ENGLISH BELOW

Titre : Effets du changement climatique sur les communautés marines exploitées (Maestro)
Localisation : FRB – CESAB, 5, rue de l’École de Médecine, 34000 MONTPELLIER
Durée : 30 mois.
Salaire : 2518 € brut par mois.
Date de début : juin 2021 – clôture des candidatures : 31 mars 2021.

*Contexte et objectifs*

La bourse post-doctorale est proposée dans le cadre du projet Maestro, financé par la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) et France Filière Pêche (FFP). Ce projet vise principalement à comprendre et à prédire la réponse des communautés de poissons et de macro-invertébrés benthiques aux changements climatiques dans l’Atlantique du Nord-Est et la mer Méditerranée, mais aussi proposer des combinaisons d’espèces alternatives à cibler par les pêcheries.

La pression de la pêche et le changement climatique affectant la distribution et l’abondance des espèces à l’échelle mondiale, notre dépendance à l’égard des services écosystémiques océaniques souligne la nécessité de mieux anticiper l’avenir des ressources marines et de proposer des stratégies d’atténuation adaptées. Si de nombreuses projections sur la répartition future des espèces ont été réalisées, les modifications attendues de la structure des traits au sein des communautés (caractéristiques fonctionnelles des espèces) ont reçu moins d’attention. En tirant parti des données disponibles sur les études à long terme des poissons et des invertébrés, les caractéristiques des espèces, la pêche et l’environnement, les principaux objectifs du projet Maestro sont donc 1) de caractériser et d’évaluer les effets du climat et de la pêche sur la diversité fonctionnelle des communautés exploitées au cours des trois dernières décennies dans l’Atlantique du Nord-Est et la mer Méditerranée, 2) de prévoir comment les communautés exploitées réagiront aux changements climatiques à venir d’ici la fin de ce siècle, et 3) d’étudier, pour plusieurs scénarios de changement climatique, des stratégies d’exploitation alternatives ciblant différentes espèces et différents groupes de caractéristiques afin de minimiser les impacts de la pêche sur la diversité fonctionnelle.

Le travail postdoctoral sera structuré en 4 tâches :
– Étudier les dynamiques communautaires passées et les principaux facteurs pouvant l’influencer
– Prédire la structure fonctionnelle des espèces commerciales et non commerciales
– Élaboration de scénarios visant à minimiser les effets de la pêche sur le fonctionnement des écosystèmes
– Diffusion des résultats

Le/la post-doctorant(e) contribuera également à la diffusion des principaux résultats obtenus au cours du projet Maestro, principalement par le biais de publications dans des revues dà comité de lecture. Il/elle présentera également les principaux résultats lors de conférences internationales, de réunions avec les bailleurs de fonds (France Filière Pêche et Fondation pour la recherche sur la biodiversité) et les pêcheurs (Comité national et régional des pêches).

*Environnement de travail*

Le post-doc de 30 mois sera basé au Centre de synthèse et d’analyse de la biodiversité (Cesab), à Montpellier, en France. Le Cesab, programme phare de la FRB, est une structure de recherche au rayonnement international dont l’objectif est de mettre en œuvre des travaux innovants de synthèse et d’analyse des jeux de données déjà existants dans le domaine de la biodiversité. Lancé en 2008 à la suite du “Grenelle de l’Environnement” par les ministères de la recherche et de l’écologie, il a été créé par huit institutions publiques de recherche (BRGM, Cirad, CNRS, Ifremer, Inrae, IRD, MNHN) et plus récemment rejoints par LVMH, Université de Montpellier, Ineris et OFB.

Il/elle sera placé(e) sous la supervision d’Arnaud Auber et de Camille Albouy (Ifremer Boulogne-sur-Mer et Nantes, respectivement) et bénéficiera de l’expertise de tous les membres du projet (20 personnes de 13 instituts, 7 nationalités) et du soutien méthodologique et logistique du Cesab. Le groupe Maestro a été mis en place pour former et assister la bourse pendant les différentes étapes du travail (y compris les scientifiques de la pêche, les spécialistes en écologie fonctionnelle, biodiversité et analyses statistiques). Le chercheur post-doctoral agira comme un catalyseur pour le groupe de travail, sous la supervision des chercheurs principaux. Il ou elle sera pleinement impliqué(e) dans la dynamique du projet et sera une force motrice de la recherche du groupe. Il/elle pourra interagir directement avec les membres du groupe qui sont à Montpellier, avec les autres post-docs du Cesab sur place, et aussi avec les nombreux chercheurs qui viennent au Cesab pour d’autres réunions. Il/elle disposera d’un financement pour se rendre régulièrement dans le laboratoire des chefs de projet, pour participer à des congrès internationaux et pour l’achat d’un ordinateur.

*Compétences requises*

Le candidat doit être titulaire d’un doctorat en sciences de l’environnement, avec de bonnes connaissances en programmation (R ou autre) et en écologie marine, en écologie des poissons et en pêche. La connaissance de l’utilisation des approches basées sur les traits constituera un avantage important. Le candidat retenu doit également avoir de solides compétences en matière de collaboration, des capacités à publier à un niveau international et un bon niveau d’anglais.

*Procédure de la candidature*

Envoyez une lettre de motivation, un CV détaillé avec les coordonnées de trois références professionnelles à [email protected] et [email protected] avant le 31 mars 2021. Les documents facultatifs peuvent comprendre des documents de recherche et des lettres de soutien. Les auditions des candidats sélectionnés auront lieu entre le 15 et le 30 avril 2021.

+ d’informations : https://www.fondationbiodiversite.fr/la-fondation/recrutement/

_________________________________________________

Title: cliMate chAnge EffectS on exploiTed maRine cOmmunities (MAESTRO)
Location: FRB – CESAB, 5, rue de l’École de Médecine, 34000 MONTPELLIER
Duration: 30 months.
Salary: 2518 € gross per month.
Starting date: June 2021 – closing of applications: 31 March 2021.

*Context and aims*

The post-doctoral fellowship is proposed within the MAESTRO project, funded by the Foundation for Research on Biodiversity (FRB) and France Filière Pêche (FFP). This project mainly aims to understand and forecast the response of fish and macroinvertebrate communities to climate change in the Northeast Atlantic and Mediterrannean Sea and to propose alternative species combinations to target by fisheries.

With ongoing fishing pressure and climate change affecting the distribution and abundance of species at the global scale, our dependence on ocean ecosystem services underline the needs to better anticipate the future of marine resources and to propose adaptive mitigation strategies. While numerous projections of future species distributions have been produced, the expected alterations of trait structure within communities (i.e. the functional characteristics of species) have received less attention. By taking advantage of available data on long-term fish and invertebrate surveys, species traits, fisheries and the environment, the main goals of the MAESTRO project are thus 1) to characterize and assess the effects of climate and fishing on the functional diversity of exploited communities during the last three decades in the Northeast Atlantic and Mediterranean Sea, 2) to forecast how exploited communities will respond to the upcoming warming until the end of this century, and 3) to investigate, for several climate change scenarios, alternative harvesting strategies targeting different species and trait groups in order to minimize the impacts of fishing on functional diversity.

The postdoctoral work will be structured in 4 tasks:
– Studying past community dynamics and their main drivers
– Forecasting the functional structure of commercial and non-commercial species
– Elaboration of scenarios to minimize fishing effects on ecosystem functioning
– Dissemination of results

The postdoctoral fellow will also contribute in the dissemination of the major outcomes produced during the MAESTRO project, primarily through publication in high ranking journals. He/She will also present the main results to international conferences, meetings with funders (France Filière Pêche and Fondation pour la recherche sur la biodiversité) and fishermen (Comité national et régional des pêches).

*Working environment*

The 30 month-post-doc will be based at the Centre for Synthesis and Analysis of Biodiversity (CESAB), in Montpellier, France. CESAB is FRB’s main programme and a leading research organization in Europe, with an international reputation. Launched in 2008 after the “Grenelle de l’Environnement” by the Ministries for research and for ecology, it was created by eight public research institutions (BRGM, CIRAD, CNRS, IFREMER, INRA, IRD, IRSTEA, MNHN), joined by LVMH, University of Montpellier, Ineris, and OFB.

The job holder will be under the supervision of Arnaud Auber and Camille Albouy (IFREMER Boulogne-sur-Mer and Nantes, respectively) and will benefit from the expertise of all project members (20 persons from 13 institutes, 7 nationalities) and from the methodological and logistic support of the CESAB. The MAESTRO group has been set up to train and assist the fellowship during the various stages of the work (including fisheries scientists, specialists in functional ecology, biodiversity and statistical analyses). The post-doctoral fellow will act as a catalyst for the working group, under the supervision of the PIs. He or she will be fully involved in the dynamics of the project and be a driving force behind the group’s research. He/she will be able to interact directly with the members of the group who are in Montpellier, with the other CESAB postdocs on site, and also with the many researchers who come to CESAB for other meetings. He/she will have funding to travel to the project leader during the 3 years, travel costs for an international symposium every year as well as a computer to work in good conditions.

*Qualifications*

The candidate must hold a PhD degree in environmental sciences, with good knowledge in R coding and in trait-based ecology approaches. Knowledge of marine ecology, fish ecology, and/or fisheries will be a strong advantage. Knowledge of the use of trait-based approaches will be a strong advantage. The successful candidate should also have strong collaborative skills, abilities to publish at a high international level, and a good English level.

*Application instructions*

Send a cover letter, detailed CV with contact information of three professional references to [email protected] and [email protected] before 31 March 2021. Optional documents may include research documents and support letters. Auditions of selected candidates will take place between 15 and 30 April 2021.

More information: https://www.fondationbiodiversite.fr/en/about-the-foundation/job_opportunities/

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected] et [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].