Offre en ligne : https://www.umr-amure.fr/coordinateur-du-gis-hommer-et-du-projet-homme/
Intitulé du poste / localisation
Coordinateur/trice du GIS HomMer et du projet HOMME
Le poste est affecté à l’Unité Mixte de Recherche 6308 « AMURE »
Institut Universitaire Européen de la Mer
Rue Dumont d’Urville
29280 Plouzané
Contexte
L’Unité Mixte de Recherche AMURE (http://www.umr-amure.fr/), de l’Université de Brest (UBO), de l’Ifremer et du CNRS rassemble plus de 35 chercheurs et enseignants-chercheurs en économie et en droit. Elle constitue un centre important de recherche pluridisciplinaire et de formation par la recherche, sur les enjeux du développement durable des activités maritimes et des espaces marins et littoraux, et sur les politiques publiques associées à ces enjeux et leurs impacts sur l’évolution des usages des écosystèmes.

L’UMR AMURE est engagée dans un certain nombre de projets français, européens et internationaux sur les thématiques de la gouvernance de la mer et des littoraux. Elle est l’un des membres fondateurs du GIS HomMer, réseau consacré aux usages et à la gouvernance des aires marines protégées (AMP).

Missions assurées
La mission consistera à animer le GIS HomMer (1/2 ETP) et à coordonner le déroulement du projet de recherche HOMME (1/2 ETP).

Le GIS HomMer (https://www.gis-hommer.org/fr) est un réseau national de recherche collaborative qui associe des chercheurs en sciences humaines et sociales (SHS) et des gestionnaires d’aires marines protégées (AMP) pour développer et diffuser des connaissances sur les usagers et la gouvernance des AMP, au moyen d’actions diverses (séminaires, groupes de travail, formations en SHS, projets de recherche).

Le projet HOMME (https://www.gis-hommer.org/fr/Projet%20HOMME), conçu au sein du GIS HomMer, est porté par l’UMR AMURE et ses partenaires. D’une durée de trois ans (1er février 2021 – 31 janvier 2024), ce projet financé par la Fondation de France vise :

A faciliter la co-production de connaissances sur les pratiques et les représentations sociales des usagers de la mer et du littoral ;
A augmenter l’intégration de ce type de connaissances au sein des Tableaux de bord des AMP ;
A renforcer l’appropriation de ce type de connaissances par les différentes parties prenantes de la gestion.

Dans le cadre de ce poste, cinq missions principales seront dévolues à l’ingénieur∙e de recherche :
L’organisation d’un séminaire national sur la démarche Tableau de bord des AMP ;
L’organisation de la future formation du GIS HomMer en SHS (observation et suivi des usages dans les AMP) ;
La coordination du projet HOMME, en collaboration avec la responsable et les membres du projet (organisation/animation des réunions, relations avec les autres partenaires, communication, …) ;
La contribution aux travaux scientifiques en cours selon les intérêts et les compétences de la personne recrutée, en collaboration avec les membres du projet ;
La valorisation et le transfert des résultats vers les communautés de recherche (SHS notamment) et de gestion (gestionnaires d’AMP et organismes de tutelles), en collaboration avec les membres du projet (rédaction des livrables prévus dans le cadre du projet, publications scientifiques, communications dans des colloques, …).

Activités exercées
Organisation du séminaire du GIS HomMer sur la démarche Tableau de bord
Organisation de la formation SHS du GIS HomMer, en collaboration avec les membres du projet HOMME
Mise en place d’une veille sur la littérature scientifique et la littérature grise pour la réalisation d’une revue de littérature (observation et suivi des usagers dans les AMP)
Organisation et participation à la réalisation d’une enquête de terrain auprès des acteurs impliqués dans la gestion des AMP (entretiens semi-directifs), en collaboration avec les membres du projet HOMME
Participation à l’analyse de données quantitatives (analyse documentaire) et qualitatives (entretiens), en collaboration avec les membres du projet HOMME
Organisation et animation de réunions d’acteurs et d’ateliers
Rédaction de rapports (compte-rendu de réunions et d’ateliers, livrables contractuels)
Communication autour du projet (création de contenu pour le site Internet du GIS HomMer, plaquette d’information sur HOMME, participation à des colloques et séminaires)

Compétences et savoirs requis
 Connaissances et compétences indispensables
Expérience d’animation et de gestion de projet
Connaissance approfondie des acteurs et des enjeux de gestion dans les aires marines protégées de France métropolitaine et d’Outre-mer
Connaissance approfondie des concepts et méthodes mobilisés en SHS (approches qualitatives et quantitatives) pour l’étude des pratiques et des représentations sociales de la nature, et l’analyse de la gouvernance des espaces protégés
Connaissance des méthodologies d’engagement des acteurs (animation de workshop, …)
Très bonnes capacités rédactionnelles (français et anglais)
Sens de l’organisation
Goût du travail en équipe
Forte autonomie
Fort intérêt pour la conservation de la biodiversité

Connaissances et compétences importantes
Connaissance des politiques de protection de l’environnement marin en France (stratégie de création et de gestion des AMP, …)
Expérience professionnelle de la communication scientifique (maintenance et rédaction de contenu, infographie : site Internet, …)
Connaissances en analyse de données (qualitative et quantitative)
Connaissance des méthodes de revue de littérature

Diplôme minimal exigé : Master 2 en sciences humaines et sociales ou diplôme d’ingénieur de nature équivalente (gestion de l’environnement, … : Bac + 5)
Diplôme souhaité : Doctorat (Bac + 8)

Formation souhaitée : sciences humaines et sociales (géographie humaine, sociologie, anthropologie, sciences politiques, économie)

Expérience souhaitée : 5 ans
Durée du contrat : 24 mois (mars 2022 – février 2024)
Quotité de travail : 100%
Horaire hebdomadaire : 35 heures
Salaire mensuel : selon la grille salariale des ingénieurs de l’Université et du niveau d’expérience
Conditions de travail
L’ingénieur∙e sera embauché∙e par l’Université de Bretagne Occidentale, Brest.
Le salaire sera fixé selon la grille de l’Université de Bretagne Occidentale des ingénieurs d’étude (master 2) ou de recherche (doctorat) et le niveau d’expérience.
La durée du contrat est de 24 mois (12 mois renouvelable une fois).
Le début souhaité du contrat est le 1er mars 2022.
Les frais de déplacement professionnels seront pris en charge.
L’ingénieur∙e recruté∙e disposera d’un bureau dans les locaux de l’UMR AMURE sur le site de l’IUEM à Plouzané.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].