Offre de poste Muséum national d’histoire naturelle

Contexte
Les programmes de sciences participatives de Vigie-Nature, initiés avec le STOC-EPS il y a plus de 30 ans, produisent pour de nombreux taxons des données structurées et issues de plan d’échantillonnage connu, comportant des répliquas spatiaux et temporels (données multi-espèces ; (semi-)quantitatives ; associées à des co-variables de circonstance). Organisées en base de données elles fournissent un socle particulièrement pertinent pour explorer les effets des changements globaux sur les aspects macro-écologiques de la biodiversité. Un sous-produit des recherches menées sur ces données est la documentation et la production d’indicateurs d’état de la biodiversité (information synthétique reflétant les tendances de biodiversité) dont les changements dans l’espace et dans le temps peuvent être interprétés au regard des dynamiques de pressions environnementales et/ou anthropiques. Il existe en effet une demande croissante pour ce type d’information, à diverses échelles décisionnelles et organisationnelle (Europe, Métropole, Région, Commune).

Missions
A l’interface entre recherche en macro-écologie et demande sociale pour la production d’indicateurs, ce projet s’appuiera sur un état de l’art des méthodes statistiques disponibles pour traiter des données structurées et visera à développer une méthodologie claire et des outils pertinents permettant d’assurer la mise à jour d’indicateurs de manière pérenne par les équipes d’ingénieurs en place. Au-delà de compétences méthodologies et statistiques solides, le candidat devra faire preuve d’autonomie et être force de proposition pour le développement d’axes de recherche et la publication d’articles scientifique, mais aussi posséder des qualités pédagogiques sérieuses pour assurer le transfert méthodologique avec l’équipe d’accueil.

Profil
Docteur en écologie statistique (i.e. statisticien ayant une forte expérience en écologie ou écologue avec des compétences fortes sur les questions de plans d’échantillonnage spatiaux et temporels et les méthodes statistiques adaptées aux longues séries temporelles collectées sur de nombreux sites).

Profil et compétences recherchés
· Maîtrise d’outils statistiques en analyses bayésiennes et modélisation hiérarchique indispensable.
· Solide expérience en programmation (au minimum sous R) nécessaire, idéalement pour des analyses de données protocolées.
· Compétences en gestion de base de données (ex : PostgreSQL, MySQL) souhaitées
· Connaissance des modèles « occupancy » et/ou des modèles état-espace appréciée.
· Intérêt pour le domaine d’application, la macro-écologie, les sciences participatives ou le naturalisme serait un plus

Relations de travail
La mission se réalisera au sein des équipes de recherche de l’UMR CESCO impliquée dans l’analyse des données des sciences participatives et nécessitera une collaboration étroite avec l’équipe ingénieure de la plateforme Vigie-Nature.

Poste
Lieu : Muséum Paris (Jardin des plantes)
Prise de poste : 1er janvier 2018
Type : CDD de droit public ; 1900-2100 € net en fonction de l’expérience en plus de la thèse.
Durée : 12 mois renouvelable

Modalités de candidature
Le dossier de candidature devra être composé d’un CV et d’une lettre de motivation. Ces documents devront être envoyés sous la forme d’un PDF unique nommé “CandidatureIndicateurVN_NOM_Prenom”.
A envoyer par courriel jusqu’au 12/11/2017 à : [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].