L’idée que les écosystèmes produisent des services pour l’humanité a été largement promue par le rapport Millennium Ecosystem Assessment (2005) comme un outil conceptuel permettant d’intégrer les dimensions sociales, économiques et écologiques nécessaires à la gestion des ressources naturelles. La thèse proposée visera à appliquer aux trois grands lacs alpins (Léman, Le Bourget et Annecy) ce concept dans une approche originale, Ces lacs représentent une importante ressource produisant un « bouquet » de services écosystémiques, au premier rang desquels figurent le tourisme de masse, les pêches, la ressource en eau potable et la biodiversité.

La principale hypothèse de travail est que ces services rendus par ces lacs ne sont pas des invariants dans le temps ; ils préexistent bien entendu à la formalisation du concept de service écosystèmique, ils se sont construits progressivement et ont évolué, notamment pendant les 60 dernières années, en relation avec l’émergence des problèmes de pollution. L’analyse de cette construction, de ses facteurs, de ses blocages, de ses accélérations et bien entendu des interactions avec l’évolution de l’état écologique des lacs, est au cœur de ce projet de thèse.

Les investigations seront entreprises en croisant des informations sur les trajectoires écologiques des lacs (qualité de l’eau, pêche,…) avec celles de l’histoire socio-économique et technique contemporaine associée aux lacs (usagers, aménagements du bassin versant, enjeux sociétaux, utilisation des connaissances scientifiques et débats). L’objectif spécifique est (1) de retracer la genèse et l’évolution de la gestion des lacs (contexte géographique, sociopolitique d’origine, cadre institutionnel règlementation, territorialité, modalités et facteurs de décision, hiérarchisations), (2) d’en déduire une rétrospective sur la dynamique des services écosystémiques produits par les lacs. La recherche de références concernant l’état du lac et de ses usages à l’époque préindustrielle (1900) est envisagée.

Cette analyse interdisciplinaire mobilisera des concepts de l’écologie (système de transfert, connectivité, état trophique) et de SHS (jeux d’acteurs, gouvernance, construction sociale). Les données nécessaires seront obtenues par traitement de données de l’Observatoire des Lacs Alpins (www6.inra.fr/soere-ola), par dépouillement de la bibliographie, de la littérature grise, d’articles de presse et enfin à partir d’enquêtes auprès d’experts et de services compétents. Les différentes phases de ce travail seront réalisées en interaction avec les gestionnaires des grands lacs sur la base d’un groupe de travail participatif chercheurs-acteurs, chargé du suivi des diverses étapes.

Le travail de thèse projeté fournira :

(1) une analyse critique du concept de service écosystémique et de sa capacité à permettre le dialogue entre partenaires de la gestion des ressources lacustres et la mise au point de suivis du système (tableaux de bords) ;

(2) une analyse et un modèle conceptuel des réseaux de relations tissées, depuis 60ans, entre le système lacustre (processus, structures et flux hydrochimiques), « sa » société (savoirs, activités, informations….) et les services écosystémiques rendus ;

(3) une comparaison inter-lacs et une spatialisation des phénomènes structurant les services écosystémiques des grands lacs dans l’espace géographique et social régional.

En quoi le projet est-il novateur?
– La démarche interdisciplinaire proposée pour identifier et caractériser les services écosystémiques lacustres est originale: elle s’appuie sur une analyse rétrospective des relations états du lac (écologie) – usages-gestion (SHS) (>1950). Une telle approche permettra de comprendre le mode de construction des SE, de mieux attribuer les services aux fonctions et de mettre, dans un souci d’analyse critique, le concept de SE face à des questions concrètes de gestion.
– L’objet d’étude (le « méta écosystème lacustre ») est un ensemble couplé d’écosystèmes terrestres et aquatiques formant une unité fonctionnelle hydro-écologique et socio-économique, de taille régionale, englobant une diversité, d’acteurs, de fonctions, d’enjeux. La portée générale de la thèse est liée à la formalisation conceptuelle de cet objet d’étude.
– La méthode de travail, participative, associant chercheurs et gestionnaires.

PROFIL de CANDIDATS RECHERCHES :
Les candidats seront titulaires d’un Master 2 recherche, ou équivalent (diplôme d’Ingénieur) avec parcours ouvert à l’approche interdisciplinaire, de formation mixte Sciences de la Nature et Sciences Humaines, dans l’une des disciplines suivantes: géographie, sociologie, sciences politiques, ou encore en agronomie avec une spécialisation en socio-économie,
Ils devront démontrer leur capacité à constituer un corpus et à analyser des matériaux hétérogènes (données issues d’enquêtes et d’observation de terrains, archives…) et faire preuve de curiosité et d’ouverture dans la réflexion théorique. Une bonne aptitude rédactionnelle, attestée par leurs travaux antérieurs, est requise, ainsi qu’une expérience et un goût pour le travail en équipe. Une bonne connaissance des problématiques environnementales et territoriales sera appréciée.

Candidatures : Le dossier de candidature doit comprendre les documents suivants :
– Un CV détaillé du candidat.
– Une lettre de motivation (maxi 3 pages) précisant notamment les expériences de mémoires ou de stages et les perspectives de formulation de la problématique et de la méthodologie de recherche associée au projet de thèse proposé
– Notes, moyennes et classements: parcours initial + Master1 + Master2 (ou niveau équivalent ingénieur).
– Lettre(s) de soutien extérieur (2 maximum).
Dépôt des dossiers avant le 18 mai 2016 minuit.
Les dossiers sont à adresser par voie numérique en version pdf aux deux co-directeurs de thèse :
CONTACTS:
DORIOZ Jean Marcel Tél : 0450267819 – Courriel : [email protected]
PEYRACHE-GADEAU Véronique Courriel : [email protected]

Le contenu de cette offre est la responsabilité de ses auteurs. Pour toute question relative à cette offre en particulier (date, lieu, mode de candidature, etc.), merci de les contacter directement.

Pout toute autre question, vous pouvez contacter [email protected].