Stagiaire F/H – Stage de Master.
Durée et type de contrat : Stage
Niveau d’études : BAC+4 ou +5
Thématique : Sociologie de l’environnement.
Ville : Avignon, Lyon et Marseille
Type d’offre : Stage indemnisé selon texte en vigueur
Date de début du contrat : mi-février / mars 2018
Date de fin du contrat : juin 2018
Durée de la mission (mois) : 4 à 4.5 mois

DESCRIPTION DE L’OFFRE

La restauration écologique est le processus permettant d’aide un écosystème dégradé ou détruit à se rétablir. En 2011, le Challenge de Bonn a été lancé afin de participer à l’effort de restauration de 150 millions d’hectares de terres déboisées et dégradées dans le monde d’ici 2020 et 350 millions d’ici 2030, dans le but de concrétiser les engagements internationaux existants, notamment l’objectif 15 de la CDB d’Aichi, l’objectif REDD + de la CCNUCC et l’objectif de neutralité en matière de dégradation des terres. Face à l’ampleur de ces défis, une des questions majeures qui se pose ces dernières années en termes de restauration écologique concerne le changement d’échelle : comment intensifier les efforts de restauration sur le terrain? Comment passer de la restauration écologique au cas par cas, site par site, à la fois i) à une restauration couvrant de larges étendues et i) à une réflexion au niveau du paysage. Un des éléments de réponse pourrait se situer dans la gestion traditionnelle des territoires et des paysages, connue dans la littérature scientifique sous le terme de paysages culturels. Un paysage culturel est une « zone géographique dans laquelle les relations entre l’activité humaine et l’environnement ont créé des modèles écologiques, socioéconomiques et culturels et des mécanismes de rétroaction qui régissent la présence, la distribution et l’abondance des assemblages d’espèces ».

Les objectifs de ce stage seront de réaliser une étude socio-environnementale visant à mesurer la perception de l’utilisation du concept de « paysage culturel » en restauration écologique auprès des praticiens de la restauration, c’est-à-dire des personnes mettant en œuvre des projets de restauration en France (bureaux d’étude, gestionnaires d’espaces naturels, etc.). Au printemps 2018, le ou la candidat(e) participera à des enquêtes sociologiques auprès des différents acteurs concernés et à la mise en place d’une enquête en ligne afin de compléter les informations récoltées. Ce stage sera codirigé par une équipe de sociologues et écologues. La méthodologie sera ensuite transposée au niveau européen.

Candidature :
Lettre de motivation et CV à envoyer par courriel à : [email protected]

Les candidatures seront étudiées au fur et à mesure de leur réception.


MISSION
Le ou la stagiaire participera à :
– La réalisation d’une synthèse bibliographique (février ou mars 2018) sur le concept de paysage culturel et son utilisation dans la restauration écologique.
– Lecture des enjeux écologiques régionaux à l’aune du concept de paysage culturel (gestion de l’eau, gestion forestière, gestion des zones humides).
– Participation à la conception de la méthodologie d’enquête : construction de la grille d’entretien, échantillonnage, modalités de passation.
– Passation d’une série d’entretiens semi-directifs auprès des gestionnaires et spécialistes de la restauration écologique (mars-mai 2018).
– La réalisation d’une enquête en ligne (mars-mai 2018) pour recueillir la perception d’un plus large public que celui rencontré localement ou lors de la conférence REVER.
– Le traitement des données et la rédaction d’un rapport de stage (mai-juin 2018).

Ce stage rentre dans le cadre d’un projet de post-doctorat, les enquêtes sociologiques et traitements de données seront encadrés par le post-doctorant.

PROFIL CANDIDAT/E
– Stage de niveau Master 1 ou 2 en sociologie avec spécialité environnement ou Master 1 ou 2 écologie, biodiversité avec un fort attrait pour les relations homme/nature ou stage d’école d’ingénieur agronome avec un fort attrait pour les relations homme/nature.
-Connaissances fondamentales sur la nature et l’action écologique, interactions hommes-nature, perception de la naturalité, etc.
– Connaissances techniques des enquêtes et entretiens sociologiques.
– Forte motivation pour la protection de la nature et la conservation des espaces naturels.
-Traitements de données, statistiques ®.
– Sérieux, rigoureux, autonome, sens de l’initiative, esprit d’équipe.
– Qualité rédactionnelle.

SALAIRE OU INDEMNISATION
Salaire/Indemnisation : Indemnisation selon le barème légal (environ 525 euros / mois).

CONDITIONS DE TRAVAIL
– Durée : 4 à 4.5 mois dans la période de mi-février/ mars à juin 2018.
-Bureau sur Avignon (site Agroparc), Marseille (St Charles) ou Lyon
– Missions d’enquêtes sur le terrain (frais de déplacements remboursés).

Encadrement : Tiago Toma (post-doctorant IMBE), Elise Buisson (IMBE-UAPV), Marylise Cottet (ENS Lyon) et Marie Jacque (LPED-AMU).

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].