Titre du Poste : Directeur du Parc National de Nouabalé-Ndoki (PNNN), République du Congo

Lieu de service : Bomassa, République du Congo
Rapports : Directeur Pays de WCS Congo
Rapports directs: Conservateur PNNN, Directeur de la Conservation,
Directeur de la Recherche au PNNN,
Directeur Administratif et Financier du PNNN

Supervision : Conseil d’Administration de la Fondation Nouabalé-Ndoki

Objectif:

Le but de ce poste est d’assurer la protection et la conservation efficace du PNNN et sa faune tout en contribuant au développement d’un tourisme de classe mondiale, en offrant des avantages et en maintenant de bonnes relations avec la communauté environnante et l’administration congolaise.

WCS est à la recherche d’une personne expérimentée en matière de gestion des aires protégées pour occuper le poste de Directeur du Parc national de Nouabalé-Ndoki (PNNN) en République du Congo.

Nouabalé-Ndoki est l’aire protégée la plus intacte, la mieux gérée dans le bassin du Congo, avec des milliers d’éléphants de forêt, de gorilles, de chimpanzés, un habitat critique en pleine forêt tropicale, de bonnes installations, et un potentiel touristique extraordinaire. Pour les cinq prochaines années, la gestion du PNNN est bien financée par l’USAID, l’USFWS, la Fondation Trinational de la Sangha, et d’autres bailleurs de fonds privés et publics.

WCS et le Gouvernement de la République du Congo ont mis en place une entité publique congolaise pour gérer le parc national de Nouabalé-Ndoki, dénommée « Fondation Nouabalé-Ndoki « , composée d’un conseil d’administration pluri-acteur et d’une unité de gestion du parc (UGP). Le directeur du parc est en charge de l’UGP y compris le fonctionnement de tous les départements et la gestion de tout le personnel du parc.
Le directeur du parc devra faire preuve d’un leadership stratégique et opérationnel et sera responsable de tous les aspects de la gestion du parc, y compris le déploiement des éco gardes et la protection de la faune, des relations avec la communauté, la recherche scientifique au sein du parc, le développement du tourisme, la mobilisation des fonds, la production des rapports, les communications et le renforcement des capacités du personnel national. Le travail du Directeur comprend aussi la gestion des cadres supérieurs, le développement de solides relations avec les partenaires gouvernementaux, les agences et organisations partenaires. Il assurera entre autres, la gestion du budget et le suivi au quotidien du bon déroulement du programme.

Le directeur du parc sera basé sur le site, au siège du parc, à Bomassa. Le PNNN couvre une superficie de plus de 4.000 km², avec un personnel attendu compris entre 100 et 200 personnes et un budget annuel de plus de 3 millions de dollars.

Responsibilités:

• Elaboration et mise en œuvre du plan d’aménagement du parc ;
• Préparation et mise en œuvre des plans de travail et budgets annuels ;
• Recrutement et gestion de l’ensemble du personnel ;
• Veiller à ce que tous les contrats, accords et conventions relatifs au parc soient respectées/suivis ;
• Mise en œuvre les directives du conseil des Directeurs du parc ;
• Responsabilité financière et opérationnelle du parc, y compris la préparation d’un plan d’affaires de 5 ans et d’un budget annuel ;
• Gestion d’une équipe qui animera le volet de la conservation, de la biodiversité, de la recherche et du suivi, d’un volet de développement communautaire, d’un Service logistique et d’une Unité en charge de l’administration et des finances ;
• Superviser un complément de personnel local de 100 à 200 employés à temps plein, y compris les écogardes;
• Assurer la liaison avec le conseil d’administration de la Fondation Nouabalé-Ndoki ;
• Mettre en place et entretenir des relations avec les partenaires gouvernementaux et communautaires et d’autres intervenants clés du parc ;
• Transmettre des rapports mensuels, trimestriels et annuels à WCS, aux bailleurs de fonds et au conseil d’administration de la Fondation Nouabalé-Ndoki ;
• suivre toute la gestion financière et les rapports ;
• Suivre toutes les opérations logistiques ;
• Suivre toutes les activités de recherche et de conservation dans le Parc ;
• Suivre toutes les activités communautaires, y compris les initiatives d’éducation environnementale avec les écoles locales ;
• Travailler avec le conseil d’administration de la Fondation Ndoki, WCS et d’autres partenaires pour identifier des partenaires de développement du tourisme et aider à développer le PNNN en une destination éco-touristique de classe mondiale.

Profil/Spécification personnelle

Nous recherchons un leader exceptionnel ayant une expérience managériale avérée, des compétences en communication et une très bonne compréhension de la conservation en Afrique, des problèmes de développement et socio-économiques. Un diplôme pertinent (par exemple, en biologie, en sciences politiques, en droit, en économie, en gestion, ou en relations internationales) est essentiel, avec une connaissance approfondie des accords multilatéraux sur l’environnement et les questions liées à la gestion du commerce de la faune et le développement durable. La maîtrise de l’anglais est indispensable, de préférence combinée avec une bonne maitrise du français.

Qualifications et expérience requises:

• Une expérience de 10 à 15 ans dans la gestion des parcs, de préférence dans au moins deux pays africains ;
• Pour les candidats ayant un profil de conservateur, au moins 5 ans d’expérience managériale sénior (requise) ;
• Pour les candidats ayant un profil de financier ou de manager, au moins 5 ans d’expérience sénior en matière de conservation (requise) ;
• Expérience avérée dans la gestion du personnel (obligatoire) ;
• Expérience avérée dans la gestion de la faune (obligatoire) ;
• Maitrise de la gestion d’une aire protégée éloignée et vaste en Afrique, y compris le développement, l’amélioration et la surveillance des systèmes de gestion des aires protégées, des ressources humaines, des finances, de la maintenance des infrastructures et de l’atelier, et l’application de la loi (requise) ;
• Expérience de travail avec des services gouvernementaux, des conseils et d’autres intervenants sur l’appui à la gestion du parc (de préférence) ;
• Maitrise de la gestion des opérations de maintien de l’ordre, de préférence avec une formation militaire et de l’expérience ;
• Mise en œuvre d’un projet de gestion des ressources communautaires ou naturelles (de préférence) ;
• Expérience de travail avec les acteurs du tourisme (de préférence) ;
• Développement des infrastructures dans une aire protégée éloignée (de préférence) ;
• Excellente pratique de l’anglais parlé et écrit (obligatoire);
• Maîtrise de la langue française (de préférence);
• En cas de non maitrise du français, aptitude démontrée à maîtriser une langue étrangère (obligatoire).

Pour postuler:

Veuillez envoyer une copie de votre Curriculum Vitae et une lettre de motivation au Programme Afrique de WCS à l’adresse ci-après, [email protected], et en mettant en copie l’adresse, [email protected] Veuillez expliquer dans la lettre de motivation comment votre expérience contribuera à faire face aux menaces du parc national de Nouabalé -Ndoki et comment elle va vous permettre d’aider à mettre en place des systèmes à long terme de conservation et de gestion du parc. Veuillez fournir les coordonnées de trois personnes références et préciser si nous pouvons communiquer avec chacune d’elles ou si cela devrait attendre votre approbation.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].