Contexte et projet
La pollution plastique est un enjeu actuel majeur. Les recherches se sont d’abord orientées vers les milieux aquatique et marin, de la (bio)dégradation des plastiques à leur impact sur la faune et la flore, avant de se tourner vers l’étude du compartiment terrestre. Des publications récentes révèlent une pollution installée dans différents types de sols. Les amendements organiques destinés à l’épandage agricole pourraient constituer une voie d’entrée majeure des plastiques dans les sols. Afin d’améliorer l’état des connaissances sur la présence de microplastiques dans ces matrices organiques, l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL, UMR CNRS 6027) a été chargé d’analyser 83 échantillons répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain dans le cadre du projet PRO (2021-2023). Commandité par l’ADEME, ce projet vise à évaluer de manière inédite l’ampleur de la pollution plastique dans des fertilisants organiques de culture,
appelés PRO (Produits Résiduaires Organiques). Dans ce cadre, une des missions confiées à l’IRDL consiste à développer une méthodologie d’extraction et d’analyse physico-chimique reproductible et efficace pour 21 types d’amendements différents.

Sujet de stage
L’objectif du stage est la mise au point et la réalisation de tests permettant de renseigner le taux d’extraction de différents plastiques conventionnels (PE, PP, PVC, PS…), ainsi que l’applicabilité du protocole dans notre laboratoire. L’extraction et la caractérisation physique des microplastiques est prévue.

Profil demandé
D’un point de vue pratique, des compétences avérées en expérimentation (connaissance des Bonnes Pratiques de Laboratoire), l’autonomie, la rigueur et des capacités d’analyse et de synthèse seront essentielles dans l’accomplissement du travail expérimental demandé. Des capacités d’adaptation et de communication sont également attendues. Des qualités rédactionnelles et la compréhension de l’anglais
(écrit) seront nécessaires pour le travail bibliographique. Des connaissances/compétences en polymères, chimie-biologie, ainsi qu’en spectrophotométrie sont appréciées mais non obligatoires. Nous recherchons avant tout un.e candidat.e ayant l’habitude et le goût du travail à la paillasse, plutôt qu’un profil chimiste, polymériste ou biologiste avéré.

Conditions
Le contrat sera établi par l’Université Bretagne-Sud à compter de janvier-février 2022 pour une durée idéale de 6 mois (stage niveau M2). Le stage se déroulera à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (UMR CNRS 6027) à Lorient (Morbihan, France). Les manipulations auront lieu au sein des laboratoires de l’IRDL. Si les conditions sanitaires le permettent, le stage s’effectuera à 100% en présentiel.

Contact et renseignements
Pour postuler, merci d’adresser un CV et une lettre de motivation à :
Delphine Ciréderf Boulant, Ingénieure d’études à l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme, Lorient ([email protected])

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].