Le laboratoire du CNRS de la Station d’Ecologie Théorique et d’Expérimentale à Moulis en France cherche à recruter un ingénieur assistant pour une période de 6 mois à partir d’avril 2018 pour examiner les bases fonctionnelles de la sensibilité au climat des ectothermes terrestres. Le projet fait partie d’un programme de recherche financé par l’ANR visant à améliorer la compréhension générale des effets interactifs des contraintes thermiques et hydriques sur l’écologie des lézards et des serpents (reptiles squamates).

Description du projet
Le candidat aidera principalement des chercheurs et des étudiants à étudier les réponses fonctionnelles à la disponibilité de l’eau pendant la gravidité chez les femelles de la forme ovipare du lézard Zootoca vivipara le long du gradient altitudinal dans les Pyrénées. Il/elle participera à une étude expérimentale des réponses physiologiques immédiates de femelles gravides issues de plusieurs populations à la restriction hydrique (taux de déshydratation et stress physiologique), et en mesurera les effets sur la performance reproductive (date de ponte, nombre et qualité des juvéniles). Il/elle contribuera également aux suivis de populations naturelles du lézard vivipare dans les Pyrénées. Ce travail inclura des collaborations avec le CNRS de Chizé et des déplacements potentiels pour aider au transport des animaux, aux soins des animaux et aux expériences en cours au centre de recherche de Chizé.

Environnement de travail
Le candidat retenu sera recruté par le CNRS dans le laboratoire SETE de Moulis (http://www.ecoex-moulis.cnrs.fr/), où il travaillera avec le personnel du projet ECTOPYR et pourra également interagir avec un groupe dynamique d’écologistes et d’écophysiologistes en France. Il sera encadré par le Andréaz Dupoué, post-doctorant au CNRS, et Jean Clobert, directeur de recherche au CNRS, experts en écophysiologie, écologie du changement climatique et stratégies d’histoire de vie.

Qualifications et compétences requises
Les candidats doivent satisfaire aux exigences suivantes: 1) avoir une licence ou équivalent en écologie, écophysiologie ou dans un domaine similaire; (2) une formation en biologie des organismes et en écophysiologie, si possible avec une expertise en herpétologie, (3) être titulaire du permis de conduire et (4) être motivé et indépendant.

Conditions et salaire
Le poste est disponible pour une période de 6 mois débutant de préférence en avril 2018. Le salaire dépendra de l’expérience du candidat. L’examen des demandes débutera le 15 janvier 2018 et se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit comblé.

Les demandes doivent être envoyées à [email protected]
Les demandes doivent inclure un seul fichier pdf avec curriculum vitae, une brève description de l’expérience passée, et une lettre montrant la motivation du candidat.

***********************************************************************

The CNRS lab at the Station d’Ecologie Theorique and Experimentale in Moulis, France seeks to recruit an assistant engineer for a 6 months long period starting in April 2018 to examine the functional basis of climate sensitivity in terrestrial ectotherms. The project is part of an ANR-funded research program to improve general understanding of the interactive effects of temperature and water constraints on the ecology of lizards and snakes (squamate reptiles).

Project description
The candidate will primarily assist researchers and students to investigate the functional responses to water availability during gravidity in females from the oviparous form of the Common lizard (Zootoca vivipara) along altitudinal gradient in the Pyrénées Mountains. He/she will use experimental approach to study the immediate physiological responses of gravid females to water restriction (dehydration rate and physiological stress) from several populations, and the resulting effects on reproductive performance (laying date, number and quality of juveniles). He/she will also contribute to the fieldwork done in the Pyrénées Mountains. This later work will include collaborations with CNRS Chizé and potential travels there to assist with animal transportation, animal care and ongoing experiments at the research center of Chizé.

Work environment
The successful candidate will be recruited by the CNRS in the SETE laboratory in Moulis (http://www.ecoex-moulis.cnrs.fr/), where he/she will work together with the staff from the ECTOPYR team project and will also be able to closely interact with a dynamic group of ecologists and ecophysiologists in France. He/she will be supervised by CNRS Postdoc Andréaz Dupoué and CNRS Researcher Jean Clobert, experts in ecophysiology, climate change ecology and life history strategies.

Required qualifications and skills
Candidates should meet the following requirements (1) have a bachelor degree in ecology, ecophysiology, or a related field; (2) a background in organismal biology and ecophysiology, possibly with expertise in herpetology, (3) have a driving license and (4) be motivated and independent.

Terms and salary
The position is available for a period of 6 months starting preferably in April 2018. Salary will depend on the experience of the candidate. Review of applications will begin on January 15, 2018, and continue until the position is filled.

Applications should be sent to [email protected]
Applications should include a single pdf file with curriculum vitae, a brief description of past experience, and a letter showing the motivation of the candidate.

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].