Contexte:

Le Conservatoire d’espaces naturels d’Occitanie (CEN Occitanie) est une association loi 1901, agréée au titre de la protection de l’environnement et par l’État et la Région au titre de l’article L. 414-11 du code de l’environnement, gestionnaire d’espaces naturels qui contribue à la préservation d’espaces naturels et semi-naturels notamment par des actions de connaissance, de maîtrise foncière et d’usage, de gestion et de valorisation du patrimoine naturel sur le territoire régional. Le CEN Occitanie est membre de la Fédération des CEN, réseau de 22 Conservatoires, en France. Il gère près de 35 000 ha dans la région (3 500ha dans le Gard) dont 1 000 ha en propriété/emphytéose.

Il agit selon 4 directions :

– L’amélioration et le partage des connaissances sur la biodiversité

– La préservation et la gestion des espaces naturels à enjeux

– L’accompagnement et l’émergence de projets de développement durable des territoires

– L’information, la formation, le transfert de connaissances et de compétences et l’animation de réseau.

L’action du CEN Occitanie s’appuie sur une équipe de 80 salariés répartis sur 11 antennes et/ou maison de sites capables d’intervenir à différentes phases des politiques de gestion et de conservation de la biodiversité.

Pour en savoir plus : www.cen-occitanie.org

Sa démarche d’intervention est celle de l’intendance du territoire comme stratégie participative et délibérative pour responsabiliser les propriétaires dans la conservation de la biodiversité. Cette démarche se traduit par des accords volontaires conclus entre un gestionnaire d’espaces naturels, entité d’intendance et des parties prenantes sur un territoire, des propriétaires publics ou privés, des usagers. Elle associe d’autres partenaires facilitateurs (instituts de recherche, enseignants, financeurs, réseaux de gestionnaires) et elle est ouverte sur le grand public.

Missions et responsabilités:

Placé(e) sous l’autorité du responsable départemental, et en lien avec le chargé de gestion départemental spécialisé flore-habitats et le référent scientifique régional flore-habitats, le (la) chargé(e) d’études aura pour mission principale de réaliser plusieurs cartographies d’habitats naturels à réaliser dans le cadre du LIFE TERRA MUSIVA pour lequel le CEN Occitanie est bénéficiaire associé.

La réalisation du diagnostic portera sur deux sites d’intervention principaux : les garrigues de Lussan et la ripisylve du Gardon.

Ces phases d’expertises sont préalables à la planification d’actions de gestion, de restauration ou de protection règlementaires (APPHN) prévues dans le cadre du LIFE.

A ce titre, ses principales missions sont les suivantes :

Etape 1 : Compilation des informations existantes

Collecter et intégrer les données existantes (cartes d’habitat DOCOB, autres études) au sein d’un projet SIG. Les données relatives aux habitats ciblés (H6220*, H92A0, H91E0*) seront homogénéisées et compilées au sein d’une même table, tandis que les zones lacunaires à renseigner seront identifiées ou validées.

Etape 2 : Relevés de terrain

A l’échelle des secteurs identifiés en étape 1, une cartographie des habitats sera réalisée. Pour chaque espace de végétation homogène, les espèces diagnostiques (caractéristiques phytosociologiques) et le pourcentage de recouvrement représenté par les habitats ciblés seront identifiés. L’état de conservation sera ensuite évalué au moyen des grilles établies par le CEN Occitanie. Cette étape nécessitera une phase de collecte, une phase de détermination en laboratoire et une phase de saisie.

Etape 3 : L’ensemble des informations collectées en étape 1 et 2 seront restitués au sein d’une organisation SIG cohérente et d’une représentation cartographique homogène. Un rapport sera rédigé et comprendra la description de la méthodologie, les résultats obtenus à chaque étape ainsi que les difficultés rencontrées et les améliorations envisageables.

Le chargé de gestion H/F travaillera en relation étroite avec les autres salariés du CEN mobilisés sur ce LIFE ainsi qu’avec les partenaires du LIFE (Syndicat Mixte des Gorges du Gardon, Ecologistes de l’Euzière notamment) et pourra être amené à (co)encadrer des stagiaires.

En plus de ces missions principales, la/lee chargé.e d’études pourra intervenir en appui de l’équipe départementale sur d’autres sites d’intervention du CEN (expertise et suivi flore-habitats, suivis d’habitats d’espèces)

Conditions pratiques:

– Prise de poste souhaitée le 1er avril 2022
– CDD de 8 mois à temps plein – Poste basé à Parignargues à côté de Nîmes (30)
– Salaire : basé sur le groupe D de la Convention ECLAT (ex-CCNA) (1 995-2 376 € brut mensuel) avec prise en compte expérience et ancienneté selon profil du candidat en application de la Convention ECLAT
– Prise en charge de la prévoyance à 100% + complémentaire santé à 75%
– Tickets restaurant 1 par jour à 9€ pris en charge à 50%

Envoyer CV et lettre de motivation à l’attention de M. le Président par courriel avec la mention en objet « candidature au poste CDD Flore Habitats Gard » à : [email protected] (et uniquement à cette adresse)

Les documents doivent être intitulés comme suit :

Pour le CV : NOM_Prenom_CV
Pour la lettre de motivation : NOM_Prenom_LM

Qualification et expérience:

Le/la candidat(e) fera valoir une expérience et des compétences dans le domaine de l’écologie et de la connaissance naturaliste :

Formation : Bac +3/5 ou expérience professionnelle relative à l’expertise Flore-Habitats

Compétences requises:

Connaissances approfondies des enjeux de la biologie de la conservation, du fonctionnement des écosystèmes, de la gestion des milieux naturels méditerranéens et de l’agroécologie

Très bonnes connaissances des typologies d’habitats naturels et des méthodes d’identification, de caractérisation et de cartographie et connaissances floristiques approfondies

Connaissances des politiques d’aménagement du territoire et des logiques d’acteurs

Expérience de chantiers de gestion appréciée

Capacités rédactionnelles indispensables, rigueur scientifique et esprit de synthèse

Qualités relationnelles, sens du travail en équipe et soucis de l’échange et de la pédagogie

Capacité à prendre la parole en position d’expertise

Autonomie sur le terrain et capacité d’organisation

Maîtrise des outils informatiques : traitement de texte, tableurs, + SIG (Qgis) indispensable

Permis B indispensable.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].