Chez les Ovins, la reproduction est saisonnée et n’a lieu qu’une fois par an. A l’automne, les jours diminuent et cette photopériode de jours courts induit l’entrée en période sexuelle des béliers. La présence de mâles sexuellement actifs provoque des modifications hormonales chez les brebis qui conduisent à l’ovulation: c’est l’effet mâle. Il est bien connu que l’induction de la période sexuelle des femelles est due aux odeurs du mâle, et en particulier celles de sa toison. L’ANR PHEROMALE (2016-2019) compte parmi ses objectifs l’identification des composés organiques volatils (COV) impliqués dans l’effet mâle chez les Ovins. Des échantillons de toison sont collectés sur les mêmes mâles en période sexuelle (saison) et en période de repos seuel (contre-saison). Nous proposons un stage rémunéré de Master 2 qui aura pour objectif d’extraire les COV par SPME (Super Phase Micro-Extraction), de les identifier par GC-MS et de comparer les profils obtenus pour la saison et la contre-saison. L’idée est de dégager un profil « mâle actif » qui sera reconstitué et testé pour ses effets comportementaux et physiologiques sur les femelles en contre-saison. Début du stage en janvier 2016.
Les techniques mentionnées plus haut sont employées en routine dans le laboratoire et sont largement utilisées en Ecologie Chimique pour d’autres problématiques (insectes, monde marin).
Une poursuite en thèse est possible, qui élargirait le sujet aux modalités de réception des signaux olfactifs chez la femelle (Odorant-binding proteins, récepteurs olfactifs, etc…).
Tuteur: Dr Patricia Nagnan-Le Meillour, DR INRA
USC-UGSF, UMR8576 CNRS/Université de Lille
Email: [email protected]
Tél.: 0320434010

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].