L’UMR Eco&Sols cherche à comprendre et prévoir les dynamiques du carbone et des nutriments dans un contexte de changements globaux. L’utilisation de la modélisation pour quantifier les principaux services écosystémiques de support et de régulation rend nécessaire le couplage des processus biologiques, chimiques, et physiques contrôlant les flux d’éléments dans les agro-écosystèmes.

L’ingénieur recruté contribuera au développement des modèles simulant les principaux flux des cycles du carbone, de l’eau et des nutriments dans des agro-écosystèmes tropicaux et méditerranéens (plantations ou systèmes agroforestiers) ainsi que l’application de ces modèles à différentes échelles à partir de données collectées sur les sites instrumentés de l’UMR et de télédétection. Ses activités en développement informatique auront pour objectif d’appuyer les travaux réalisés par les chercheurs modélisateurs de l’UMR.
Ce rôle d’appui aux modélisateurs nécessitera des compétences permettant de coordonner des actions de développement en lien avec les plateformes institutionnelles de modélisation. Il s’agira par exemple de proposer d es couplages adaptés entre modèles spécifiques développés à l’UMR Eco&Sols (e.g. modèle écophysiologique à l’échelle de la plante, croissance racinaire, transfert de l’eau, des solutés et des gaz dans les sols), en interagissant avec les informaticiens d’unités spécialisées et de plateformes nationales de modélisation.

Profil souhaité
Ingénieur (e.g. INSA spécialité ‘Génie mathématique et modélisation’) avec une expérience dans le domaine du développement ou couplage de modèles numériques. Eventuelle thèse de doctorat avec une forte composante de calcul scientifique.
Autonomie en programmation informatique sous FORTRAN et C/C++; maitrise d’autres langages scientifiques appréciée.
Expérience avérée en développement informatique et calcul scientifique permettant de s’insérer rapidement dans des réseaux d’ingénieurs impliqués dans le développement de plateformes de modélisation.
Aptitude pour implémenter des modèles en interne ou en collaboration avec d’autres unités ainsi que pour dialoguer avec des chercheurs de différentes disciplines.
Aptitude au travail d’équipe dans le cadre d’une activité d’appui aux chercheurs pour le développement de modèles numériques.
Très bonne maîtrise de l’anglais, orale et écrite.
Connaissances générales en agronomie, biologie et écologie appréciées.

Voir profil : http://www.cirad.fr/emplois-stages/postes-a-pourvoir/chercheurs/ingenieur-developpement-et-calcul-scientifique

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].