Le café joue un rôle environnemental, social et économique important dans plus de 50 pays de la zone tropicale. L’industrie européenne du café représente plus de 60% de l’industrie mondiale du café. L’industrie et l’ensemble des acteurs de la chaine de valeur du café sont conscients des risques graves que pose le réchauffement climatique pour l’approvisionnement mondial en café. Le commerce mondial du café repose sur deux espèces : l’arabica (Coffea arabica, environ 60% du café commercialisé) et le robusta (Coffea canephora les 40% restants). Le contrat Nestlé-Cirad a fait le choix de se focaliser sur le robusta et les espèces diploïdes sauvages associées (alliance canephora : C. congensis et C. brevipes) qui offrent de loin la plus grande diversité génétique et le plus grand potentiel d’amélioration variétale.

Le projet Nestlé-CIRAD a pour objectif de produire des connaissances génétiques fondamentales (études pangénomique) pour permettre une utilisation et une préservation efficaces des ressources génétiques du caféier pour le développement de cultivars améliorés en termes de qualité et de réduction des coûts économiques et environnementaux.

Un des objectifs finaux de ce projet sera le développement de marqueurs moléculaires qui seront utilisés comme outil de génotypage pour sélectionner les plantes à des stades de développement précoces en champs dans le cadre de la sélection assistée par marqueurs, permettant d’une part, l’identification des plantes élites à conserver et d’autre part, l’élimination des plantes indésirables très tôt au cours des programmes de sélection.

Dans ce contexte, le CIRAD recrute un.e ingénieur.e en bio-informatique pour la conception d’un système d’information dédié à la génomique du café. L’ingénieur.e aura en charge la construction d’un nouveau Coffea Genome Hub afin de centraliser l’ensemble des ressources génomiques produites sur les caféiers Robusta et de proposer les outils adaptés pour la recherche de gènes candidats (Gene Search, BLAST) et pour la visualisation des données via un navigateur de génome (JBrowse).

Les missions seront axées sur :
1. La rédaction d’un plan de gestion de données incluant les ressources génomiques et transcriptomiques produites avant et dans le cadre de ce projet en incluant la définition des métadonnées (provenance, méthodologies et paramètres de production des données, accessibilités…),
2. La mise en place de workflow pour l’annotation structurale et fonctionnelle des 8 accessions représentatives du maximum de la diversité Robusta,
3. La comparaison de ces différents génomes par des approches de génomiques comparatives (orthologie et synténie)
4. La construction du Coffea Genome Hub, et le déploiement des outils de recherche et visualisation associés
Ce poste est un « CDI de projet », nouveau type de contrat instauré par la Loi de Programmation de la Recherche (Article L431-4 – Code de la recherche – Légifrance (legifrance.gouv.fr))

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].