STAGE Printemps / Eté 2016
Niveau Master 2 / DAA
Ecologie comportementale et fonctionnelle

Synergie versus complémentarité des abeilles mellifères et des insectes pollinisateurs sauvages pour leur activité pollinisatrice chez le colza en production de semence hybride

Pour télécharger l’offre en PDF : https://dl.dropboxusercontent.com/u/82537017/Offre_stage_POLAPIS_2016_M2_Ecologie_fonctionnelle.pdf

STRUCTURE D’ACCUEIL
Le/la stagiaire sera basé(e) dans l’équipe Pollinisation & Ecologie des Abeilles de l’Unité de Recherche INRA 406 Abeilles & Environnement d’Avignon, dont l’activité porte sur les phénomènes responsables du déclin des populations d’abeilles (Anthophila) et leurs conséquences sur les écosystèmes et la production agricole. L’unité fait partie de l’UMT PrADE, basée sur Avignon.

CONTEXTE DU STAGE
Ce stage sera réalisé dans le cadre du programme FEAGA 2013-2016 POLAPIS, coordonné par Bernard VAISSIERE, dont l’ANAMSO et l’ITSAP sont partenaires : Optimisation de la pollinisation d’une culture par les abeilles domestiques et sauvages, approche intégrée de la gestion du cheptel et de la conduite des colonies. Le modèle retenu pour ce programme est la culture de colza en production de semence hybride, système qui a pour particularité d’alterner au sein d’une même parcelle des planches d’une lignée mâle fertile (fleurs hermaphrodites) servant à fournir le pollen et des planches d’une lignée mâle stérile (fleurs dépourvues de pollen) sur laquelle sera récoltée la semence hybride. Ce dispositif offre une culture de floraison massive où la ressource est partitionnée entre des patchs de fleurs délivrant à la fois nectar et pollen, et des patchs de fleurs ne délivrant que du nectar, ce qui peut alors permettre d’aborder des questions d’écologie fondamentale.

OBJECTIFS
L’enjeu central dans un tel système est de maximiser les transferts de pollen des anthères de la lignée mâle-fertile vers les stigmates de la lignée mâle-stérile. Les abeilles mellifères butineuses de nectar strictes constituent l’essentiel des insectes qui visitent les fleurs de la lignée mâle stérile et leur activité pollinisatrice est donc essentielle pour ces transferts de pollen. Des études récentes ont montré que la faune pollinisatrice sauvage joue un rôle complémentaire non substituable à celui des abeilles mellifères dans la pollinisation des cultures entomophiles (Garibaldi et al. 2013). De plus, la présence d’insectes pollinisateurs sauvages peut améliorer par synergie l’efficacité pollinisatrice des abeilles mellifères dans les systèmes auto-incompatibles ou (gyno-)dioïques (Greenleaf & Kremen 2006, Brittain et al. 2013). L’objectif du stage sera de tester cette alternative en comparant les charges en pollen des stigmates des fleurs mâle stérile après une visite d’abeille mellifère effectuée dans des situations avec une densité variable d’insectes pollinisateurs sauvages.
Le/la stagiaire participera aux relevés de terrain durant toute la période de floraison du colza (de fin mars à début mai en moyenne) qui auront lieu dans six parcelles en région Aquitaine. Les relevés incluront également une initiation aux techniques apicoles. Ces travaux seront réalisés principalement sur le terrain et aussi au laboratoire (charge en pollen des stigmates). L’étudiant(e) pourra aussi participer de façon ponctuelle à une ou deux autres expérimentations pour élargir sa compréhension des problématiques liées aux abeilles et à la pollinisation.

COMPÉTENCES REQUISES ET CONTRAINTES
Autonomie, rigueur et sens de l’organisation. Intérêts et aptitudes pour le travail de terrain. Bon relationnel et tolérance pour le travail en équipe. Horaires flexibles lors des relevés de terrain. Pas d’allergie aux piqûres d’abeilles. Connaissances en apiculture/entomologie ainsi qu’en analyses statistiques appréciées. Les frais de déplacement sur le terrain seront pris en charge.

PÉRIODE DE STAGE
6 mois avec date de départ allant du 15 janvier au 15 mars 2016 ; allocation au forfait administration, soit 554,40 € par mois

CANDIDATURE
Lettre de motivation + CV incluant les coordonnées téléphoniques de deux référents professionnels (par exemple ancien employeur ou encadrant, maître de stage) à envoyer par courrier électronique à :
Bernard VAISSIERE (Chargé de Recherche) – tel : 04.32.72.26.37 ; mail : [email protected]
Stan CHABERT (doctorant) – mail : [email protected]

REFERENCES
Brittain C, Williams N, Kremen C & Klein A-M (2013) Synergistic effects of non-Apis bees and honey bees for pollination services. Proceedings of the Royal Society Biological Sciences, 280:20122767.
Garibaldi LA et al. (2013) Wild pollinators enhance fruit set of crops regardless of honey bee abundance. Science, 339:1608-1611.
Greenleaf SS & Kremen C (2006) Wild bees enhance honey bees’ pollination of hybrid sunflower. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, 103(37):13890-13895.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].