– Niveau du recrutement, type et durée : Assistant Ingénieur (AI), Contrat à Durée Déterminée d’une durée de 12 mois.

– Diplôme requis : Bac + 2/3 BTS, DUT, licence professionnelle en biologie aquatique, conservation de la faune ou équivalent. A ce niveau de recrutement (AI), les candidatures d’un niveau supérieur à Bac+3 ne pourront pas être prises en compte.

– Poste à pourvoir à compter du 01/03/2018

– Localisation : Saint-Seurin sur l’Isle (33660) principalement et Cestas Gazinet (33612) occasionnellement

– Rémunération brute mensuelle (à titre indicatif) : entre 1 940 et 2 020 Euros

– Présentation de la structure d’accueil :
Irstea est un institut de recherches en sciences et technologies pour l’environnement. Il vise à répondre aux principaux enjeux socio-économiques concernant l’utilisation des territoires, la prévision et la prévention des risques naturels ainsi que la préservation de la biodiversité.
Au sein de l’unité de recherche EABX (Ecosystèmes Aquatiques et changements globaux), l’équipe PMA (Poissons Migrateurs Amphihalin) mène des travaux de recherche sur l’écologie, la dynamique et la conservation des PMA. Il s’agit notamment d’étudier l’adaptabilité des espèces et des populations face aux changements globaux.
L’UR dispose d’une station dédiée à l’expérimentation des organismes aquatiques située à Saint-Seurin Sur l’Isle. Agréée pour l’expérimentation animale, cette station dispose de nombreuses structures permettant de travailler sur la reproduction et les pratiques d’élevage dans un contexte d’aquaculture de conservation. Des salles d’expérimentation modulables, des chenaux circulaires et des rivières artificielles permettent d’étudier l’effet des facteurs environnementaux sur les organismes aquatiques et plus particulièrement sur les différentes espèces de poissons migrateurs.

– Position dans la structure d’accueil :
Assistant ingénieur dédié aux expérimentations sur les poissons migrateurs en milieux contrôlés et semi-naturels.

– Description des fonctions :
au sein de l’équipe PMA, l’AI aura la responsabilité de la mise en œuvre d’expérimentations de différentes natures.
Il participera notamment, de manière active, aux expérimentations dans le cadre d’un projet qui démarre sur l’étude de l’écologie des jeunes stades d’aloses (Alosa alosa et Alosa fallax). Les expérimentations planifiées consistent à 1/ de l’élevage en structures semi-naturelles avec des aspects « entretien de la structure (suivi physico-chimique, entretien, suivi zooplancton) » et la réalisation d’observations comportementales (analyses vidéos ou séries d’observations en direct) ; 2/ la construction de structures permettant de réaliser des stress oxy-thermiques ; 3/ la mise en place de structures du type « respiromètre » pour étudier le métabolisme des espèces étudiées.
L’AI sera amené notamment à travailler en binôme pour certaines étapes avec des techniciens, des ingénieurs et des doctorants. Il pourra participer à la mise au point d’une technique de reproduction assistée pour l’alose feinte. Les expérimentations se dérouleront à la station d’expérimentation de Saint-Seurin sur l’Isle. L’AI sera amené à se déplacer régulièrement à Cestas pour des réunions de travail.
L’AI pourra être amené à travailler certains week-ends ou en horaires décalés avec récupération horaire.

– Principaux interlocuteurs : Chargés de recherche, doctorants, techniciens aquacoles et ingénieurs, animateur d’équipe.

– Compétences / Aptitudes attendues :
rigueur, sens de l’organisation, capacité à participer à la mise en place d’un protocole et au respect de son application.
Très bonnes capacités manuelles et techniques liées à la mise en place et à la réalisation d’expérimentation avec des organismes aquatiques.
Fortes motivations pour travailler avec des espèces piscicoles particulièrement sensibles à la manipulation.
Capacité à travailler en équipe tout en sachant garder une autonomie dans son travail.

– Expérience professionnelle souhaitée :
une expérience dans le domaine de l’expérimentation animale dans un contexte de recherche serait très appréciée. Des compétences dans le domaine de l’aquariophilie seraient un plus.

– Contacts :
Jatteau Philippe, Ingénieur de recherche, [email protected]
Acolas Marie-Laure, Chargée de recherche, [email protected]

– Pour postuler : merci de transmettre un cv et une lettre de motivation à Marie-Laure Acolas ([email protected]) et à Philipe Jatteau ([email protected])

– Date limite de candidature : 10/01/2018

– Dates d’entretien : 17 ou 29/01/2018

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].