Offre de stage pour M2 (6 mois)

Etude des communautés d’Hyménoptères parasitoïdes dans les vignobles du Centre Val de Loire
– Projet Région BioVAL –

Responsable de stage : Elfie Perdereau et Marlène Goubault
Equipe : Evolution Sociale et Réponse à l’Environnement
Lieu : Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte, UMR 7261 CNRS – Université François-Rabelais, Tours (France)
Période : janvier-juin 2018

Contacts : [email protected]; [email protected]

Résumé : Aujourd’hui la préservation de la biodiversité au niveau génétique, spécifique, écosystémique ou paysagère est devenue une préoccupation planétaire. Une des orientations stratégiques issue de la stratégie nationale pour la biodiversité (2011-2020) est d’assurer un usage durable et équitable de la biodiversité. Ces objectifs visent en particulier l’agriculture avec pour but une gestion durable des ressources agricoles intégrant la biodiversité et diminuant les pesticides (plan Ecophyto). La viticulture représente seulement 3% de la superficie agricole française, mais consomme plus de 20% de la totalité des pesticides utilisés dans l’hexagone. Ainsi la filière vigne s’oriente progressivement vers une production intégrée notamment dans la lutte contre les ravageurs de la vigne. En agroécologie, la présence d’auxiliaires indigènes naturellement présents dans l’environnement des cultures est favorisé afin de maintenir ou de rétablir un équilibre naturel. Pour cela, les viticulteurs fournissent des abris aux auxiliaires en implantant des haies, des bandes enherbées ou fleuries, en limitant la taille des parcelles, en réduisant les travaux de sols profonds et le recours aux insecticides (etc.). C’est dans ce contexte actuel de développement d’une agriculture durable que le stage propose d’étudier un groupe d’auxiliaires de culture, les Hyménoptères parasitoïdes, dans plusieurs AOC des vignobles du Centre-Val de Loire. Le premier objectif sera de déterminer, par barcode moléculaire, les espèces d’Hyménoptères parasitoïdes présentes dans les vignobles de la région sur la période de mai à juillet 2017 (collectes déjà effectuées). Ensuite, le suivi des communautés d’Hyménoptères parasitoïdes dans différentes parcelles sera évalué à l’aide d’analyses statistiques afin d’étudier l’influence des différentes pratiques culturales sur ces auxiliaires. Les résultats permettront de mettre en lumière les pratiques culturales favorisant le développement d’auxiliaires de culture dans les vignes dans le but de diminuer fortement le recours aux produits phytosanitaires. Ce stage est intégré dans le projet BioVAL (2016-2019) financé par la région Centre-Val de Loire et qui a pour objectif de réaliser le premier diagnostic en Arthropodes dans les vignobles, du Sancerre au Chinon, à l’échelle du paysage et de la parcelle et en considérant les différents territoires, les conduites culturales et les aménagements.

Un intérêt de l’étudiant(e) pour les analyses moléculaires et l’entomologie est souhaité.
Mots-clés : Auxiliaires, Parasitoïdes, Hyménoptères, Viticulture, Barcode génétique, Marqueurs moléculaires.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].