Contexte
Le haut de l’estran, se caractérise par la concentration sur une surface linéaire étroite i) de fortes contraintes physiques, biologiques et anthropiques marquées par une importante variabilité saisonnière et spatiale et ii) et de forts enjeux écologiques et socio-économiques. Dans cette zone, sur le littoral normand-breton, la laisse de mer joue un rôle crucial dans la dynamique biologique : progressivement décomposée par une faune spécialisée elle-même à la base d’un réseau trophique diversifié, elle constitue une source de nutriments également importante pour les plantes colonisatrices du haut de plage, élément important de la dynamique du trait de côte. Cet espace se trouve actuellement confronté à la fois à des changements globaux (remontée du niveau de la mer, élévation des températures) mais aussi à de profondes modifications de gestion à l’échelle locale (« nettoyage des plages », enrochement) qui affecte sa dynamique naturelle. Cette gestion plus ou moins intensive se fait le plus souvent en réponse à des attentes des citoyens perçues par les élus, gestion qui peut aller à l’encontre des objectifs de conservation de la biodiversité et des services écosystémiques associés. Aussi parait-il important non seulement d’améliorer les connaissances sur le fonctionnement global de ce système mais surtout de mettre en œuvre des dispositifs qui permettent à la fois un suivi de sa dynamique et une appropriation par le citoyen des enjeux de conservation et de gestion de ces espaces. Dans ce contexte de forts enjeux patrimoniaux et d’accroissement des pressions sur le littoral, un programme de Sciences participatives (Plages vivantes) est ainsi développé par le CESCO (MNHN), dont un volet destiné aux scolaires monté en partenariat avec les Aires Marines Educatives (aires marines protégées – AFB) et Planète Mer.

Missions
Dans le cadre du programme Plages Vivantes, observatoire de sciences participatives emboité du haut de plage destiné à différents publics, la personne recrutée aura pour mission de contribuer à
– la mise en œuvre de protocole déjà en phase de test (suivi de la dynamique de la composition algale des laisses de mer).
– l’élaboration de nouveaux protocoles destinés à suivre d’autres compartiments biologiques liés au haut d’estran (avifaune sédentaire et migratrice, invertébrés décomposeurs, flore…). Ces nouveaux protocoles devront (1) être en mesure de produire des mesures standardisées, dont les biais sont connus et maitrisés, (2) permettre des comparaisons spatio-temporelles, (3) être adaptés aux publics visés (naturalistes, scolaires, grand public, gestionnaires).
– l’élaboration des supports (guide méthodologique, guide d’identification…) dédiés aux publics ciblés – la gestion et l’analyse des données récoltées.
Le(la) chargé(e) de mission travaillera ainsi en étroite collaboration avec les partenaires du projet (dont associations de protection de l’environnement, structures d’éducation à l’environnement, gestionnaires d’espaces).

Informations complémentaires :
Laboratoire d’accueil : Centre d’écologie et des Sciences de la conservation (CESCO-UMR7204), Museum national d’Histoire naturelle. Station de biologie marine de Concarneau.
Responsables : Isabelle Le Viol et Christian Kerbiriou
Démarrage souhaité au 01/02/2018, financé pour 6 mois
Salaire selon expérience.
Conditions de travail : En intérieur et extérieur.

Profil recherché :
Bac +5 en écologie
Connaissances en écologie (littorale)
Maitrise des plans d’échantillonnage et SIG
Connaissances en analyses statistiques
Goût pour le terrain, le travail en équipe notamment avec le monde associatif et les gestionnaires d’espaces naturels
Des connaissances naturalistes et une expérience de travail dans les programmes de sciences participatives seraient un plus
Permis de conduire indispensable

Candidature
Envoyer CV et LM au format « ChargeMission_PlagesVivantes_NOM_Prenom » à
[email protected] et [email protected], pour le 6 décembre 2017.
(Date potentielle pour entretiens : 18 décembre 2017)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].