Le Centre régional de la propriété forestière Nord Pas de Calais Picardie propose deux stages de 3 à 4 mois.

Stage : Etude technique sur 8 essences résineuses (3 à 4 mois)

A travers une enquête auprès des acteurs forestiers locaux et des relevés de mesures sur des placettes expérimentales, l’objectif de ce stage sera d’évaluer les potentialités d’installation des 8 principales essences résineuses en Nord pas de Calais Picardie et d’avoir un état des lieux actuel des peuplements existants. Ce travail d’investigation complètera une brochure technique à destination des propriétaires forestiers de la région actuellement en cours.
Zone géographique : Nord Pas de Calais Picardie et Normandie.

Constat et enjeux :
Le CRPF Nord-Pas de Calais Picardie suit actuellement 250 placettes de références mesurées régulièrement avec l’appui des organismes associés (OGEC et CETEF). Ces placettes couvrent l’ensemble des thématiques sylvicoles adaptées à nos régions. Depuis fin 2012, les enseignements tirés de nos placettes d’expérimentation et de démonstration des trente dernières années font l’objet de synthèses techniques destinées à nos partenaires professionnels.

Les résineux, représentant 3% de la surface forestière en Nord Pas de Calais et 6 % en Picardie, ne possèdent pas à l’heure actuelle de document de communication à destination des propriétaires forestiers tout comme de recueil technique. Au vu du changement climatique et de la mise en place de relai de production et de la nécessité de diversifier en essence, les résineux font partie intégrante du jeu d’essences proposé dans nos recommandations.

Contenu et enjeux des différentes phases du stage :
1) Phase bibliographique
2) campagne de relevés sur les références en Nord Pas de Calais Picardie
3) enquête auprès des professionnels forestiers
4) synthèse des résultats et rédaction d’une synthèse des résultats qui serviront à alimenter une brochure technique à destination des propriétaires.

Conditions :
Stage de trois à quatre mois (niveau BTS ou licence professionnelle)
Montant de la rémunération ou de la gratification : 523,26 € par mois.
Le stagiaire disposera-t-il d’un bureau avec téléphone et micro-ordinateur ? Oui
Déplacements :
Nécessité pour le stagiaire de disposer d’un véhicule personnel ? Non
Frais de déplacements remboursés par l’organisme d’accueil

Contacts :
Noms et fonctions des personnes responsables du stagiaire :
– Noémi HAVET, ingénieur, [email protected]
– Landry Robin, technicien, [email protected]

Adresse et numéro de téléphone du maître de stage :
96 rue Jean Moulin 80000 AMIENS
n°tel : 03.22.33.52.00
Stage : Développement de l’outil BIOCLIMSOL sur le hêtre (4 mois)

Suite à l’élaboration de la carte de vigilance climatique pour le hêtre en 2015, le travail du stagiaire consistera à effectuer une campagne de terrain sur les zones à vigilance élevée afin d’identifier et de valider un indice de correction du climat (ICC) intégrant les facteurs de compensation ou d’aggravation (sol, pente, exposition, position topographique, …) en zone de vigilance climatique élevée.

Constat et enjeux :
Le CRPF Nord Pas de Calais Picardie a développé un volet « changements globaux » notamment par la mise en place d’un observatoire régional des écosystèmes forestiers (OREF) depuis 2007 qui suit l’évolution de différents indicateurs tels l’état sanitaire et la productivité des peuplements et leur lien face aux données climatiques (http://www.crpfnorpic.fr/ecosystemes-forestiers/oref) . Parallèlement à cela, la plupart de nos régions naturelles sont dorénavant couverts par des catalogues et des guides simplifiés de stations forestières. Notre objectif est de croiser, dés à présent, les données sol et climat pour prendre en compte les risques liés aux changements climatiques sur les différentes essences. Ces actions sont à coupler avec le travail national du CNPF-IDF de développement de l’outil BIOCLIMSOL qui cherche à définir la vigilance climatique vis-à-vis des principales essences de production au niveau national (Lemaire-2014-F.E n°218). En 2015, un stage a permis de construire une carte de vigilance climatique pour le hêtre (Perrez M., Impact du climat et de son évolution sur l’état sanitaire des hêtraies en Nord Pas de Calais Picardie, 2015). Nous souhaitons en 2016 travailler davantage sur les interactions déficit hydrique-dépérissement-unités stationnelles afin de valider un indice de correction du climat (liés au sol, géomorphologie, …) pouvant compenser ou au contraire aggraver les dépérissements. L’ICC sera intégré à la carte de vigilance climatique pour proposer in fine un outil intégrant climat présent et futur et facteurs sol et géomorphologique. Le stagiaire, sera chargé également de faire un lien entre les catalogues des stations, et l’ICC établi. Rendant ainsi possible l’usage simultané de BIOCLIMSOL et des catalogues de station.

Objectifs :
Les objectifs du stage sont donc les suivants : définir l’ICC et le lien avec les catalogues des stations.

Contenu et enjeux des différentes phases du stage :
1) Phase bibliographique (10 j) : Il s’agira pour l’élève de se documenter sur le hêtre, l’outil bioclimsol, la structure d’accueil et les travaux déjà engagés et d’en synthétiser le contenu.
2) Protocole et échantillonnage sur la région (10j) : Dans une zone couverte par un catalogue des stations et dans une zone de vigilance climatique élevée et maximale, le stagiaire établira un échantillonnage stratifié en fonction de la topographie et des grands types de sol pour voir, à zone climatique similaire, l’impact de ces facteurs sur l’évolution du taux de dépérissement.
3) Phase de terrain (30 j) : Dans un premier temps, le stagiaire pourra être accompagné de technicien de secteur pour favoriser la progression des relevés terrain. Un idéal de 90 à 120 points serait appréciable pour obtenir des résultats statistiques fiables.
4) Analyse des résultats (10 jours) :
L’analyse des résultats aura pour objectif de valider la construction croisée de la carte de vigilance climatique et de l’ICC .Les techniques statistiques employées à cet effet seront les analyses multifactorielles, régressions multiples et logistiques, arbre de décision. Le traitement des données sera effectué de manière approfondie par l’IDF.
5) Rapport de stage de synthèse et de méthodologie (10 J)

Conditions
Stage de 4 mois
Montant de la rémunération ou de la gratification : 523,26 € par mois.
Le stagiaire disposera-t-il d’un bureau avec téléphone et micro-ordinateur ? Oui
Déplacements :
Nécessité pour le stagiaire de disposer d’un véhicule personnel ? Non
Frais de déplacements remboursés par l’organisme d’accueil

Contacts :
Contacts à prendre : Jean-Lemaire, IDF ;

Noms et fonctions des personnes responsables du stagiaire (maîtres de stage) : Noémi HAVET, ingénieur expérimentation, [email protected] Sylvain PILLON, ingénieur forêt environnement , [email protected]

Adresse et numéro de téléphone du maître de stage :
96 rue Jean Moulin 80000 AMIENS
n°tel : 03.22.33.52.00

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].