Objectifs :
– Documenter et analyser les effets de la réhabilitation du vieux Rhône sur le peuplement en odonates des espaces naturels autour de l’Île de la Platière (environ 1000 hectares).
– Mettre au point un protocole de suivi reproductible des aires de répartition des anisoptères des lônes et du vieux Rhône à l’aide d’exuvies.
– Assurer les prospections d’espèces d’anisoptères à forts enjeux patrimoniaux.

Contexte :
Les espaces naturels autour de la Réserve Naturelle Nationale de l’Île de la Platière ont connus depuis 2014 des changements majeurs dans leur
fonctionnalité, notamment en raison de l’augmentation des débits minimaux dans le vieux Rhône (débit réservé), qui sont passés d’une modulation entre 10 et 20 m3/s à une modulation entre 50 et 125 m3/s. Cette modification de la modulation permet de relancer, au moins partiellement, la dynamique du fleuve.
De plus, les restaurations d’annexes hydrauliques par réouverture de lônes ou démontages d’enrochements ont pris une ampleur exceptionnelle grâce au Plan Rhône (8 sites restaurés en 2 ans – 11 sites au total).
Depuis 2014, l’Association des Amis de l’Île de la Platière à pour mission
l’évaluation des effets de l’augmentation du débit réservé sur les compartiments amphibies et terrestres de la plaine alluviale impactés par ces changements.
Les odonates, indicateurs de la fonctionnalité des zones humides, font partie des groupes suivis dans ce cadre. L’association dispose de deux années de suivi complètes du peuplement odonatologique de la plaine, permettant ainsi l’analyse et les comparaisons.
Par ailleurs, certaines des espèces présentes sur la plaine présentent de forts enjeux patrimoniaux (Gomphus flavipes et Oxygastra curtisii principalement, qui sont protégés réglementairement et inscrits au Plan National d’Action en faveur des Odonates). Un protocole de suivi est en cours de développement mais nécessite encore des ajustements méthodologiques afin de suivre et évaluer les évolutions de leurs aires de répartitions, ceci en lien avec les modifications de la fonctionnalité du fleuve évoquées plus haut.

Missions :
– Mise en œuvre du protocole RhoMéO pour le suivi des odonates de la plaine alluviale et analyse des données. Il s’agit ici d’effectuer trois passages (mai, juillet et septembre) sur l’ensemble des points de suivi de la plaine mis en place par l’association afin de documenter l’ensemble des habitats odonatologiques présents sur la plaine (environ 40 points de suivi pour une dizaine d’habitats odonatologiques distincts). Les données sont ensuite saisies dans des bases de données Access puis analysée à l’aide des indicateurs décrits dans la boîte à outils de suivi des zones humides (RhoMéO, 2014).
– Mise en œuvre et ajustements méthodologiques des protocoles de suivis d’anisoptères à forts enjeux patrimoniaux et analyse des données. Ces suivis s’appuient sur des collectes d’exuvies d’anisoptères. Une veille renforcée est effectuée sur le site de découverte de Gomphus flavipes depuis 2011. Oxygastra curtisii a été redécouvert sur la RNN en 2009 et l’élaboration d’un protocole de suivi par exuvies est en cours de développement. Il s’agira donc pour le stagiaire d’effectuer les prospections pour Gomphus flavipes (en canoë) entre juin et juillet et de proposer (et de mettre en oeuvre) une mise au point méthodologique pour le suivi des anisoptères de la RNN (dont Oxygastra curtisii).
– Appui sur les autres suivis « faune » réalisés dans le cadre de l’évaluation des effets de l’augmentation du débit réservé (amphibiens notamment).

Le stage sera co-encadré par Yves Prat-Mairet, Chargé d’études Faune et Bernard Pont, Conservateur de la Réserve Naturelle.

Profil et compétences requises :
– Étudiant en Master 2 ou formation équivalente.
– Bonnes connaissances des odonates (reconnaissance des imagos à l’espèce indispensable).
– Maîtrise de MapInfo, Access et Excel.
– Capacité de travail en terrain difficile (humidité et fortes chaleurs, moustiques,…).
– Rigueur et capacité de travail en autonomie.
– Permis B.

Conditions :
– Périodes de terrain de mai à septembre 2016. La période de stage doit obligatoirement inclure l’ensemble de cette période.
– Gratification légale (15 % SMIC).
– Possibilité de mise à disposition d’un logement.
– Remboursement des frais kilométriques des déplacements de terrain.

Adresser lettre de motivation et CV avant le 27 novembre 2015 à :

Association des Amis de l’Île de la Platière
Ferme des Oves
Chemin de la Traille du Limony
38550 Le Péage de Roussillon

Téléphone : 04 74 84 35 01

Mél : [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].