Merci de bien vouloir postuler directement sur le site du recruteur :
https://cirad-recrute.talent-soft.com/offre-de-emploi/emploi-chercheur-e-en-ecologie-des-populations-pour-la-gestion-territoriale-des-ravageurs-des-cultures-f-h_3815.aspx

Le CIRAD recrute, pour l’Unité Propre de Recherche « Agroécologie et Intensification Durable des cultures Annuelles » (UPR AÏDA), un.e chercheur.e en écologie des populations pour la gestion territoriale des ravageurs des cultures en milieu tropical.

Rattaché.e à l’équipe « PROcessus et Services Ecologiques » (PROSE), vous serez affecté.e dans un pays d’Afrique de l’Ouest, après une période de 6 à 24 mois à Montpellier.

Au cours des trois premières années, vous développerez une approche d’analyse de données et de modélisation spatiale pour mieux rendre compte de la dynamique des populations et de la dispersion des ravageurs à l’échelle d’un territoire de production cotonnière, et mettre au point, en concertation avec les acteurs concernés, des stratégies appropriées de surveillance ou de gestion dans le temps et l’espace de ces ravageurs (outils d’aide à la décision).

Le développement de modèles pourra s’appuyer sur l’analyse de jeux de données de terrain issus des travaux de recherche, mais aussi de données collectées par les sociétés cotonnières partenaires. Des modèles prédictifs basés sur l’analyse statistique de données de terrain pourront orienter la mise en place de stratégies de surveillance sur les points clés à surveiller dans l’espace et le temps. Eventuellement, des modèles plus mécanistes (intégrant par exemple les traitements phytosanitaires ou les pratiques culturales) de différentes familles pourront être mobilisés pour prédire la dynamique spatio-temporelle des populations de ravageurs cibles en réponse à des perturbations environnementales, qui à terme pourront servir à la co-construction de stratégies de gestion avec les acteurs des territoires explorés.

Vous mettrez en place un dispositif de terrain, en collaboration avec les partenaires du Sud, pour calibrer et valider le(s) modèle(s) et, par la suite, simuler un ou plusieurs prototypes de stratégies de gestion territoriale des ravageurs pour évaluer ex ante et in silico les solutions qui pourraient être les plus pertinentes, et donc à tester prioritairement in situ. Un des objectifs appliqués sera de représenter aux acteurs de la filière l’efficacité de différentes stratégies de lutte sur la dynamique des populations de ravageurs et les pertes potentielles de rendement dues aux ravageurs. Il s’agira aussi d’explorer les conditions de réussite d’innovations techniques à travers des analyses de sensibilité des modèles, et éventuellement de dégager de grandes règles de gestion des ravageurs. La conception d’outils d’aide à la décision se fera en interaction avec les deux autres équipes de l’unité AIDA.

Le projet de recherche sera prioritairement axé sur les chenilles de la capsule en culture cotonnière en Afrique de l’Ouest. Il pourra ensuite s’étendre à d’autres ravageurs clés de la culture cotonnière (piqueurs suceurs) ou à la légionnaire d’automne, Spodoptera frugiperda, ravageur d’intérêt économique en culture de maïs.
Profil souhaité
• Doctorat en écologie ou en entomologie appliquée à la gestion des ravageurs des cultures
• Compétences en modélisation et statistique spatiales de processus ou en fouille de données spatiales
• Des compétences complémentaires en agronomie, écologie/génétique du paysage, ou épidémiologie, seront appréciées
• Capacité de travail et d’échanges au sein d’une équipe multidisciplinaire
• Intérêt pour le développement d’outils d’aide à la décision à destination des agricultures du sud
• Expérience en pays du Sud dans la perspective d’une expatriation en Afrique
• Maîtrise du français et de l’anglais scientifique et technique du domaine

Après une période de 6 à 24 mois à Montpellier, une affectation est prévue en Afrique de l’Ouest.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].