Phylogéographie de l’érable à sucre et adaptation aux gradients environnementaux
__________________________________________________________________________________
Lien permanent: http://isfort.uqo.ca/bourse-en-phylogeographie-de-lerable-sucre
PDF: http://isfort.uqo.ca/sites/isfort.uqo.ca/files/fichiers/bourse-acer.pdf
__________________________________________________________________________________
Description du projet : La modification rapide des conditions climatiques due aux
changements globaux représente une menace sérieuse pour la biodiversité de la planète. Face à un changement climatique abrupt, les espèces doivent pour éviter de disparaître soit s’adapter à leurs nouvelles conditions environnementales, soit migrer vers des habitats favorables.

Ce projet aura pour but d’identifier les adaptations génomiques liées aux facteurs environnementaux chez l’érable à sucre, afin d’étudier sa capacité d’adaptation aux changements climatiques. Dans un premier temps, ce projet étudiera la phylogénie du genre Acer, et en particulier des espèces du groupe Saccharodendron dont fait partie l’érable à sucre, ainsi que la phylogéographie comparative de l’érable à sucre et de l’érable noir, deux espèces proches pouvant s’hybrider naturellement. Enfin,
une approche de génomique du paysage sera utilisée afin relier la variation génomique et environnementale à l’échelle de l’aire de distribution. Ceci permettra de mieux comprendre la variation génétique adaptative de l’érable à sucre et sa réponse aux changements climatiques.

Le projet sera mené en collaboration avec le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, le Jardin Botanique de Montréal et l’Université de Nanning en Chine. Le (la) candidat(e) évoluera dans l’environnement stimulant de l’Institut des Sciences de la Forêt tempérée (ISFORT; http://isfort.uqo.ca/).

Exigences : Le (la) candidat(e) doit avoir complété une maîtrise en sciences biologiques, ou sciences connexes. Une connaissance fonctionnelle du français et la capacité de comprendre la littérature scientifique en anglais sont exigés. Une bonne condition physique est requise pour le travail de terrain. Les expériences et compétences suivantes sont demandées :

– compétences en biologie moléculaire (extraction d’ADN, PCR, préparations de librairies pour séquençage nouvelle génération)

– familiarité avec l’environnement UNIX et compétences en bio-informatique

Une expérience de terrain en milieu forestier ainsi qu’une bonne connaissance des arbres de l’est de l’Amérique du Nord seraient un atout.

Début du projet : Septembre 2018
Bourse : 20 000$/an pour 3 ans
Supervision : Yann Surget-Groba (UQO-ISFORT)

Veuillez envoyer un relevé de notes de maîtrise, une lettre de motivation, un CV et le nom et les coordonnées de trois références à [email protected] L’examen des candidatures se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit pourvu.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].