Laboratoire d’accueil : UMR 1121, Laboratoire Agronomie et Environnement Nancy Colmar, Université de Lorraine – INRA, 2 avenue de la forêt de Haye, 54505 Vandoeuvre-les-Nancy

Responsables du stage (contacter les deux personnes) :

Paul Montagne (Vice président de l’association Floraine)
Email : [email protected]

Alice Michelot-Antalik (Maître de conférence, Université de Lorraine, LAE)
Email : [email protected]

Durée du stage : 6 mois de février-mars à août-septembre 2016 (indemnisation mensuelle selon réglementation en vigueur)

Description du stage :

Les invasions biologiques sont considérées comme la deuxième cause mondiale de perte de la biodiversité. Après leur introduction, intentionnelle ou non, elles s’établissent et prolifèrent en remplaçant les espèces autochtones par compétition, prédation ou parasitisme. La Renouée du Japon (Reynoutria Japonica) et la Renouée de Sakhaline (Reynoutria Sakhalinensis) sont deux espèces considérées comme invasives en France. Leur expansion pose des problèmes environnementaux (régénération déséquilibrée des ripisylves, diminution de la biodiversité, uniformisation du paysage) et économiques (diminution des rendements agricoles et forestiers, coût d’entretien). Depuis quelques années, la commune de Laxou (54), en collaboration avec l’association Floraine, cherche des stratégies pour limiter l’expansion des Renouées asiatiques, telles que les fauches répétées, la compétition par l’installation d’autres végétaux ou l’écopâturage.

L’objectif du stage est de suivre l’effet de différentes stratégies de restauration écologique pour lutter contre l’expansion de la Renouée du Japon et la Renouée de Sakhaline à Laxou. La stratégie principalement testée sera l’implantation d’un couvert végétal (herbacée ou arbustif) en complément d’un fauchage répété des Renouées. Des zones de bâchage pourront également être mise en œuvre. Tout d’abord, le stagiaire devra poursuivre la mise en place des essais sur différents sites selon une analyse des résultats acquis l’année précédente et de propositions concertées avec les gestionnaires. Trois axes seront principalement étudiés avec des mesures expérimentales plusieurs fois durant la saison :
1. Quel est l’impact de la stratégie de lutte sur la croissance et la vigueur des Renouées ?
A partir d’avril, le stagiaire suivra la dynamique de repousse des Renouées en mesurant la densité de tiges au sol, leur hauteur, leur diamètre et leur biomasse aérienne ainsi que des traits foliaires.
2. Les espèces semées et autochtones arrivent-elles à recoloniser le milieu malgré la présence des Renouées ?
Des relevés botaniques d’abondance des espèces végétales semées et en place pour lutter contre l’expansion des Renouées seront réalisés.
3. Comment évolue la fertilité du sol ?
L’évolution des propriétés biologique (biomasse microbienne) et physico-chimiques (carbone et azote soluble) du sol sera analysée en laboratoire au cours de la saison.

L’analyse des données sur les deux années de mesures se fera tout au long du stage. Le stagiaire aura l’opportunité de rencontrer régulièrement différents acteurs (collectivité territoriale, association…) travaillant pour la gestion concertée de ces sites.

Compétences attendues :

Formation en écologie, ingénieur agronome ou master 2.
Motivation, rigueur et prise d’initiatives.
Compétences en botanique, suivi d’expérimentations in-situ, expérimentations en laboratoire, analyse de données et statistiques.
Le candidat devra posséder le permis B et une voiture pour assurer ses déplacements sur la commune de Laxou (à 10 minutes de Nancy).

Envoyer CV, lettre de motivation et notes moyennes obtenues.

Références dans le domaine :

Adachi N., Terashima I., Takahashi M. (1996) Nitrogen translocation via rhizome systems in monoclonal stands of Reynoutria japonica in an oligotrophic desert on Mt Fuji: field experiments. Ecol Res 11:175–186.
Aguilera A., Alpert P., Dukes J., Harrington R. (2010) Impacts of the invasive plant Fallopia japonica (Houtt.) on plant communities and ecosystem processes. Biol Invasions 12:1243–1252.
Barney J.N., Tharayil N., DiTommaso A., Bhowmik PC. (2006) The biology of invasive alien plants in Canada. 5. Polygonum cuspidatum Sieb. & Zucc. [= Fallopia japonica (Houtt.) Ronse Decr.]. Canadian Journal of Plant Science 86:887-905.
Maurel N., Salmon S., Ponge J.F., Machon N., Moret J., Muratet A. (2010) Does the invasive species Reynoutria japonica have an impact on soil and flora in urban wastelands? Biol invasions 12:1709–1719.
Maurel N., Fujiyoshi M., Muratet A., Porcher E., Motard E., Gargominy O., Machon N (2013) Biogeographic comparisons of herbivore attack, growth and impact of Japanese knotweed between Japan and France. J Ecol 101(1):118–127.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].