Sous la direction du Directeur de la recherche et de l’expertise, assure la Direction de l’Unité petite faune sédentaire. Est responsable de la définition des programmes et de leur réalisation ainsi que de la gestion des budgets et moyens qui lui sont accordés.
Est assisté par cinq Chefs d’équipe scientifiques et techniques, à qui il délègue largement la responsabilité de la conduite des programmes, et par les personnels administratifs pour la gestion administrative et financière de l’Unité.
Activités principales
Management des équipes
Encadrer et diriger l’Unité, en assurant une gestion de proximité et en veillant à la mise en oeuvre du dialogue social auprès des personnels placés sous son autorité :
· encadrement des cinq chefs d’équipes et des agents administratifs et chargés de mission placés sous son autorité (animation, conseil, appui, supervision…) et management du Service (répartition du travail, évaluation, …)
Evaluer et gérer les moyens (négociation des budgets, gestion et optimisation des crédits, matériels, …) ;
Assurer la liaison avec les Délégués (inter)régionaux des implantations où sont affectés les personnels de son Unité pour la gestion des locaux.
Pilotage du programme scientifique et technique de l’Unité
Participer à la définition de la politique globale et de la programmation des activités scientifiques de l’ONCFS.
Proposer au Directeur de la recherche et l’expertise, le programme scientifique et technique opérationnel à court et moyen termes de l’Unité petite faune sédentaire, en fonction des demandes des commanditaires institutionnels, des besoins exprimés par les gestionnaires, des propositions d’auto saisine émanant de son propre Service, et des moyens dont il dispose dans le respect des priorités arrêtées dans le Contrat d’Objectifs.
Piloter le programme qui lui est confié en définissant les priorités, en évaluant leur conformité aux objectifs, aux textes réglementaires, aux besoins du terrain : animation, coordination, validation scientifique des travaux, respect des échéances, …
Apporter expertise et conseils à son Directeur, aux différents services de l’établissement et aux partenaires institutionnels ou conventionnels.
Développement des relations externes et partenariats.
Entretenir une veille prospective sur les travaux d’étude similaires effectués dans d’autres institutions, en France ou à l’étranger.
Gérer les relations avec les fournisseurs de données, institutions statistiques notamment.
Créer et entretenir des partenariats scientifiques et techniques ou participer à des appels d’offre, des appels à projets, etc.
Représenter, dans son champ de compétence, le Directeur de la recherche et de l’expertise auprès des ministères de tutelle, des partenaires locaux, régionaux et nationaux, des établissements scientifiques partenaires, des instances européennes et internationales : contribuer à l’élaboration de positions de la tutelle, suivre les partenariats et les coopérations.
Valorisation des études et recherches et publication des résultats
Superviser la publication des résultats des recherches et expérimentations, en articles scientifiques et de vulgarisation et en brochures et fiches techniques opérationnelles.
Organiser la mise en valeur des résultats obtenus par les différents agents pouvant se traduire par des formations en interne et en externe.
Organiser la rédaction d’articles ou de communications lors de colloques ou d’autres réunions.
Conditions particulière d’exercice
Déplacements fréquents à l’extérieur, y compris à l’étranger.
Encadrement d’une équipe dispersée sur l’ensemble du territoire.

Profil attendu
Connaissances
Management public et gestion des ressources humaines.
Méthodologies adaptées et reconnues par la communauté des experts, règles
déontologiques encadrant l’activité d’études dans le domaine.
Techniques de contractualisation et dispositifs de financement et de partenariats extérieurs.
Politiques publiques (écologie, agronomie, agriculture, développement durable), contexte institutionnel (y compris au niveau européen).
Solides connaissances sur la faune sauvage, et notamment sur le petit gibier sédentaire et sur les outils et méthodes d’analyse de données.
Savoir faire Animer une équipe d’ingénieurs et techniciens à compétences spécialisées et pluridisciplinaires, grâce à une solide expérience en management hiérarchique et transversal.
Définir les priorités scientifiques et opérationnelles et réaliser les arbitrages en
conséquence.
Évaluer la qualité scientifique des travaux, en référence notamment aux travaux similaires effectués ailleurs.
Être inséré dans les réseaux de partenaires effectuant des travaux similaires.
Communiquer les résultats des études à différents publics (commanditaires, communauté scientifique, média…)
Assurer l’interface entre la hiérarchie institutionnelle et les Chefs d’équipe pour négocier et reformuler de façon opérationnelle les demandes d’études, et élaborer le programme de travail et le plan de diffusion des résultats.
Maîtrise orale et écrite de l’anglais.
Savoir-être Qualités relationnelles.
Aptitude à la prise de décisions.
Sens de l’initiative, force de proposition.
Rigueur.
Diplômes et expérience
Etre titulaire d’un doctorat, si possible dans le domaine de l’écologie ou d’un diplôme de niveau I (BAC + 5) également dans le domaine de l’écologie et d’une expérience professionnelle d’au moins huit ans dans des fonctions équivalentes.
Une solide expérience de management d’équipes pluridisciplinaires est attendue.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].