Nous sommes à la recherche d’un étudiant de doctorat pour développer un modèle de productivité forestière qui tienne compte de l’interaction entre les changements climatiques et les pratiques sylvicoles, pour l’Est du Canada. Le candidat se joindra à une équipe riche et dynamique de collaborateurs, composée d’écologistes forestiers, de modélisateurs, d’ingénieurs forestiers et d’aménagistes forestiers.

# Projet

L’objectif général du projet est de développer un outil d’aide à la décision pour l’aménagement forestier qui sera utilisé par le Forestier en Chef (FEC) du Québec afin de développer des stratégies d’aménagement qui tiennent compte des changements climatiques. Le FEC est une entité indépendante qui est en charge de conseiller le Ministère Forêts, Faune et Parcs du Québec quant à la possibilité forestière et le rendement soutenu des forêts. Les outils qui sont actuellement utilisés pour prédire les impacts futurs des changements climatiques sur la productivité forestière sont limités puisqu’ils négligent de nombreux aspects tels que les changements d’aires de répartition, la structure des peuplements ainsi que les perturbations naturelles et anthropiques. L’étudiant au doctorat se joindra à une équipe chargée de développer des modèles de simulation pour différentes échelles spatiales et temporelles, et qui tiendront compte des multiples effets des changements climatiques. Ces modèles seront paramétrisés à partir d’une base de données d’inventaire forestier ainsi que des expériences réalisées sur le terrain. Une attention particulière sera accordée à la quantification de l’incertitude à différentes échelles spatiales et temporelles.

# Exigences

Un diplôme de M.Sc. en biologie, foresterie, écologie, sciences environnementales ou en biostatistiques est recherché, avec plus particulièrement des compétences en sciences informatiques ou en mathématiques. Le candidat doit avoir une connaissance préalable en modélisation des écosystèmes, manipulation de larges bases de données, en programmation, ou tout au moins un très fort intérêt à développer ces compétences. L’offre vient avec un support garanti de 20 000$ par an pour quatre annnées.

# Environnement

Les activités de recherche se dérouleront au Département de biologie de l’Université de Sherbrooke (http://www.usherbrooke.ca/biologie/) sous la supervision de Prof. Dominique Gravel. L’étudiant se joindra à une équipe dynamique et productive dans les domaines de la biogéographie, de la science de la biodiversité et de l’écologie des communautés (http://ielab.recherche.usherbrooke.ca). Le candidat sera appelé à réaliser plusieurs stages de formation au bureau du FEC et à interagir avec une équipe de 9 chercheurs et 7 étudiants, de trois universités ainsi que deux organisations publiques (MFFP et Ouranos) et une privée (WSP Inc.). L’étudiant profitera également de l’environnement de formation offer par le Centre Québécois de la Science de la Biodiversité (http://qcbs.ca) et du Centre d’Étude de la Forêt (http//www.cef-cfr.ca/).

# Instructions

Les applications, incluant une lettre décrivant les intérêts de recherche, un CV, une copie des relevés académiques et les informations pour deux références, doivent être transmises à [email protected]

Dominique Gravel,
Canada Research Chair in Integrative Ecology,
Département de biologie,
Faculté des sciences,
Université de Sherbrooke,
2500 Boulevard Université,
Sherbrooke, Qc., J1K 2R1,
1-819-821-8000 # 66589,
[email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].