Nous recherchons un candidat très motivé pour mener des recherches à l’intersection de l’écologie théorique et de la statistique afin de modéliser l’ADN environnemental (ADNe) dans les systèmes aquatiques alpins des Monts Chic-Chocs (Québec, Canada). Le projet nécessitera de travailler sur les théories des métacommunautés et des métaécosystèmes ainsi que sur des méthodes statistiques permettant de relier la théorie aux données d’ADNe recueillies dans les systèmes aquatiques des monts Chic-Chocs. Les outils théoriques et statistiques qui résulteront de ce projet seront utiles pour mieux comprendre et prédire comment les systèmes écologiques aquatiques des monts Chic-Chocs sont affectés par les variations saisonnières et les changements climatiques. Ils serviront également d’outils de décision pour mieux gérer les systèmes aquatiques des monts Chic-Chocs.

Le candidat retenu sera co-supervisé par Guillaume Blanchet (Université de Sherbrooke), Louise Chavarie (The Norwegian University of Life Sciences) et Olivier Morissette (ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec).

De plus, le candidat retenu fera partie intégrante du projet CRÉA-CC, qui est le fruit d’une collaboration entre l’Association de gestion halieutique autochtone Mi’gmaq et Malécite, sur les territoires traditionnels de laquelle se déroulent ces travaux, le Réseau canadien des montagnes (www.canadianmountainnetwork.ca), le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs du Québec et la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Le candidat idéal aura des connaissances en modélisation spatio-temporelle, une bonne connaissance du langage de programmation R et un intérêt marqué pour l’écologie aquatique. La connaissance de l’anglais est un atout.

Les candidats intéressés doivent contacter Guillaume Blanchet ([email protected]) avec les informations suivantes :
– Lettre d’intérêt (1 page max)
– UN CV
– Relevés de notes (non-officiels acceptés)
– Coordonnées de trois références

Nous nous engageons à favoriser une culture d’inclusion. À ce titre, nous invitons et encourageons les candidatures de toutes les personnes qualifiées, y compris les groupes traditionnellement sous-représentés (en particulier les étudiants autochtones, car l’un des principaux participants à ce projet est l’Association de gestion halieutique autochtone Mi’gmaq et Malécite), qui peuvent contribuer à une équipe plus diversifiée.

L’examen des candidatures commencera le 20 décembre 2021 et se terminera lorsque le poste sera pourvu.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].