Problématique et contexte du stage:
Le programme « Gestion Durable de la Faune » (ou Sustainable Wildlife Management – SWM) est une initiative financée par la Commission Européenne. Ce programme vise un double objectif : conserver la faune sauvage, les écosystèmes et les services qu’ils rendent, tout en améliorant les conditions de vie et la sécurité alimentaire, sanitaire et nutritionnelle des populations humaines qui dépendent de ces ressources. Dans cette perspective, le programme vise plus spécifiquement à expérimenter une exploitation légale et durable des populations animales résilientes à la chasse ou à la pêche par les populations rurales et autochtones, tout en augmentant ou en diversifiant les apports en protéines provenant de sources alternatives. Ce programme (2017-2023) est décliné en projets dans plusieurs pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) par un consortium composé de la FAO, du Cirad, du CIFOR et de l’ONG WCS (Wildlife Conservation Society).
Au Gabon, le projet SWM va tester un modèle innovant de gestion durable de la chasse et de la pêche villageoises. Il opèrera sur le site pilote du Département de Mouloundou (chef-lieu : Lastoursville). Dans ce cadre, le projet prévoit en 2020 l’établissement d’un diagnostic écologique, technologique et socio-économique approfondi de 3 villages-pilotes avec l’appui de binômes d’étudiants Nord-Sud (Master 2 international et national).

Programme proposé et déroulement du stage:
Le stage comprend plusieurs volets :
. L’analyse des pratiques de chasse et de pêche au sein du village sur la base de questionnaires semi-structurés et observation participante ;
. La réalisation d’une cartographie participative et numérique de terroirs de chasse et de pêche.
. La mise en place d’un suivi des prélèvements de gibiers et poissons (espèces, lieux et modes de prélèvement, rendement de l’effort de capture, destination, coûts et bénéfices) ;
. La réalisation d’un diagnostic de l’état des populations chassées et/ou pêchées par le déploiement de pièges photographiques, le suivi des poids et dimensions, l’évolution du spectre d’espèces prélevées…
. Le relevé et l’encodage des données dans le système d’information du projet, l’analyse préliminaire des informations produites, et la production d’un rapport de stage.
. Le relevé des différentes étapes de transformation des viandes et poissons consommés localement (photos, étapes de fabrication, timing…).
. L’analyse des habitudes de consommation
Le stage se déroule en milieu villageois avec retour périodique à la base du projet située à Lastoursville.
Le stage se déroulera de la manière suivante :
. Accueil en capitale par les responsables locaux, transfert et installation sur site.
. Formation aux protocoles (enquêtes, SIG, GPS, Kobo Collect, pièges photographiques et base de données).
. Campagne de terrain.
. Participation à un atelier de restitution.
. Retour en France (pour les étudiants internationaux) et production du rapport final.

Résultats attendus, produits par le stagiaire
. Rapport préliminaire (juin 2020) produit sur place
. Rapport final (septembre 2020) comprenant
– Une cartographie thématique de la zone d’étude
– Une analyse des pratiques de chasse et de pêche
– Une analyse des prélèvements de chasse et de pêche
– Une analyse de l’état des populations chassées et/ou pêchées
– Une analyse des procédés alimentaires utilisés
– Une analyse de la consommation alimentaire
– Les données (brutes et nettoyées) générées durant le stage.

Durée et date de début:
5 à 6 mois de stage dont :
4 mois de terrain début mars à fin-juin 2020)
. 1 à 2 mois de rédaction

Contact et tutorat
. Contact en France : Daniel Cornelis ([email protected])
. Contacts sur le terrain : Philippe Vigneron ([email protected])
. Tuteurs : désignés par l’établissement d’enseignement du stagiaire et le Cirad

Remarques et conditions particulières :
Nous recherchons des stagiaires inscrits en cycle d’étude universitaire de niveau Master 2 :
. 3 étudiants internationaux M2
. 3 étudiants gabonais M2
Les stagiaires travailleront en binôme constitué d’un étudiant gabonais et d’un étudiant extérieur.
Champ disciplinaire ciblé: biologie, foresterie, géographie ou disciplines analogues
Stage de terrain en forêt nécessitant :
. d’être en bonne condition physique ;
. de tisser des relations humaines dans un environnement culturel différent;
. de séjourner dans les villages ciblés par le projet le temps des enquêtes de terrain.
Aptitudes minimales à l’acquisition et au traitement de données géo-référencées (ex : bases en systèmes d’information géographique).

Conditions matérielles :
Prise en charge du billet d’avion (stagiaires internationaux) et déplacements locaux :
OUI
Prise en charge du logement sur place :
OUI, chez l’habitant au village ou sous tente dans les villages cibles de l’étude
Prise en charge des déplacements pour mission de terrain :
OUI
Indemnités de stage:
OUI
Connexion Internet sur place :
Uniquement à la Capitale ou à Lastourville

Bailleur / financement:
Projet ou bailleur finançant les coûts de réalisation du stage
Projet Sustainable Wildlife Management (Commission Européenne)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]; [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].