Contexte :
Le projet Seripage1 (« Sélune : Ecologie et gestion des zones RIvulaires, ripariennes et des Paysages AGricolEs  » – 2015-2018) vise à comprendre les évolutions du paysage et de la biodiversité végétale spontanée, des zones rivulaires du fleuve Sélune jusqu’aux hauts de versants, en lien avec les aménagements de la vallée et les choix de pratiques des agriculteurs. Un volet de ce projet concerne notamment les conditions de maintien ou de recouvrement des fonctions écologiques associés à la biodiversité végétale spontanée (e.g. ressources florales pour les pollinisateurs) pour une gestion durable des ressources à l’échelle du paysage.

1 Le projet Séripage (http://www6.rennes.inra.fr/sad/Projets/SERIPAGE) s’inscrit dans le programme « Sélune » de suivi scientifique des conséquences des aménagements du fleuve Sélune – http://www6.rennes.inra.fr/ese/RECHERCHE/Projets/(idproj)/81/(idlang)/

Exposé de la mission :
L’objectif du poste proposé est d’identifier des éléments paysagers (e.g. prairies de longue durée, bordures de champs) et leurs caractéristiques écologiques (e.g. quantité de ressources florales, période de floraison) favorables i) à la présence et à la diversité d’insectes pollinisateurs (e.g. abeilles, syrphes, etc) et ii) à la pollinisation. L’étude s’appuiera sur un réseau de parcelles et de bordures de champs déjà constitué, appartenant à 9 paysages de 1km x 1km distribués le long du fleuve Sélune.

Les missions attendues seront les suivantes :
(i) mettre au point le protocole d’échantillonnage à partir de la bibliographie et prendre contact avec les agriculteurs concernés,
(ii) recueillir les données relatives aux pollinisateurs (abeilles, syrphes, bourdons, papillons) par observation sur le terrain (identification et comptage à vue) et à la pollinisation (observation des visites florales)
(iii) saisir les données dans des bases de données dédiées et analyser les données recueillies,
(iv) produire un rapport de synthèse des travaux réalisés ainsi qu’une plaquette de restitution (1 à 2 pages) à destination des agriculteurs,
(v) participer aux réunions de travail du projet Seripage et présenter l’avancée de ses travaux

Le poste sera encadré par Audrey Alignier et Stéphanie Aviron de l’UMR INRA 0980 BAGAP.

Le projet Seripage étant un projet interdisciplinaire, il est attendu de la personne recrutée une collaboration étroite avec les écologues, agronomes et géomaticiens/géographes du projet. Un bon relationnel est demandé pour le travail auprès de différents acteurs locaux.

Compétences requises :
Formation en écologie (Bac +5, niveau master ou ingénieur, en écologie ou sciences de l’environnement)
Connaissances naturalistes en milieu agricole souhaitées (pollinisateurs, papillons, flore)
Goût prononcé pour le travail de terrain
Autonomie, rigueur, patience et organisation
Bonnes capacités rédactionnelles
La manipulation des outils d’analyses statistiques (R) et cartographiques (ArcGis ou QGis) est un plus.
Permis B (depuis plus d’1 an) obligatoire

Conditions :
Contrat à durée déterminée de 8 mois
Durée hebdomadaire du travail : temps plein
Rémunération brute mensuelle: selon le tarif légal en vigueur pour un ingénieur d’étude à l’INRA (+ remboursement des frais de déplacement sur le terrain)
Lieu d’accueil : INRA, Centre Bretagne-Normandie, UMR BAGAP, 65 rue de St Brieuc, 35042 Rennes cedex (http://www6.rennes.inra.fr/sad/)
Permis de conduire (permis B) depuis plus d’1 an indispensable
Poste à pourvoir au 1er mars 2018

Candidature :
Un CV et une lettre de motivation sont à envoyer à Audrey Alignier avant le 31 janvier 2018. Les dossiers sélectionnés feront l’objet d’un entretien individuel.

Audrey Alignier
INRA Rennes, UMR 0980 BAGAP
65 rue de St Brieuc
35042 Rennes cedex
Mail : [email protected]
Tel : 02.23.48.57.70

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].