Comprendre la variabilité climatique et ses impacts sur les écosystèmes marins par l’analyse des séries temporelles des paramètres physico-chimiques et biochimiques de la baie de Saint Malo au sein de la Manche.

Master 2 Recherche Proposition de sujet de stage 2018 CRESCO-MNHN

Contexte :
Les caractéristiques physico-chimiques des milieux marins côtiers, des cycles biogéochimiques et des caractéristiques des communautés de phytoplancton varient sur le long terme en fonction de cycles saisonniers, des paramètres environnementaux locaux et globaux. Aujourd’hui ces paramètres sont considérés au niveau national et international pour développer des indicateurs de la qualité des écosystèmes marins. Or l’observation à moyen et long terme de l’évolution de l’environnement est clairement reconnue comme une nécessité impérative si l’on veut comprendre comment les écosystèmes terrestres ou marins réagissent à la fois aux contraintes naturelles de l’environnement et aux effets anthropiques. Au-delà de la compréhension du fonctionnement des écosystèmes, l’étude des conséquences des réponses de l’écosystème à une pression (anthropique et/ou naturelle) impose des approches parfois différenciées aussi bien dans le choix des paramètres à suivre que des types de capteurs. Reste alors à étudier la possibilité de la mutualisation des efforts lorsque sur une même zone, les paramètres similaires sont étudiés. Ainsi au Centre de Recherche et d’Etude sur les systèmes Côtiers (CRESCO), en baie de Saint Malo, coexistent 2 réseaux aux objectifs initiaux différents, le SOMLIT (mis en place depuis 2012 par le MNHN) et le REPHY (piloté par l’Ifremer). Le SOMLIT débuté en 1996 sur 3 sites métropolitains a été initialement conçu pour l’étude de la variabilité climatique et de ses impacts sur les écosystèmes marins depuis le littoral. Le REPHY, Réseau d’observation et de Surveillance du Phytoplancton et de l’Hydrologie dans les eaux littorales, a pour objectif principal la connaissance de la biomasse, de l’abondance et de la composition du phytoplancton marin des eaux côtières et lagunaires, ainsi que du contexte hydrologique afférent. Dans les deux cas, une démarche systématique d’observation des milieux littoraux est engagée issu d’une fédération d’efforts avec en commun un certain nombre de paramètres abiotiques. D’autre part, l’utilisation des séries temporelles issues de ces réseaux (SOMLIT et REPHY ici) permettent de plus en plus d’étendre le périmètre des études dans le domaine de l’expertise et de la gestion du littoral et ainsi de croiser les réseaux avec comme tuilage les paramètres communs.

Objectifs:
L’objectif du stage M2 est l’analyse des séries temporelles acquises depuis 2012 par le SOMLIT en prenant en main un ensemble d’outils informatique d’analyse (sous R) élaboré au sein du réseau SOMLIT. Ces analyses serviront notamment à comprendre les variations de la qualité des eaux littorales en réponse à des gradients environnementaux s’exprimant suivant des emboitements d’échelles locales (baie de Saint Malo) et régionales (Manche). Ces analyses seront réalisées dans le contexte du développement d’indicateurs de la qualité des écosystèmes côtiers.
Les séries de la baie de Saint Malo seront contextualisées et comparées avec les données des stations SOMLIT voisines (Brest, Roscoff, Luc sur Mer et Wimereux) ainsi que des études précédentes sur le panache de la Rance. Un focus particulier sera porté sur les séries des paramètres communs avec le REPHY afin d’évaluer la faisabilité de mutualiser les moyens logistiques et d’analyse du phytoplancton au CRESCO.
Le candidat pourra participer à la préparation et aux sorties en mer bimensuels pour le SOMLIT et le REPHY.

Profil de formation initiale souhaitée pour le candidat :
Master 1 avec connaissance en bio géochimie marine, expérience dans l’utilisation de R, embarquement à la journée possible.

Rétribution:
Le montant horaire de la gratification est fixé à 15% du plafond horaire de la sécurité sociale défini en application de l’article L.241-3 du code de la sécurité sociale (soit environ 554,40 euros/mois sur la base d’un temps plein).

Contact :
[email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].