stage de master 1 / équivalent master 1 (2 mois)

Co-encadrement : Rémi Perronne (UMR GQE-Le Moulon), Jérôme Enjalbert (UMR GQE-Le Moulon) et Jean-Noel Aubertot (UMR AGIR)

Contact
e-mail : [email protected]
téléphone : 01 69 33 23 45
adresse : Ferme du Moulon, 91190 Gif-sur-Yvette

Contexte scientifique
De nombreux modèles d’estimation du développement de différents pathogènes majeurs du blé tendre ont été créés afin d’estimer les conditions de croissance optimale d’un pathogène et les risques liés à sa croissance à une échelle spatio-temporelle fine. En parallèle, l’évolution du profil de risque d’une gamme de pathogènes coexistant au sein d’une même culture durant plusieurs décennies ne semble avoir fait l’objet d’aucune étude jusqu’à présent, ceci pouvant notamment s’expliquer par la difficulté de collecter des informations sur les stress associés à une gamme étendue de bioagresseurs sur le long terme.

Synthèse du projet
La plateforme PESTOBSERVER (http://pestobserver.eu) donne accès à l’ensemble des données relatives aux Avertissements Agricoles. Parmi ces documents, chaque année et dans chaque région, un bilan de campagne a été dressé, définissant les niveaux de risques observés au cours de la période culturale du blé tendre, et ce pour les différents pathogènes majeurs de chaque culture, notamment le blé tendre (c.à.d. rouille jaune, rouille brune, septorioses, oidium, helminthosporiose, fusariose, piétin-verse…). Ces informations sont d’une importance clé pour mieux comprendre l’évolution inter-annuelle de la structure spatiale des bioagresseurs. Elles permettent notamment de mieux caractériser les différentes années étudiées en fonction de la structuration spatiale du risque observé à échelle régionale. Des études préliminaires sur la rouille jaune, la rouille brune et la septoriose ont permis de mettre en évidence l’existence d’une structuration spatio-temporelle marquée pour ces différents pathogènes, structuration confirmée par des études de phytopathologie et dépendante largement des conditions climatiques. Tous les bioagresseurs étudiés étant des pathogènes foliaires, il apparait nécessaire d’élargir le nombre de modèles d’études en considérant également les pathogènes tellurique et de la tige afin d’étudier de manière plus précise les patrons éventuels de co-occurrence entre bioagresseurs. Cette approche pourra être complétée par une analyse de la relation spatiotemporelle entre diversité cultivée, pratiques agricoles et patrons de coexistence des pathogènes.

Principales questions de recherche :
Dans le cadre de ce stage, nous souhaiterions :
(1) caractériser le niveau de risque des différents pathogènes majeurs du blé sur la période 1990-2006 sur la base des bilans de campagne (en se basant sur une réinterprétation des bilans de campagne des avertissements agricoles, c.à.d. une analyse de documents publiés au cours de la période d’étude)1
(2) étudier l’existence (ou non) de corrélations (positives ou négatives) entre les pressions des différents pathogènes afin de mieux comprendre les patrons de coexistence.
(3) étudier la relation entre l’évolution de diversité cultivée in situ et d’une part l’évolution du niveau de risque observé à l’échelle régionale pour différents pathogènes considérées séparément et d’autre part l’évolution des patrons de coexistence entre pathogènes. Dépendant de l’avancée du stage, nous étudierons également la possibilité de prendre en compte l’influence des pratiques agricoles, en collaboration avec l’Observatoire du Développement Rural, et les successions culturales, en collaboration avec l’unité SAD-ASTER.
Ce projet fera appel à des connaissances en phytopathologie, agronomie et statistique, et reposera essentiellement sur (1) de la réinterprétation de documents et (2) de l’analyse statistique via le logiciel R.

Ce stage s’inscrit dans un projet plus global portant sur l’identification des déterminants de l’évolution de la diversité génétique du blé tendre en France et ses relations avec les pratiques agricoles, la production et les pressions des pathogènes.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].