Dans un contexte de réchauffement climatique et de préoccupation croissante pour la sécurité alimentaire, la compréhension et la prévision des effets du climat sur les maladies des cultures deviennent des enjeux incontournables. AgroClim est une unité de service de l’INRA chargée d’étudier les impacts du changement climatique sur les agrosystèmes et les pathosystèmes. Elle a notamment développé des outils (modèles biophysiques ou statistiques et indicateurs agroclimatiques) de diagnostic et de prédiction des maladies fongiques aériennes, dont la rouille brune du blé. Dans le cadre de sa stratégie commerciale par les outils d’aide à la décision, ARVALIS développe depuis près de 10 ans des modèles dans le but de prédire le développement des principales maladies du blé tendre (septoriose, rouille jaune, rouille brune, piétin verse et fusariose des épis) et de proposer aux acteurs du secteur agricole des outils d’aide au pilotage des traitements fongicides sur blé. Or, pour pouvoir bénéficier de modèles performants, ARVALIS et AgroClim doivent disposer de données leur permettant de les construire et/ou les évaluer. ARVALIS et AgroClim souhaitent donc, pour avancer dans leurs travaux respectifs de modélisation, exploiter des données issues des réseaux d’épidémiosurveillance.
L’objectif du stage est d’utiliser des données issues du réseau d’épidémiosurveillance Vigicultures® (2009-2016) pour engager un travail d’analyse comparative de notations de rouille brune du blé à l’échelle de la France. Il s’agit, grâce à une meilleure compréhension du déroulement des épidémies de rouille brune en relation avec le climat, d’identifier des dynamiques « types » de développement de la maladie. Pour chacun de ces profils types, le stagiaire devra construire des hypothèses permettant de les expliquer, puis proposer des indicateurs climatiques permettant de tester ces hypothèses. Il s’appuiera sur la littérature scientifique mise à sa disposition, mais également sur les informations qu’il pourra recueillir auprès d’experts reconnus dans ce domaine. La méthodologie mise en œuvre pourra être généralisable à d’autres pathosystèmes. Les résultats seront exploitables par AgroClim et ARVALIS pour améliorer à terme leurs modèles.

Lieu : Avignon (84) / Boigneville (91). Laboratoires d’accueil : US AgroClim (INRA, Avignon), ARVALIS Institut du végétal (Boigneville).

Durée : 6 mois à compter de mars 2016

Indemnités de stage : 554.40 €/mois, possibilité d’hébergement sur place.

Profil et compétences: Stagiaire de fin d’études Ingénieur agri/agro. Attrait pour l’épidémiologie et la manipulation de données. Rigueur, autonomie, méthodologie, curiosité, réactivité, esprit d’initiatives et d’équipe.

Lettre de motivation et CV à envoyer à Marie Launay (ml[email protected]) et Emmanuelle Gourdain ([email protected])

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].