CDD de 26 mois à partir de mai 2016

Structure d’accueil :
Le centre de recherche de Bordeaux est l’une des neuf implantations d’Irstea. Les recherches conduites par l’unité « Ecosystèmes aquatiques et changements globaux » (UR EABX) visent à acquérir les connaissances, construire les méthodes et mettre au point les outils pour caractériser et comprendre l’état et la dynamique des écosystèmes aquatiques continentaux (estuaires, lacs, rivières) en évaluant les réponses de ces écosystèmes ou de ces espèces (poissons migrateurs amphihalins et végétaux aquatiques) aux pressions anthropiques (pêche, fragmentation des milieux, contamination, changement climatique) comme des mesures de restauration. Ils cherchent à identifier les domaines de viabilité de ces différents systèmes afin d’aider à la prise de décision publique dans une optique de reconquête du bon état de ces écosystèmes et de conservation des espèces menacées. Au sein de l’UR EABX, l’équipe CARMA (Contaminants Anthropiques et Réponse des Milieux Aquatiques) focalise ses recherches sur les végétaux aquatiques.

Descriptif des fonctions :
Le candidat contribuera aux recherches menées par l’équipe CARMA concernant l’écologie des communautés de phytolancton et de phytobenthos en plan d’eau, à l’échelle nationale. Ses responsabilités incluront :
-une étude bibliographique de la diversité fonctionnelle des diatomées benthiques et du phytoplancton en lacs;
-l’analyse de la base de données française, issue des campagnes nationales de prélèvements microalgaux et de caractérisation environnementale des lacs;
-l’étude des relations entre la typologie des lacs, les pressions anthropiques et les traits écologiques des microalgues, dans le but de proposer différentes métriques de diagnostic de l’état écologique;
-la communication des principaux résultats (colloques, rapports techniques, articles scientifiques).

Compétences attendues :
Il est attendu que le (la) candidat(e), titulaire d’une thèse, dispose de bonnes compétences en écologie des communautés, en analyse des données (la maîtrise du logiciel R est souhaitée), et présente de bonnes aptitudes à la communication écrite et orale (anglais écrit et parlé). Une expérience en écologie des microalgues aquatiques serait appréciée mais n’est pas obligatoire.

Contacts :
[email protected]
[email protected]

Date limite de candidature : 10 mars 2016

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].