Muséum national d’Histoire naturelle
UMS 2006 Patrimoine naturel
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire Maison Buffon
CP 41 75231 PARIS Cedex 05
http://www.mnhn.fr/spn/
http://inpn.mnhn.fr

OFFRE DE STAGE : IDENTIFICATION DES RESEAUX D’ACTEURS DURABLES POUR LA SURVEILLANCE DES ESPECES EXOTIQUES ENVAHISSANTES (EEE) EN FRANCE.

PRÉAMBULE
L’UMS 2006 Patrimoine naturel (Patrinat) est une unité mixte de services qui assure la gestion des connaissances en matière de biodiversité et géodiversité au niveau national. Centre d’expertise et de données sur la nature, l’UMS est en charge notamment de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel http://inpn.mnhn.fr.

L’UMS apporte un appui aux politiques publiques du Ministère de l’écologie sur les grands programmes de préservation de la biodiversité. C’est le cas en particulier du programme sur les espèces exotiques envahissantes (EEE), qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale EEE et du règlement européen n°1143/2014 du Ministère de l’Ecologie avec une action relative à la surveillance des espèces introduites.

CONTEXTE
Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont considérées comme une cause de perte de biodiversité au niveau mondial et accompagnent les perturbations des milieux naturels. De nombreux dispositifs prennent en compte la problématique des EEE (CDB, Convention de Berne, CITES, RAMSAR, règlement européen, etc.). En France, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a publié en 2017, une stratégie nationale relative aux EEE qui s’inscrit dans le cadre des différentes stratégies existantes et du règlement européen (n°1143/2014).
Cette stratégie est déclinée en un programme d’action précisant le calendrier et les modalités de réalisation des travaux. Un premier programme 2017-2018 est prévu sur une partie des axes de la stratégie. Le stage va consister à répondre à certains points sur le système de surveillance, les voies d’introductions et le système d’information de la stratégie EEE.

SUJET DU STAGE
 La mobilisation d’acteurs pour la surveillance des EEE est un des points clés pour la mise en place d’actions ultérieures et appropriées sur le terrain. Les travaux préalablement réalisés sur la surveillance des EEE (Thévenot & Leblay 2011) montrent que de nombreux acteurs peuvent être mobilisés. Néanmoins avec la parution de la stratégie nationale EEE, il apparait nécessaire de confirmer les réseaux d’acteurs préalablement identifiés pour la surveillance de ces espèces au moyen d’une comparaison d’enquête explorant leurs investissements sur deux périodes différentes : 2011 et 2018. Les résultats de l’enquête permettront de proposer un scénario de surveillance le plus proche du terrain, en adéquation avec les initiatives existantes et durables. L’étude portera également sur d’autres besoins de la stratégie EEE en termes de surveillance avec une analyse des voies d’introduction et de propagation des EEE et l’identification des producteurs de données s’insérant dans la connaissance de la distribution des espèces. Cette étude permettra de proposer une standardisation des informations recueillies pour la restitution des données de synthèse [Cf. Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) et Système d’information sur la Nature et les paysages (SINP)].
Le stage porte dans un premier temps sur la France métropolitaine et pourra, en fonction de l’évolution du stage traiter l’outre-mer-français. Le stagiaire sera amené à faire des recherches bibliographiques, se déplacer en France afin de rencontrer les partenaires.
Partenaires internes au MNHN : départements scientifiques du MNHN
Partenaires externes : SCTCBN (AFB), MTES, ONCFS etc.

QUALIFICATIONS REQUISES
– Stage de niveau Master 2 dans le domaine de l’écologie et de l’environnement avec une connaissance si possible sur les espèces exotiques envahissantes ;
– Capacité à la mise en base de données d’informations sur la nature ;
– Être initié aux systèmes d’informations géographiques ;
– Analyses statistiques ;
– Esprit de synthèse et aptitude à la recherche bibliographique (anglais indispensable) ;
– Capacité rédactionnelle ; sens de la communication.

MODALITÉS DE RECRUTEMENT
Type de contrat : Stage
Durée : 6 mois
Date de prise de fonction souhaitée : début 2018
Lieu du stage : Paris (75005), 61 rue Buffon situé au CBNPB.
Rémunération : indemnité de stage (554,4 €/mois)

ENCADREMENT DU STAGE
Le stagiaire sera intégré à l’équipe « Evaluation et suivi » de l’UMS sous la responsabilité de son Chef d’équipe et sera encadré par Benoît PISANU, Chercheur en écologie et Jessica THÉVENOT Chef de projet sur les espèces animales invasives.

PROCEDURE DE RECRUTEMENT
Le dossier de candidature (lettre de motivation + CV) est à envoyer par courriel avant le 15 décembre 2017 à : [email protected] et [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].