Encadrants: Martin Luquet (doctorant en Ecologie des parasitoïdes), Sylvia Anton (DR INRA en neuroéthologie des insectes)

Contact: [email protected], tel 02 41 22 55 56
[email protected], tel 02 41 22 56 55

Description du sujet:
Les parasitoïdes jouent un rôle important dans le contrôle biologique des ravageurs des plantes, dont les pucerons constituent un groupe important. Dans le cadre du projet Européen-Région Bretagne et Pays de la Loire FEADER Prograilive, nous étudions l’implication de l’olfaction dans le choix de l’hôte et la fidélité à l’hôte des parasitoïdes en fonction de l’expérience chez l’espèce Aphidius ervi. A. ervi est un généraliste, qui peut se développer dans différentes espèces de puceron, associées à des plantes hôtes différentes. Les femelles montrent une fidélité à l’hôte, c’est-à-dire qu’elles recherchent préférentiellement le complexe plante-hôte sur lequel elles se sont développées (Takemoto et al. 2012). Dans ce stage nous souhaitons déterminer si les antennes des femelles d’A. ervi montrent une sensibilité différente à des volatiles émis par les deux complexes plante-hôte (Féverole infestée par Acyrthosiphon pisum versus Orge infestée par Sitobion avenae) en fonction de leur expérience précoce.
Les femelles parasitoïdes sont le plus souvent des insectes minuscules avec peu de réserves énergétiques, elles ont donc aussi un choix à faire entre rechercher des sources de nourriture pour assurer leurs besoins métaboliques, le vol, la maturation de leurs œufs et rechercher des complexes hôte-plante pour pouvoir y pondre (Lewis et al. 1998). Le deuxième but du stage est de déterminer si les antennes des femelles d’A. ervi varient dans leur sensibilité à des odeurs associées à de la nourriture et aux hôtes en fonction de leur état de satiété. Les antennes d’une femelle parasitoïde bien nourrie, pourraient être plus sensibles aux odeurs du complexe plante-hôte, alors que les antennes d’une femelle affamée pourraient être plus sensibles aux odeurs de nourriture.
La méthode utilisée pour les deux parties du stage est l’électroantennographie (EAG), et plus précisément l’enregistrement électrophysiologique d’antennes entières. Les stimuli utilisés seront d’une part des substances odorantes « signatures », caractérisant la nourriture ou les hôtes, et d’autre part des plantes entières infestées ou non par des pucerons et des plantes en fleur, sources de nectar. Une participation aux expérimentations comportementales (olfactométrie), menées en parallèle, est possible.
Ces études permettront de déterminer les mécanismes et les facteurs déterminant les stratégies d’exploitation des ressources complémentaires (nectar) ou supplémentaires (hôtes alternatifs) par les parasitoïdes dans les cultures associées céréales-légumineuses et de concevoir des associations permettant d’optimiser le contrôle biologique des ravageurs.

Références
Lewis, W. J., Stapel, J. O., Cortesero, A. M., and Takasu, K. (1998). Understanding How Parasitoids Balance Food and Host Needs: Importance to Biological Control. Biol Control.
Takemoto, H., Powell, W., Pickett, J., Kainoh, Y., and Takabayashi, J. (2012). Two-step learning involved in acquiring olfactory preferences for plant volatiles by parasitic wasps. Animal Behaviour 83, 1491–1496. doi:10.1016/j.anbehav.2012.03.023.

Compétences recherchées : M2 en écologie intéressé par l’écologie chimique et sensorielle. Capacités de manipulation délicate de petits insectes vivants souhaitées.

Conditions
– Stage basé à Agrocampus Ouest Angers au sein de l’équipe Ecologie et Génétique des Insectes de l’UMR IGEPP Institut de Génétique, Environnement et Protection des Plantes (INRA Le Rheu, Agrocampus Ouest Rennes et Angers, Université de Rennes 1)
-Stage de 6 mois, période à déterminer entre janvier et septembre 2016
-Indemnité de stage de 554,40 €/mois (pour 22 jours ouvrés/mois en 2017)

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].