Fiche de poste relative à l’exercice de la fonction de
« Pilotage et suivi scientifique du programme de pêche de prévention »
au sein du Centre de Ressources et d’Appui pour la réduction du risque requin à La Réunion

Objectifs du Centre de ressources et d’appui dans le domaine considéré
– Piloter un programme rénové 2018-2021 de prélèvement de requins côtiers, conciliant les objectifs de réduction
du risque requin et de préservation de la biodiversité ;
– Evaluer en continu la faisabilité et l’efficacité des mesures entreprises pour réduire le risque requin par la pêche ;
– Elaborer les rapports scientifiques du programme ;
– Valoriser à l’échelle nationale et internationale l’expertise réunionnaise en la matière.

1 – Conditions d’emploi
– Emplacement géographique : Saint-Paul, 2 quai Gilbert (locaux de l’antenne ouest de la DEAL Réunion) ;
– Date de prise de poste souhaitée : 01er janvier 2018 ;
– Poste à temps complet, en CDI.

2 – Nature de l’activité du Centre de ressources et d’appui pour la réduction du risque requin
Le Centre de ressources et d’appui repose sur un cadre associatif (Loi 1901), permettant de structurer le partenariat des
pouvoirs publics (Etat, Conseil Régional, Université et collectivités locales) en matière de gestion du risque requin.
L’Association pour le Centre de Ressources et d’Appui sur le risque Requin (ACRAR) se fixe, depuis sa création en avril
2016, les objectifs généraux suivants :
• Apporter une assistance permanente dans le domaine de la gestion du risque requin (soutien dans le domaine
administratif, conseil juridique, appui technique et scientifique, stratégie de communication) ;
• Coordonner la mise en oeuvre des mesures opérationnelles contribuant à réduire l’exposition au risque requin des
usagers du littoral de La Réunion ;
• Porter pour les membres concernés un programme rénové de prélèvement de requins côtiers conciliant au mieux
les objectifs de réduction du risque requin et de préservation de la biodiversité ;
• Evaluer en continu la faisabilité et l’efficacité des mesures entreprises pour réduire le risque requin ;
• Promouvoir les méthodes conciliant au mieux les objectifs de sécurité des usagers de la mer et de préservation
de la biodiversité marine, notamment celles prenant appui sur l’innovation ;
• Coordonner la mise en oeuvre des programmes scientifiques contribuant aux objectifs de réduction du risque
requin et contribuant au développement des connaissances ;
• Développer une démarche de prévention du risque requin, par l’information, la communication et l’éducation ;
• Intégrer les réseaux de partenariat utiles à l’objectif de réduction du risque requin, à l’échelle locale, nationale et
internationale ;
• Développer et valoriser à l’échelle nationale et internationale l’expertise réunionnaise en matière de gestion du
risque requin.
Le Centre de ressources et d’appui pour la réduction du risque requin à La Réunion constitue la structure permanente
chargée de la mise en oeuvre des objectifs énoncés ci-dessus, sous l’autorité de son Conseil d’Administration.
3 – Objectifs généraux du poste
– Piloter le programme réunionnais 2018-2021 de prélèvement ciblé de deux espèces de requins côtiers
(requin bouledogue et requin tigre), responsables des attaques depuis février 2011 sur l’île.
Ce programme se déploie principalement sur le littoral réunionnais de Saint-Paul à Saint-Pierre. L’idée maîtresse
est de cibler les seuls requins dangereux évoluant aux abords des zones d’activités nautiques (à l’exclusion des
autres espèces relâchées en mer) afin de réduire le risque.
Il s’agit d’une pêche de prévention permettant de mettre en oeuvre les deux techniques entreprises, depuis deux
ans, sur le littoral de l’ouest et du sud de l’île : palangre verticale avec alerte de capture (en bande côtière sur des
fonds de 30 mètres de profondeur maximum), palangre horizontale de fonds (sur des fonds de 50 mètres de
profondeur plus au large).
Le déploiement se fait dans les zones autorisées à la pêche professionnelle, pour moitié en dehors mais également
au sein de la Réserve Naturelle Marine de la Réunion.
La pêche de requins juvéniles bouledogues est également envisagé au droit des embouchures de l’Etang de Saint-
Paul et de l’Etang-du-Gol en été austral, voire dans le lagon. La mise en oeuvre du dispositif post-attaque se fera
dans le cadre de ce programme en 2018.
Un recrutement d’observateurs indépendants est prévu pour s’assurer du respect des protocoles rigoureux mis
en place (intervention en moins de 2h pour limiter l’impact environnemental). Ces protocoles sont construits
pour permettre l’évaluation, en continu, de l’efficacité du programme.
La valorisation scientifique des requins sera assurée dans le cadre du programme EURRAICA, porté par
l’Université de La Réunion, dans la continuité de la démarche scientifique ECOReco-Run 2015-2017 ;
– Capitaliser des données, analyser et rédiger des rapports d’évaluation scientifique du programme
Les données associées au programme de pêche seront analysées par le responsable du programme de pêche au
CRA, la sauvegarde et la mise à disposition de ces dernières étant sous sa responsabilité.
Des rapports d’activités et scientifiques seront régulièrement produits et feront l’objet d’évaluation par une
commission composée de personnalités issues de différents horizons et reconnus pour leurs connaissances dans
le domaine. Cette commission permettra d’assurer la démarche qualité voulue par le CRA sur ce programme de
pêche, avant diffusion des résultats auprès du grand public.
– Communiquer et informer les partenaires ainsi que les Réunionnais.
La communication sur les activités et les résultats du programme de pêche sera assurée par le responsable
scientifique en lien étroit avec la chargée de communication du CRA. L’objectif est de tenir informer les bailleurs
de fonds, le grand public et les différentes sphères d’usagers de de la mer de la progression du programme, des
éventuelles évolutions de ce dernier ainsi que des résultats.
4 – Principales tâches
Pilotage du programme réunionnais 2018-2021 de pêche de prévention
– Etre l’interlocuteur privilégié des coordinateurs des différents lots (pêcheurs, logistique et valorisation des
prélèvements, observateurs) ainsi que des membres de l’association (partenaires financiers ou membre-actifs) ;
– Proposer les bons de commande au Président de l’ACRAR, au directeur ou au directeur adjoint du CRA par
délégation, pour engagement des différentes actions (effort de pêche, observations, logistique et valorisation),
de manière trimestrielle ou ponctuelle ;
– Piloter au quotidien l’effort de pêche et sa localisation, avec les coordinateurs des lots de pêche préventive
rapprochée et élargie, le coordinateur logistique/valorisation ainsi que celui en charge des observateurs, en lien
avec les personnes désignées parmi les partenaires financiers du programme ;
– S’assurer de la bonne coordination des actions engagées dans le programme de pêche de prévention ;
– Lancer des opérations « post-évènements » à la demande et suite à l’observation d’un requin-cible (y compris
dans le lagon), à des évènements météorologiques spécifiques ou au déclenchement du dispositif post-attaque ;
– Assurer la mobilisation du coordinateur technique du lot de pêche préventive élargie pour l’expérimentation de
la pêche au trémail aux embouchures de l’Etang de Saint-Paul et de l’Etang du Gol ;
– Assurer la mobilisation du coordinateur technique du lot de pêche préventive rapprochée si requin juvénile lagon ;
– Mettre au point les outils de géolocalisation et de bancarisation des données produites par les pêcheurs (matériel
de type locatrack, pages internet d’accès aux informations et base de données Access) ;
– Gérer le matériel et les appâts à destination des pêcheurs ou des observateurs, ainsi que contrôler l’état du
matériel avant mise à disposition, en cours d’exécution et à l’issue du marché aux titulaires des lots ;
– Formuler des propositions d’évolution des démarches mises en oeuvre ;
– Etablir les service-faits ainsi que les pénalités/prime pour facturation, en lien avec la secrétaire du CRA ;
– Participer, à plus long terme, dans le cadre d’un programme dédié, aux opérations de marquage acoustiques
issues de stations d’écoute inscrites dans un réseau constitué ad’hoc.

Capitalisation des données, analyse et rédaction de rapports d’évaluation scientifique
– Capitaliser auprès des prestataires du programme de pêche de prévention les données de pêche (effort et capture,
fiches d’observation, géolocalisation, éléments multimédias, observations environnementales, etc.), les éléments
issus des opérations de valorisation scientifique, etc. et saisie dans la base de données dédiée ;
– Assurer un contrôle interne des informations produites, notamment dans la perspective du pilotage quotidien du
programme mais également pour permettre l’établissement des éléments de facturation ;
– Capitaliser les éléments du coordinateur des observateurs (rapports réguliers) ;
– Analyser le jeu de données et rédiger des rapports d’évaluation scientifique en produisant notamment des
analyses statistiques et spatiales détaillées ;
– Présenter les éléments aux membres du Centre et aux partenaires de la communauté scientifique locale et
internationale ;
– Evaluer l’efficacité du programme expérimental de pêche au trémail de juvéniles bouledogues ;
– Assurer la collecte et l’analyse de données acoustiques, à plus long terme et dans le cadre d’un programme dédié,
issues de stations d’écoute inscrites dans un réseau constitué ad’hoc.

Communication et information
– Préparer les éléments de langage pour valorisation du programme par la chargée de communication du CRA ;
– Rédiger à fréquence régulière des notes et des communiqués sur l’avancement du programme ;
– Formation/Information des pêcheurs et des observateurs (techniques, protocoles, reconnaissance des espèces
cibles et des principales espèces accessoires pêchées, données, etc.) ;
– Assurer la présentation des éléments produits auprès de différents partenaires voire la presse (point de contact) ;
– Valoriser à l’échelle nationale et internationale l’expertise réunionnaise en la matière.

5 – Environnement relationnel
Interne
– Exercice des fonctions sous l’autorité du Directeur, directement sous l’autorité du Directeur adjoint du Centre et
responsable du pôle de coordination opérationnelle ;
– Relations transversales avec l’ensemble des personnels de la structure (personnel permanent et mis à disposition).
Externe
– Relations avec les différents acteurs intervenant sur les champs de la réduction et de la prévention du risque
requin (Etat, Région Réunion, Collectivités locales, structures professionnelles/sportives, associations,
organismes scientifiques, acteurs socio-professionnels) et plus particulièrement les prestataires du programme
de pêche de prévention ;
– Relations avec les médias ainsi qu’avec le public.

6 – Profil requis
Savoir
– Connaissance de l’enjeu du risque requin à La Réunion (apprécié) ;
– Connaissances en halieutique, écologie, biologie marine ou équivalent ;
– Maîtrise de l’environnement du secteur professionnel de la pêche à La Réunion, des techniques employées et
des espèces de requins côtiers, notamment des requins bouledogue et tigre ;
– Maîtrise de l’ingénierie de projet ;
– Principes et méthodes de la gestion de crise.
Savoirs-faire
– Aptitude à travailler en mer ;
– Capacité à déterminer et suivre un budget dans le domaine de compétences ;
– Maîtrise des principales applications bureautiques classiques, de la programmation informatique et des
méthodologies d’analyses statistiques et spatiales ;
– Maîtrise des outils numériques et du multimédia ainsi que des techniques rédactionnelles afférentes ;
– Maîtrise écrite et orale de la langue anglaise ;
– Sens de l’organisation et de la méthode ;
– Savoir hiérarchiser l’importance des informations et rédiger ;
– Savoir suivre différents délais, anticiper et alerter.
Savoirs-être
– Aptitude au travail sous l’égide d’une direction et en équipe, à établir des relations de confiance avec des acteurs
variés ;
– Disponibilité, notamment pour se mobiliser de façon ponctuelle les jours non ouvrés en cas d’évènements
exceptionnels (post-attaque, observation requin, etc.) ;
– Capacité à prendre du recul et maîtrise de soi ;
– Force de travail ;
– Savoir faire preuve de discrétion, d’initiative et de réactivité ;
– Savoir accueillir, écouter et communiquer avec des acteurs différents ;
– Capacité à rendre régulièrement compte des actions entreprises.

7 – Mode d’accès au poste
– Diplôme niveau Bac + 5 en halieutique, écologie, biologie marine ou équivalent ;
– Expérience professionnelle significative (apprécié) dans les domaines de la recherche scientifique appliquée et
de la pêche ;
– Recrutement par voie contractuelle.

8 – Rémunération
– Selon négociation, en fonction du profil et de l’expérience du candidat.

9 – Contact
Olivier Bielen, Directeur du Centre de ressources et d’appui sur le risque requin
Mél : [email protected]
Les candidatures seront exprimées via une lettre de motivation accompagnée d’un Curriculum Vitae. Elles doivent être
adressées à l’attention de Monsieur le Président de l’Association pour le Centre de Ressources et d’Appui sur le Risque
requin.

10 – Publicité
La fiche de poste fait l’objet d’un affichage au siège de l’association pour le centre de ressources et d’appui sur le risque
requin. Elle fait également l’objet d’une publication dans la presse locale et sera mis en ligne sur le site info-requin.re du
Centre. Elle sera aussi diffusée plus largement à l’échelle nationale et internationale par divers réseaux.

11 – Calendrier
Les candidatures devront avoir été adressées par mél au point de contact identifié au point 9 ci-dessous le vendredi 1er
décembre 2017 à 12h00 au plus tard.
Après pré-sélection des candidats par le Directeur du CRA, un classement des candidats sera effectué par un jury composé
de personnes représentant tout ou partie des membres du Conseil d’Administration de l’ACRAR, ainsi que du Directeur
du CRA, 1ère quinzaine de décembre. Par ordre de classement, des négociations s’engageront avec les candidats classés
pour établissement des modalités contractuelles, permettant in fine d’identifier le candidat retenu.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].