 Descriptif du contexte
Les activités agricoles sont les principales utilisatrices de pesticides. Cependant, même à La Réunion, il a été estimé entre 7 et 10% la quantité de pesticides utilisés pour des usages non agricoles. Bien que cette part soit encore mal connue, les substances chimiques sont utilisées par des professionnels tels que les collectivités territoriales (entretien de la voirie, des parcs, des jardins, des terrains de sport…), les entreprises de travaux paysagers ou encore par les jardiniers amateurs.
→ Bon nombre de ces utilisateurs sont souvent mal ou peu formés sur les techniques et les précautions d’usages. Pourtant ces produits toxiques constituent un risque majeur pour la santé humaine, de l’utilisateur et également du grand public.
→ De plus, utilisées sur des surfaces souvent peu perméables, ces substances chimiques ruissellent et sont transférées dans les masses d’eau, entraînant des pollutions directes avec un transfert jusqu’à 40 fois supérieur que pour le milieu agricole. De part les particularités topographiques et insulaires de La Réunion l’enjeu de préservation de la ressource en eau est d’autant plus important (préservation de la ressource en eau potable, préservation du milieu marin…)

Dans le cadre du plan national de réduction des pollutions par les produits phytosanitaires, le plan Ecophyto, une action spécifique aux zones non agricoles (ZNA) a été mise en place à la Réunion depuis 2013. Il s’agit d’un projet multipartenaire piloté en 2016 par l’EPLEFPA de Saint-Paul via son CFPPA et en partenariat avec la FDGDON et l’UNEP dont l’implication est indispensable pour mener une action globale à destination de la filière non agricole.
Initialement, ce projet Ecophyto ZNA a eu pour objectif principal de mobiliser les acteurs concernés par la problématique phytosanitaire en ZNA. Il a permis de réunir un réseau d’acteurs autour d’une perspective commune : élaborer une démarche régionale d’accompagnement et de conseils adaptés pour les professionnels non agricoles sur la problématique sanitaire et environnementale des produits phytosanitaires.
Aujourd’hui, l’objectif est d’engager les collectivités et les professionnels du paysage dans un démarche « zéro pesticides » via la mise en place et le développement d’une Charte d’entretien incluant des dispositifs adaptés aux contexte local. Le projet 2016 s’articule autour de la mise en place de cette Charte régionale, tant sur sa mise au point opérationnelle que sur la mise en place d’une politique locale d’accompagnement des collectivités dans leurs pratiques de gestion des espaces verts et paysagers.

 Missions
Le (la) chargé(e) de mission sera hébergé(e) par l’EPLEFPA/CFPPA de Saint-Paul. Il (elle) assurera la mise en œuvre et le suivi technique du projet conformément au calendrier et aux objectifs retenus et sous l’autorité du chef de file.
Il (elle) sera responsable de l’animation du projet au quotidien. Ses principales missions seront de :
– Suivre, monter les dossiers et rédiger le bilan annuel du projet (compte rendu technique et financier),
– Organiser et participer aux comités de pilotage (COPIL ZNA)
– Organiser et animer les réunions techniques : réunions de partenaires (faire régulièrement le lien entre les partenaires et pilotes d’action pour suivre l’évolution technique du projet) et comités techniques (en préparation des COPIL ZNA)
– Participer aux comités Ecophyto (CROS, …) et autres groupes de travail

Il (elle) aura également en charge l’animation technique des différents axes du projet :
– Création d’outils pour le développement de la Charte : élaboration des outils Charte, suivis de l’évolution des usages phytosanitaires non agricoles, animation d’un groupe de travail « formation »
– Accompagnement des 3 communes pilotes dans la mise en œuvre de la Charte : Mise en œuvre du niveau 2 (plan d’entretien des espaces communaux) et réalisation d’un audit de labellisation niveau 1 (bonnes pratiques phytosanitaires).
– Communication et diffusion des résultats : création des outils de communication, organisation et animation de journées de rencontre (séminaire, journées techniques de démonstration …) et participation aux actions de sensibilisation.

 Profil recherché
Formation supérieure en Agro-environnement, aménagement du territoire ou urbanisme

Capacités d’animation et de coordination indispensables (animation de réunion, coordination technique …)
Connaissances sur les techniques d’entretien et d’aménagement paysager ou sur la réglementation en vigueur des produits phytosanitaires
Capacités rédactionnelles, esprit de synthèse, rigueur scientifique
Aptitudes : Aisance relationnelle, dynamisme, esprit d’équipe, autonomie

Maîtrise de l’outil informatique
Permis B

 Conditions / Organisme d’accueil
CDD de 8 mois (jusque 31 décembre 2016) avec possibilité de renouvellement
Début du contrat : aux alentours du 1er mai 2016

Le (la) chargé(e) de mission sera accueilli au sein de l’EPLEFPA/CFPPA de Saint Paul : Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole – Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (plusieurs antennes : Saint Benoît, Piton Saint Leu ou Saint Paul)
Il sera encadré par le chef de projet, directeur du CFPPA, Mr Gwenael Barc

Envoyez votre candidature (lettre de motivation et CV)
– À l’attention de Mme Brunet Coline ([email protected]) et de Mr Barc ([email protected])
– Avant le 30/03/2016

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].