CONTEXTE
L’eau constitue une problématique majeure en région méditerranéenne. Le climat méditerranéen implique une répartition très inégale de la pluviométrie dans le temps. Des périodes de fortes sécheresse succèdent à des épisodes pluvieux très intenses, pouvant causer d’importantes inondations – des disparités aujourd’hui accentuées par le changement climatique.
Au cours des dernières décennies, le développement économique s’est déroulé dans un refus global d’accepter ces contraintes. Pour faire face aux inondations, les cours d’eau ont été endigués, recalibrés. Avec le développement de l’agriculture conventionnelle, l’agriculture irriguée s’est développée et généralisée.
Aujourd’hui de nouvelles pratiques émergent, visant à s’adapter aux spécificités de la région méditerranéenne, à la rareté de la ressource. Ce changement de paradigme marque le passage d’une culture de l’aménagement à celle du “ménagement” des milieux. Un nouveau modèle de gestion qui s’appuie sur les services fournis par les milieux naturels : restaurer les milieux devient ici un moyen de faire face aux inondations ou, dans le domaine agricole, aux ravageurs dans les cultures.

OBJECTIFS
L’objectif de ce salon est, d’une part, de promouvoir les projets locaux sur le territoire héraultais et la région méditerranéenne, qui s’inscrivent dans une démarche durable conciliant l’utilisation de la ressource en eau et la préservation des milieux naturels. D’autre part, il vise à communiquer sur le développement d’une agriculture sobre en eau, ainsi que sur le recours aux milieux naturels pour la gestion du risque d’inondation. Enfin, il a aussi pour but d’apporter des connaissances sur la richesse et le fonctionnement des milieux aquatiques méditerranéens, souvent méconnus.

ORGANISATION GÉNÉRALE DU SALON

Jeudi 8 mars :
Durant cette journée un colloque se tiendra au côté d’ateliers pédagogiques à destination de scolaires. Le colloque vise à promouvoir des solutions écologiques dans la gestion de l’eau en zone méditerranéenne en s’appuyant sur des exemples d’actions mises en oeuvre localement. Il s’adressera à un public d’étudiants et de professionnels. Il comprendra deux sessions. Celle du matin portera sur le sujet “Eau et agriculture” tandis que celle de l’après-midi sera consacrée au sujet “Nouvelle gestion du risque naturel d’inondation”. Ces sessions prendront la forme d’une succession de courtes conférences de 30 minutes suivies de 10 minutes de questions.

Vendredi 9 mars :
Un film sur le thème de l’eau sera projeté le soir au sein de notre établissement, suivi d’un débat.

Samedi 10 mars :
Cette journée sera consacrée au thème de l’eau en milieu urbain. L’objectif est en premier lieu de rassembler un public diversifié de la région montpelliéraine autour d’une journée festive tournée sur la préservation du patrimoine naturel et de la ressource en eau locale.
Face au risque majeur d’inondation à Montpellier – lié aux épisodes cévenols et largement accentué par l’artificialisation intense sur le territoire – nous souhaitons durant cette journée insister sur la nécessité de préserver et restaurer des espaces de nature en ville. Cette thématique nous amène notamment à promouvoir la réouverture et la restauration des cours d’eau en zone urbaine à l’image du Verdanson, un petit affluent du Lez totalement endigué et recalibré au sein de Montpellier. Elle nous conduit d’autre part à promouvoir le patrimoine naturel du Lez, le fleuve montpelliérain, qui dans sa zone amont constitue un véritable “hotspot de biodiversité” à l’échelle locale.
Dans cette optique, nous souhaitons nous appuyer sur les projets menés au sein de l’agglomération montpelliéraine qui s’inscrivent dans cette démarche.

Cette journée sera organisée selon deux formats différents :
des évènements divers auront lieu durant toute la journée : des conférences sur le sous-thème “Milieu urbain et gestion de l’eau”, des balades contées et des prestations artistiques, liées elles aussi au thème de l’eau.
des ateliers et des stands seront animés par des étudiants et des professionnels sur le thème “eau et environnement”.

Les candidatures porteront sur l’animation de conférences lors du colloque organisé le jeudi 8 mars, le choix du film diffusé le vendredi, ainsi que sur l’ensemble des activités prévues pour la journée du samedi 10 mars.

Concernant la journée du samedi 10 mars, il vous est également possible de proposer d’autres formats de communication s’ils vous paraissent pertinents au vu des objectifs du salon.

Modalités de candidature:
Merci de remplir le formulaire auquel vous accéderez à partir du lien suivant:
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSemLYc_qKorEwTXv4qOaejB62tOs4Y27MrDfbObYMLkKlDCYw/viewform

Pour toute question : [email protected]

La sélection des candidats sera assurée par un conseil scientifique.
La première session de sélection aura lieu à la fin du mois de janvier.
La seconde session aura lieu lors de la troisième semaine de février.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].