[ENGLISH BELOW]

Post-doctorat FRB-Cesab – Diversités taxonomiques et fonctionnelles des communautés végétales des corridors et lisières le long d’un gradient européen

Plus d’informations : https://www.fondationbiodiversite.fr/la-fondation/recrutement/

Lieu : FRB – Cesab, 5, rue de l’École de Médecine, 34000 MONTPELLIER
Durée : CDD (Contrat à Durée Déterminée), 18 mois
Rémunération : 2518 € brut mensuel
Date limite de réception des candidatures: 30 septembre 2021
Début du contrat : octobre 2021

Le projet BRIDGE est un projet international financé par la FRB (Fondation française pour la Recherche en Biodiversité) ainsi que par le programme ITTECOP (Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages). L’objectif principal de BRIDGE est de comprendre comment les interactions entre corridors routiers, corridors fluviaux et lisières agricoles influencent les diversités taxonomique et fonctionnelle sur un gradient européen. Un objectif plus spécifique consiste à faire la part de cette influence à l’échelle paysagère (organisation et connectivité paysagères) et locale (notamment, perturbations physiques et niveau trophique des substrats). A l’échelle des paysages, notre hypothèse est que la proximité géographique (voisinage, contact, intersection) entre les trois types d’habitats ciblés favorise à la fois la diversité taxonomique (espèces) et fonctionnelles (traits), et que cette diversité résulte d’une plus grande connectivité et d’une plus grande dispersion entre les habitats. A l’échelle locale, notre hypothèse de travail est que la nature et l’intensité des perturbations physiques et le stress trophique ont un effet important sur la redondance ou la complémentarité fonctionnelle ainsi que la similarité taxonomique entre les différents habitats. A un niveau appliqué, nous chercherons à identifier quels facteurs écologiques et quelles configurations paysagères conditionnent des biodiversités ciblées comme objectifs ou comme des risques dans l’optique de l’aménagement des territoires.

Le/la candidat/e devra :
– Assurer la coordination entre les partenaires du projet (localisés en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne, au Canada et aux Etats-Unis d’Amérique) et le bon déroulement des tâches principales associées au projet
– Contribuer à la mise en place, à la standardisation et à la gestion d’une base de données commune issue de différents jeux de données environnementales et floristiques, fournies par les partenaires européens
– Dériver de ces données des variables synthétiques, par exemple des indicateurs des diversités taxonomique et fonctionnelle, des traits biologiques et écologiques, et utiliser ces données synthétiques pour tester des hypothèses écologiques à l’aide de modèles statistiques.

—-Environnement de travail—-

Le/la stagiaire postdoctoral/e sera hébergé/e par le Cesab à Montpellier. Le/la titulaire du poste sera encadré/e par Eric Tabacchi (CNRS, Toulouse) et par Guillaume Fried (ANSES, Montpellier) et bénéficiera de l’expertise de l’ensemble des membres du projet (8 personnes de six pays distincts, spécialistes de la botanique, d’aménagement du territoire, des invasions biologiques et de l’écologie fonctionnelle). Le Cesab assurera un support méthodologique et logistique (budget spécifique pour l’achat d’une station de travail et pour 30 jours de missions dévolues aux rencontres avec les responsables du projet. Le financement du projet BRIDGE inclut aussi les missions et frais relatifs aux publications et présentations scientifiques.

—-Qualifications attendues—-

Le/la candidat/e devra démontrer des compétences solides en gestion des données de façon à pouvoir homogénéiser les données floristiques et environnementales issues des différents partenaires (France, Espagne, Italie, Royaume-Uni), obtenus via des mesures de terrain, de l’imagerie de télédétection ou de cartes. Le projet prévoit l’utilisation de données spatialisées à l’aide d’un SIG et de diverses méthodes statistiques, inférentielles et/ou multivariées, mises en œuvre avec R ou d’autres logiciels. Une solide expérience en écologie des communautés, en écologie du paysage et en modélisation écologique est attendue. De même, de bonnes connaissances en botanique et une expérience des méthodes visant à la description des diversités taxonomique et fonctionnelle (incluant l’utilisation des traits végétaux) constitueront un avantage pour la candidature. Une maîtrise des techniques de gestion des références bibliographiques scientifiques est également attendue.

—-Modalités de candidatures—-

Envoyer CV et lettre de motivation par e-mail à [email protected] et [email protected] avant le 30 septembre 2021, minuit (heure de Paris).

—————————————————————–

Postdoc FRB-CESAB – Disentangling landscape and local factors in shaping the taxonomic and functional plant community diversity of roadside corridors, river corridors and cultivated field margins across a European gradient

More information: https://www.fondationbiodiversite.fr/en/about-the-foundation/job_opportunities/

Location: FRB – CESAB, 5, rue de l’École de Médecine, 34000 MONTPELLIER, FRANCE
Salary: 2518 € gross per month (not negotiable)
Contract: 18 months, full time
Closing date: 30 September 2021
Starting date: October 2021

The BRIDGE project is an international project co-funded by the FRB (French Foundation for Biodiversity Research) and the ITTECOP Program (Land Transport Infrastructures, Ecosystems and Landscapes). The main objective of BRIDGE is to understand how landscape interactions between roadside corridors, river corridors and cultivated field margins shape the taxonomic and functional plant community diversity across a European gradient. A specific objective of the project will be to disentangle between biodiversity landscape level controls (landscape architecture and connectivity) and local controls (physical disturbance, substrate nutrient content…). At the landscape scale, we predict that the geographic proximity (vicinity, intersection) among the three studied habitats enhances both taxonomic (species) and functional (trait) diversities, as a result of a greater connectivity and dispersal between linear habitats. At the local scale, we predict that the nature and level of physical disturbance and trophic stress are the main drivers of functional redundancy/complementarity and taxonomical similarity among the different habitat types. At an applied level, we will investigate under which ecological conditions and landscape configurations the different linear ecosystems drive particular functional and taxonomic biodiversities that are likely to correspond to optimal situations for the interest of local or regional stakeholders.

The post-doc is expected to:
– Coordinate the progress of the BRIDGE main tasks among project partners (based in France, UK, Italy, Spain, Canada, and USA)
– Contribute to the building, standardization and management of a common, homogeneous database from various environmental and floristic datasets provided by different project partners
– Derive synthetic variables from these datasets, e.g. taxonomic and functional diversity, plant traits and use them in statistical models to test ecological hypotheses.
– Leading the dissemination of project results including writing scientific papers and communications to international conferences

—-Working environment—-

The post-doc will be hosted in Montpellier (France) by the CESAB. The job holder will be under the supervision of Eric Tabacchi (CNRS, Toulouse) and Guillaume Fried (Anses, Montpellier) and will benefit from the expertise of all project members (8 persons from 6 countries with specialists in botany, land use planning, invasive species and functional ecology) and from the methodological and logistic support of the CESAB. CESAB will also provide a specific budget for a laptop workstation and for 30 days travels to visit the project PIs. The BRIDGE project budget also includes travels and fees associated to scientific dissemination activities.

—-Qualifications—-

The candidate is expected to have good data management skills in order to produce a homogeneous database from existing international (France, Spain, Italy, United Kingdom) floristic and environmental datasets from ground surveys, remote sensing images and maps. We anticipate the use of various inferential and multivariate statistical techniques for data analyses under R and other statistical softwares.
A robust scientific background in Community Ecology, Landscape Ecology and Ecological Modelling is expected. Good botanical knowledge and some familiarity with methods for describing taxonomic and functional diversity including the use of plant traits will be an advantage for the candidate. Ideally, the candidate should have already worked on at least one of the ecosystems studied. A solid track record of publications in refereed journals is also expected.

—-How to apply—-

– A cover letter;
– Your curriculum vitae
Applications must be sent no later than 12:00 pm, Central European Time, 30 September 2021 to: [email protected] and [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement. Un email de contact est disponible: [email protected] ; [email protected]

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].