Résidence administrative : Perpignan
Laboratoire d’accueil : UMR 5110 CNRS-UPVD, CEntre de Formation et de Recherche sur les Environnements Méditerranéens (CEFREM), Bâtiment Centre Biologie Ecologie Tropicale et Méditerranéenne (CBETM), Université de Perpignan, 58 avenue Paul Alduy, 66860 Perpignan Cedex, France

Position administrative : Stage long de niveau Master 2 de 6 mois (janvier-mars à juin-août 2018).

Indemnité de stage : gratification mensuelle d’environ 550 €/mois.

Responsables du stage :
Marion VERDOIT-JARRAYA, Maître de Conférences à l’Université de Perpignan Via Domitia, laboratoire CEFREM (Email : [email protected]) et Moshen KAYAL, post-doctorant au CEFREM (Email : [email protected]).

Contexte scientifique et objectifs
La pêche récréative représente une activité emblématique sur la côte méditerranéenne française, cependant peu de choses sont connues sur les aspects socio-économiques et les contraintes environnementales de cette activité. Par exemple, contrairement à la pêche professionnelle qui fait l’objet d’un suivi régulier, la variabilité spatio-temporelle de l’effort de pêche récréatif, les catégories socio-professionnelles des usagers, la prépondérance des différentes techniques de prélèvement et leur efficacité restent à être évaluées. Ainsi, une meilleure compréhension de l’abondance, de la motivation et des pratiques des adeptes de la pêche récréative, ainsi que des impacts sur les stocks d’espèces marines pourra aider à une meilleure considération de cette activité dans la gestion des ressources naturelles sur la côte méditerranéenne.

Le stage proposé s’insère, pour 6 mois, dans un suivi d’une année complète de l’effort de pêche récréative et des captures sur la côte sableuse du Parc naturel marin du golfe du Lion qui s’étend entre Leucate et Saint-Cyprien (Pyrénées Orientales). Cette évaluation sera basée sur des suivis de terrain et enquêtes auprès des pêcheurs récréatifs afin de répondre aux questions suivantes :
1. Quel est le taux de fréquentation des adeptes de la pêche récréative dans la zone d’étude et comment leur distribution varie-t-elle dans l’espace et le temps ?
2. A quelle catégorie socio-professionnelle appartiennent les usagers, et quelles sont leurs motivations ?
3. Quels sont les méthodes employées, l’effort de pêche et l’abondance des captures ?
4. Quelle est la pression de prélèvement exercée par la pêche récréative sur les populations d’espèces marines dans la zone d’étude ?

Axes méthodologiques :
– Recherche bibliographique
– Recueil de données qualitatives et quantitatives (abondance des usagers et des captures, analyses biométriques, profilage socio-professionnel) par le suivi en mer et du bord
– Définir des zones de vulnérabilité (forte pression de pêche, espèces et classes de tailles ciblées, etc.)
– Analyses statistiques de variabilité
– Rédaction d’un rapport de synthèse

Contexte de l’encadrement :
Le/la stagiaire travaillera en étroite collaboration avec un post-doctorant et un étudiant en thèse, ainsi qu’avec d’autres membres du laboratoire Cefrem, du parc naturel marin du golfe du Lion, et des partenaires impliqués dans le projet.

Moyens techniques
Le/la stagiaire disposera des outils nécessaires pour enquêter les pêcheurs de loisir du bord (en voiture et à pied) et au large (en bateau de type zodiac). Les données seront saisies dans une base de données ACCESS et analysées par divers traitements statistiques et sous SIG.

Profil du stagiaire
Le/la candidat(e), de préférence titulaire d’un M1 en écologie ou environnement et en cours de formation de Master 2 devra avoir un goût prononcé pour le travail sur ordinateur et en milieu marin, parfois dans des conditions météo difficiles. Il/elle devra être titulaire du permis voiture et du permis bateau côtier avant le début du stage. Il/elle devra également être performant(e) et intéressé dans l’analyse statistique des résultats et l’utilisation des outils cartographiques. La curiosité, la rigueur et de bonnes qualités relationnelles sont requises pour cette étude et les enquêtes auprès des pêcheurs locaux. Il/elle devra également faire preuve de disponibilité (des déplacements sont à prévoir avec des astreintes les week-end et jours fériés lors de la campagne de terrain). Une parfaite maîtrise de la langue française est indispensable.

Date limite de candidature : 15 novembre 2017, cependant, nous continuerons à accepter les candidatures jusqu’à ce que le stage soit attribué.

Modalités de candidature :
Les candidatures sont à adresser uniquement par courrier électronique à : [email protected] et à [email protected]
Elles devront consister en une lettre de motivation et un curriculum vitae.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].