Organisme recruteur : IRD – 44, boulevard de Dunkerque – CS 90009 – 13572 Marseille Cedex 02 (http://www.ird.fr)
Lieu de travail : UMR 248 MARBEC – Avenue Jean Monnet – CS 30171 – 34203 Sète Cedex
http://www.umr-marbec.fr/fr/
Date de disponibilité : ASAP
Catégorie : A
Durée : 1 an renouvelable
Domaine Fonctionnel : Recherche Scientifique et Expertise
Intitulé : Ingénieur Halieute pour l’Observatoire des Ecosystèmes Pélagiques Tropicaux Exploités (OB7)

Contexte :
Dans le cadre du Programme Européen « Data Collection Framework » (DCF), la France a délégué à l’Observatoire des Ecosystèmes Pélagiques Tropicaux Exploités (Ob7) de l’IRD le suivi scientifique et statistique de la pêche thonière tropicale française. L’Observatoire est impliqué dans la collecte, la validation, l’archivage et le traitement statistique des données déclaratives reportées par les pêcheurs sur les livres de bord, les données récoltées par des observateurs scientifiques embarqués sur les navires de pêche, les échantillonnages biologiques, en tailles et en composition spécifique réalisés au port et en usine. Présent sur les lieux de débarquement depuis le début des activités des navires français dans les zones océaniques tropicales de l’Atlantique et de l’Océan Indien, l’Ob7 dispose de longues séries temporelles de données à un niveau de haute résolution (opérations géo-référencées par coup de pêche et par date), et variées par espèce (thons tropicaux mais aussi espèces de la faune associée), mensurations en taille ou en poids, par sexe, etc. L’Observatoire travaille en partenariat avec les armateurs français et de nombreux centres de recherche dans les pays côtiers du Sud ou européens impliqués dans la pêche thonière tropicale et collabore avec les administrations nationales (France, pays partenaires), européennes et avec certaines ORGP thonières (ICCAT, IOTC).

Missions principales :
Pour répondre à une demande croissante des activités d’expertise au niveau européen (liées notamment à des sollicitations d’évaluation de stocks plus nombreuses et au contexte actuel de définition de nouveaux plans de gestion) et un travail de plus en plus conséquent de préparation et validation des données nécessaires à ces activités, l’ingénieur(e) a pour missions principales : de contribuer à la structuration, la qualification des données, l’exploitation et la valorisation des bases de données (issues du suivi de la pêche et des observations embarquées).
Activités :
 Collaborer à la coordination des appels à données adressés à l’IRD par la DPMA ou la DG Mare de l’UE ;
 Améliorer les processus de traitement de données nécessaires aux travaux d’expertise, en adéquation avec la démarche qualité de l’Institut et en lien avec les experts du domaine. Nécessité de qualifier, vérifier et valider des données à transmettre dans le cadre des différents appels à données ;
 Contribuer aux analyses des données collectées par l’observatoire en relation avec les évaluations des stocks des Organisations Régionales de Gestion des Pêches thonières (ORGP), principalement l’ICCAT et l’IOTC;
 Participer aux réunions internationales de la DCMAP (Multi-Annual Programme for Data Collection) organisées par la DG Mare de l’UE et aux groupes de travail sur la préparation des données de l’ICCAT et de l’IOTC.

Niveau requis et compétences :
 Niveau Master, Ingénieur ou Doctorat
 Connaissances des concepts de base de l’Approche Ecosystémique des Pêches
 Connaissance des modèles d’évaluation des stocks en vigueur dans les ORGP (modèles de production excédentaire, modèles intégrés) ainsi que des approches dites « pauvres en données ».
 Maîtrise des outils statistiques et des langages de programmation scientifiques : Maitrise de R exigée.
 Connaissances en gestion de bases de données et de l’interrogation SQL.
Aptitudes :
 Esprit d’initiative et de rigueur
 Autonomie
 Aptitude au dialogue avec les chercheurs de l’UMR et leurs partenaires Européens ou des Pays en voie de Développement
 Intérêt pour l’halieutique et pour les tâches d’expertise.
 Bonne aptitude au travail en équipe, en particulier lors de Groupes de Travail.
 Anglais : expression et compréhension écrite et orale, Espagnol oral serait un plus

Des missions en France, Europe et sur les chantiers de l’équipe (Afrique de l’Ouest et Sud-Ouest Océan Indien) sont à prévoir.

Contacts : [email protected], [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].