Établissement à échelle humaine, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) exerce ses activités principalement en Abitibi-Témiscamingue, dans le Nord-du-Québec, dans le territoire des Hautes-Laurentides et auprès des Premiers Peuples. Depuis plus d’un quart de siècle, l’UQAT se démarque sur plusieurs plans : en enseignement, en recherche et création et en services à la collectivité. Grâce à son expertise reconnue, l’UQAT occupe une place de plus en plus importante non seulement sur l’échiquier régional, mais aussi sur la scène provinciale, nationale et internationale. Unique, le modèle de développement de l’université mise sur des partenariats sur tous ses territoires et assure ainsi l’accessibilité à la formation universitaire. L’UQAT a su élargir le spectre de ses champs disciplinaires qui font aujourd’hui sa renommée : création et nouveaux médias, développement humain et social, éducation, forêts, génie, gestion, mines et environnement, santé et Premiers Peuples.

Depuis la création de l’UQAT, la recherche en foresterie a toujours fait partie des différents plans de développement de l’établissement. Des choix stratégiques, dont une alliance avec l’UQAM, ont permis l’implantation d’une masse critique d’experts interdisciplinaires en « écologie et aménagement forestier durable » et en « valorisation, caractérisation et transformation du bois ». Ces choix permettent aujourd’hui à l’UQAT d’avoir un pôle de renommée en formation, en recherche et en transfert technologique, une expertise qui rayonne au Québec, au Canada et à l’échelle internationale. Avec la création de l’Institut de recherche sur les forêts (IRF) en 2011, l’UQAT s’est dotée d’une structure qui lui permet d’accentuer sa contribution à la science et à la technologie. À ce jour, l’IRF compte sur une équipe de dix chercheurs, une chaire industrielle, deux chaires de recherche du Canada, plusieurs laboratoires spécialisés, ainsi qu’un important réseau de partenariats et d’alliances ici et ailleurs dans le monde. L’Institut se distingue par plus de 3 M$ en recherche annuellement, la publication de plus de 50 articles par année dans des revues scientifiques reconnues, la formation d’un important contingent de personnel hautement qualifié, ainsi qu’un engagement dans le transfert de connaissances par l’organisation d’un nombre important d’activités de diffusion. Renouvelée en 2014, la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable confirme l’importance de l’élaboration et de l’application de stratégies et de pratiques novatrices pour un aménagement écosystémique et durable des forêts. L’IRF intervient tant en Abitibi-Témiscamingue que dans le Nord-du-Québec avec des retombées significatives pour l’ensemble de la société québécoise.

FONCTION :

La personne recherchée doit être capable de développer un programme de recherche en biologie moléculaire, plus particulièrement en lien avec les espèces associées aux écosystèmes forestiers. Le candidat devrait s’intéresser à l’application de la génétique des populations, de la génomique fonctionnelle ou de la génomique environnementale aux questions touchant l’écologie forestière et la foresterie. Le candidat devra faire preuve d’excellence dans le domaine de recherche proposé afin d’être éligible aux principaux organismes subventionnaires, notamment au Fonds des leaders John-R- Evans. À noter que l’IRF possède un laboratoire de pointe en biologie moléculaire permettant au candidat de démarrer rapidement sa programmation de recherche. Le candidat devrait également avoir un intérêt à faire de la recherche en partenariat avec des entreprises et des organismes gouvernementaux associés à la foresterie, à la gestion de la faune, ainsi qu’à la restauration écologique.

La personne recherchée devra être apte à œuvrer dans une université de petite taille en région ayant, entre autres, pour mission de contribuer au développement socio-économique de son milieu. Il devra aussi contribuer à l’encadrement de projets de recherche d’étudiants inscrits sous sa supervision à la maîtrise en écologie et au doctorat en sciences de l’environnement, programmes de 2e et 3e cycles offerts à l’UQAT.

EXIGENCES :

•Détenir un doctorat en écologie, environnement, génétique, biologie, foresterie ou une discipline connexe avec une expertise en biologie moléculaire ;
•Les dossiers des candidats dont la thèse de doctorat est déposée pourraient être considérés. Le candidat devra alors s’engager à franchir toutes les étapes subséquentes jusqu’à l’obtention du diplôme ;
•Un dossier de recherche démontrant une productivité scientifique importante ;
•Une excellente maîtrise du français écrit et parlé (langue d’enseignement), ou de l’intention de l’acquérir.

AUTRES CRITÈRES CONSIDÉRÉS COMME UN ATOUT :

•Un stage postdoctoral ainsi qu’une expérience en milieu industriel ou gouvernemental.

LIEU PRINCIPAL DE TRAVAIL : Rouyn-Noranda

DATE D’ENTRÉE EN FONCTION : 1er juin 2018

DURÉE DU CONTRAT : 2 ans (poste menant à la permanence)

TRAITEMENT : Le traitement est établi en fonction des qualifications et de l’expérience de chaque candidat selon la convention collective en vigueur.

Conformément aux exigences prescrites en matière d’immigration au Canada, ce concours s’adresse en priorité aux citoyennes et citoyens canadiens ainsi qu’aux résidentes ou résidents permanents. L’UQAT souscrit à un programme d’égalité en emploi (groupes visés : femmes, membres de minorités visibles et ethniques, autochtones, personnes ayant un handicap).

DÉPÔT DE CANDIDATURE :

Un dossier de candidature comprend : un curriculum vitae, une lettre de motivation dans laquelle vous décrirez notamment votre philosophie d’enseignement et les grandes orientations de votre programmation de recherche proposée, deux lettres de recommandation, le diplôme de doctorat ou une lettre de la direction de thèse mentionnant la date du dépôt de la thèse.

Particularité : Pour que votre candidature soit considérée, vous devez y joindre un formulaire d’accès à l’égalité en emploi dûment rempli. Veuillez l’imprimer à partir du site : www.uqat.ca/emplois.

Toute candidature sera traitée confidentiellement. Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur dossier complet, en spécifiant le numéro du concours, avant le premier mars 2018, 16 h 30, à l’attention de :

Monsieur Louis Imbeau, codirecteur
Institut de recherche sur les forêts
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
445, boulevard de l’Université
Rouyn-Noranda (Québec) J9X 5E4
Téléphone : 1 819 762-0971, poste 8335
Télécopieur : 1 819 797-4727
Courriel : [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].