Lien pour postuler :
http://wwz.ifremer.fr/Travailler-a-l-Ifremer/Offres-d-emploi-stage/CDD-Ingenieur-Halieute-h-f5

1/ Définition de la fonction

Implantée sur le Centre Ifremer de Bretagne, l’Unité d’Economie Maritime (EM) est rattachée au Département RBE à l’Ifremer et fait partie intégrante de l’Unité Mixte de Recherche AMURE associant les équipes de l’Ifremer et de l’Université de Brest en droit et économie de la mer. Les principaux enjeux pour l’unité sont l’analyse économique des pressions anthropiques, des réponses apportées par les politiques publiques, et l’évaluation de leurs impacts sur les écosystèmes marins et littoraux incluant en particulier la dynamique de leurs usages.
Placé(e) sous la responsabilité du responsable de l’unité EM, et au sein d’un groupe pluri-disciplinaire de chercheurs et ingénieurs, le (la) candidat(e) contribuera à l’évaluation et l’analyse de mesures de gestion halieutique.

Plusieurs pêcheries ou métiers font l’objet de plans de gestion à l’échelle européenne. La réglementation européenne prévoit l’évaluation régulière des impacts ex-post de ces plans de gestion et l’analyse d’impact ex-ante des options de gestion envisagées dans les nouveaux plans. L’analyse d’impact (ex-ante) et l’évaluation (ex-post) de ces plans de gestion génère des besoins importants en analyse de données, calculs d’indicateurs bio-économiques, diagnostics bio-économiques et analyse des impacts environnementaux, économiques et sociaux potentiels d’options de gestion. Ce travail s’appuie notamment sur la modélisation bio-économique et la simulation de scénarios, mais aussi sur l’élaboration d’indicateurs bio-économiques. Le (la) candidat(e) contribuera notamment aux travaux programmés dans la convention socle Ifremer/DPMA visant à l’élaboration d’indicateurs bio-économiques pour l’analyse des impacts de plan de gestion, en particulier sur la Méditerranée. Il/elle pourra par ailleurs contribuer aux autres travaux bio-économiques de la convention socle, notamment ceux portant sur l’analyse de l’adéquation entre les capacités et les ressources dans certaines pêcheries et sur certains stocks sensibles.

Il/elle sera en charge des activités suivantes :

– traitement statistique des données collectées sur la pêche professionnelle en France dans le cadre du Système d’Informations Halieutiques (SIH) et de l’Unité Mixte de Recherche (UMR) AMURE ;
– construction et calcul d’indicateurs économiques et socio-économiques ;
– développement de méthodes d’analyse de données et de production de synthèse pour l’aide à la décision ;
– réalisation de diagnostics bio-économiques ;
– rédaction de documents de synthèse y compris méthodologiques, et de rapports d’expertise ou d’étude en français et / ou en anglais;
– animation de groupes de travaux au sein de l’équipe.

2/ Profil recherché
Formation initiale :
– Diplôme : Bac+5, Ingénieur Agronome spécialisation halieutique ou économie ou ingénieur spécialisé en économie des ressources naturelles ou doctorat en halieutique ou bio-économie.

Connaissances spécifiques :
• bio-économie et halieutique ;
• bonne maîtrise des techniques quantitatives : traitement et analyse de données avec R, modélisation et simulation numérique.

Expérience professionnelle :
Une première expérience dans le domaine halieutique serait souhaitable. Expériences en production d’indicateurs, analyses de données et rédaction.

Qualités personnelles :
• capacité de synthèse et d’analyse ;
• capacité rédactionnelles ;
• autonomie ;
• aptitude au travail en équipe ;
• anglais.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].