoire (ce stage comprendre ces 2 aspects). Des bonnes connaissances en botanique sont requises, ainsi que l’utilisation de logiciels de statistiques (R, Rstudio)
Durée du stage : 6 mois
Début flexible en fonction des Master : de préférence à partir de mi-février ou mi-mars.
Disposer d’un permis voiture et d’un véhicule en raison des déplacements sur le terrain.
Stage rémunéré sur la base légale.

>>Lieu du stage et laboratoire hébergeur : à Tours, UMR CNRS CITERES équipe IPAPE, Université François Rabelais, département d’Aménagement et d’Environnement, en partenariat avec IRSTEA de Nogent/Vernisson.

Contact pour envoi d’un CV avec lettre de motivation avec une lettre de recommandation, ou demande de renseignement, par email à [email protected]
(inscrire dans l’objet de l’email : stage M2 COSTAUD GRAINES)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].