L’ingénieur appuiera les chercheurs de l’unité, depuis la conception des protocoles et dispositifs de collecte de données et des bases de données correspondantes, jusqu’à l’analyse et la modélisation des données et leur interprétation. Son domaine d’intervention se situera à l’interface entre épidémiologie, écologie, microbiologie, SHS dont la socio-anthropologie et l’économie, notamment dans le cadre d’une approche One Health / Ecohealth.
Il/elle assurera la veille scientifique et technologique sur les méthodes correspondantes et sur les outils d’interface.
Il/elle concevra et participera à des formations – y compris outre-mer -, dans ses domaines de compétence et contribuera aux publications issues de ces travaux.
Il/elle interviendra notamment (i) sur des données d’épidémiologie moléculaire, environnementales et de mobilité animale pour expliquer la structure génétique des populations de vecteurs et de pathogènes, (ii) les modèles de distribution d’espèces et leur utilisation dans des programmes de contrôle, (iii) l’évaluation des scénarios de changements environnementaux et socio-économiques, et (iv) l’analyse des dynamiques territoriales en lien avec la santé publique vétérinaire.

[email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].